Mini CitySurfer : pour filer à l'anglaise

Au Salon de Los Angeles, Mini a présenté une trottinette électrique design et pliable : le CitySurfer concept. Une formule moderne et bien pratique pour circuler dans la jungle urbaine.

Mini CitySurfer
mini citysurfer
La nouvelle déclinaison de la petite auto anglo-allemande est une trottinette : le CitySufer 100% électrique. © Citysurfer

Si la Mini 5 portes gagne deux ouvertures supplémentaires par rapport au concept original de la petite anglaise, Citysurfer, lui, perd deux roues. Car la nouvelle déclinaison de la petite auto anglo-allemande est une trottinette. Vitesse : 25 km/h. Autonomie : 20 kilomètres. Emission : aucune. Plaisir : garanti. On pousse quelques mètres sur les gambettes et voilà que l'assistance électronique de notre trottinette se met en marche. L'idée : embarquer notre CitySurfer dans le coffre de notre Mini. Garer notre auto loin de la congestion urbaine et surfer gaiement sans transpirer sur les trottoirs pour nous rendre au coeur de la ville. Les grandes roues équipées de pneumatique du CitySurfer confèrent un certain confort.  

"Last mail"

Le "last mail" ou le dernier kilomètre. C'est bien le dernier trajet que cette trottinette électrique veut assurer. Celui qui vous mène au travail. Celui qui vous conduit du dernier parking situé aux portes de la ville jusqu'à votre destination shopping. Pratique : on garde le CitySurfer au chaud avec nous dans le métro ou le bus. Et hop ! On repart toute fière et guillerette de maîtriser si bien le flux de la circulation.

 
Avantages d'une trottinette électrique : 

1- Arriver directement à destination sans se soucier des embouteillages
2- Eviter la pénurie de places de stationnement
3- Déjouer les horaires des transports collectifs

 

Cette trottinette Mini CitySurfer Concept s'inscrit dans la stratégie du groupe BMW qui, avec sa BMW i3 ou son ScooterC-Evolution, tient à s'inscrire dans l'autopartage, à l'instar de son service DriveNow déjà présent dans plusieurs villes allemandes.