Jeune conducteur : comment choisir sa première voiture

Permis de conduire en poche, le moment d'acheter votre première voiture est arrivé. Mais comment bien la choisir ? Vers quel modèle se tourner pour concilier économies et fiabilité ? Suivez nos conseils pour ne pas vous tromper.

Acheter sa première voiture : neuve ou d'occasion ?

C'est bien souvent le budget qui va vous faire trancher entre véhicule neuf et de seconde main. Le permis de conduire coûte cher, l'assurance auto aussi, il est donc rare pour un jeune conducteur de disposer de plus de 2 000 €. À ce prix-là, impossible d'avoir du neuf, à moins de se tourner vers une formule de location avec option d'achat. Assez économique, la LOA séduit de plus en plus de conducteurs débutants, car elle permet de rouler dans un véhicule moderne à moindre coût.

Seul hic, le véhicule ne vous appartient pas. Pour devenir propriétaire de votre première voiture, vous vous tournerez alors vers l'occasion. Car c'est finalement la meilleure solution : le prix d'achat est moins cher, la décote est moindre, et les contrats d'assurances moins onéreux. Sans compter que pour se faire la main, il vaut mieux rouler avec une occasion déjà un peu cabossée qu'avec un véhicule flambant neuf.

Choisir sa première voiture d'occasion

Avant toute chose, vous devez déterminer l'usage que vous allez faire de votre première auto. Vous pourrez ainsi affiner votre recherche du modèle idéal : citadine ou routière, trois ou cinq portes... Dans la majorité des cas toutefois, un conducteur débutant ne roule guère plus de 12 000 kilomètres par an, et souvent en ville. Dans ce cas de figure, une petite citadine essence sera la plus appropriée.

Elle sera économique à l'achat, mais également à l'entretien. Privilégiez un modèle de faible cylindrée, car plus une voiture a de chevaux sous le capot, plus la carte grise et les contrats d'assurances coûtent cher. Une fois votre modèle choisi, il faut acheter. Préférez vous adresser à un concessionnaire, car l'achat à un particulier est moins sécurisé, et votre manque d'expérience peut vous faire tomber dans certains pièges. En plus, les garagistes offrent souvent une garantie de deux ans, rassurante.

Conseils "Auto"