J'ai testé la Maserati Quattroporte 2014

Me voilà partie en road trip luxe décalé du côté de Knokke-le-Zoute. Parcourir la Belgique à bord d'une Maserati Quattroporte donne enfin du relief au "plat pays".

Maserati Quattroporte
montage maserati 1
Un road trip en Maserati Quattroporte en Belgique, ça décrispe les Flamands et rend les frites encore plus savoureuses. © Anne-Charlotte Laugier

Du soleil de Modène sur les plages de la Mer du Nord. Une auto aussi paradoxale que son décor : une station balnéaire de luxe dans les brumes du Nord qui se compare à St Trop. Ou Portofino. L'Italie en Belgique, ça réchauffe sacrément les coeurs : la Quattroporte apporte un charme différent, moins blasant que les premium allemandes vues et revues. Ca décrispe les Flamands et rend les frites encore plus savoureuses. Quant aux boutiques de luxe, elles se dévalisent dans le grand coffre de la grande berline de luxe. 

 

Un navire luxueux de 410 ou 530 chevaux

Quattroporte. Littéralement : quatre portes. En Français, son nom ne sonne pas bien. Mais en italien, ça injecte directement une bonne dose de rêve. Imaginez " Quattroporte " avec l'intonation et l'accent mis là où ça va bien. Depuis cinquante ans, la Quattroporte renferme donc tout ce que représente Maserati : la voiture de ceux qui s'offrent un chauffeur mais qui refusent de laisser conduire ce dernier. Un genre, une niche, une exclusivité que le Trident a inventé. Et dont d'autres se sont rapidement inspirés depuis. La Quattroporte, c'est un paquebot de 5m21. Avec, au choix, sous le capot, 410 ou 530 chevaux. De la puissance, il en faut sacrément pour faire rouler un vaisseau de près de deux tonnes. Mais pour rendre le navire aérien, il y en a suffisamment. Le V6 bi-turbo ou le V8 sont entraînés par une boite de vitesse ZF, ou plutôt JH, pour Jeckyll et Hyde. Sage et automatique quand il le faut, déchaînée et manuelle quand l'envie nous en prend, elle emporte la limousine vers de très répréhensibles allures. Le tout est plus que correctement ralenti par des freins ultra puissants.

 

 

quattro
Madame tout le monde peut passer au volant de la Quattroporte et la guider à travers les ruelles de Knokke ou de Bruges © Maserati
La Quattroporte se conduit (aussi) en jupe & en talons
Le V6 que j'ai testée pendant trois jours n'a rien à envier au V8. Oui. Comme la voix au son grêle de Brel, ce V6 a une musicalité renversante. Ce qui est magique, c'est que la Maserati Quattroporte peut se conduire en talons et sans talent de pilote. Madame tout le monde peut passer à son volant et la guider à travers les ruelles de Knokke ou de Bruges. Le confort à son bord est inouï. La qualité perçue, éblouissante. Il suffit juste de faire attention aux dos d'âne et à tout ce qui dépasse sur la route. La garde au sol est, en effet, très basse. Autre détail important : les palettes, d'une taille assez démesurées, empêchent les doigts d'atteindre facilement le clignotant. Enfin, la boîte auto façon Joystick passe capricieusement par les cases " P ", " R " ou " D ". Pour le reste, ce n'est que du PLAISIR, du grand bonheur. On se régale à bord de cette Maserati Quattroporte dont le toit s'ouvre légèrement et qui nous replonge illico dans une époque de Dolce Vita baroque.
 
Tarif : 109.500 €
 
Où dormir à Knokke ?
Résidence de Lauriers
Vlamingstraat 45, 8301 Knokke-Heist,
Belgique+32 50 51 10 51
 
Fiche technique
Moteur: V6 
Puissance: 410 ch
Transmission: intégrale permanente
Boîte automatique ZF à 8 rapports
Dimensions L/l/h: 5.262/1.948/1.481 mm
Poids: 1.920 kg
Vitesse maxi: 283 km/h
0 à 100 km/h: 4,9 sec
Consommation: 10,5 l/100 km
Emissions de CO2: 246 g/km (malus 6.000 €)
 
 
Grille de critères féminins
Critères Peut mieux faire Pas mal Parfait
Source : JDF
"It" car     X
Je ne raye pas ma voiture     X
Je me maquille     X
Je mets le siège bébé     X
J'accélère     X
Je ne pollue pas la terre   X  
Je mets la poussette     X