J'ai testé la nouvelle Renault Twingo

Avis à toutes celles qui adoraient la toute première Renault Twingo : la nouvelle version 2014 vous plaira. Forcément. La nouvelle Renault Twingo est ultra jolie&rigolote et possède ce grain de folie que les autres n'ont pas.

Essai nouvelle Renault Twingo 2014
renault twingo pastille
Le designer Hollandais Laurens Van Den Ackera a donné le meilleur de lui-même en esquissant une face avant souriante, un popotin sportif et un joli profil pas agressif pour un sou.  © Renault Twingo 2014

Comment lui trouver des défauts ? Elle est parfaite. On lui reproche de ressembler à la Fiat 500 ? Même pas vrai. Suffit de la voir en vrai. Oui, la nouvelle Renault Twingo 2014 est une réussite. On peut le dire haut et fort. Pourquoi ? Parce que la Twingo est enfin redevenue une...Twingo.
Premier bon point : son look. Le designer Hollandais Laurens Van Den Ackera a donné le meilleur de lui-même en esquissant une face avant souriante, un popotin sportif et un joli profil pas agressif pour un sou. Deuxième qualité : son habitacle. Si les plastiques ne sont pas fantastiques (le prix à payer pour ne pas trop dépenser), la planche de bord bicolore insuffle une touche de fun et les deux nouvelles portes arrière apportent de la praticité, notamment pour installer un siège bébé. La banquette arrière n'est pas coulissante mais se rabat, tout comme le siège passager. La nouvelle Twingo devient ainsi la seule citadine à offrir 2,31 m de longueur de chargement avec un adulte à l'arrière. Vous trouverez également des rangements astucieux comme un flexicase, une boîte nomade devant le levier de vitesse, un espace pour glisser un parapluie sous la banquette arrière, un range-bouteilles avec élastique dans les contre-portes. Quant au confort, il est bien et bel là.  A condition d'oublier les jantes de 16 pouces disponibles, et de se contenter sagement des 15 pouces de série.

 

 

rangement
Vous trouverez également des rangements astucieux comme un flexicase. © Nouvelle Renault Twingo 2014

Grande nouveauté : le moteur à l'arrièreCe qui est étonnant, c'est que notre nouvelle Renault Twingo 2014 devient une propulsion. Car la Twingo 2014 a revisité une tendance oubliée chez Renault depuis la Dauphine : le tout à l'arrière. Son moteur est situé sous le coffre. Ce qui permet à ses roues de tourner à  45°. Imaginez les créneaux et les demi tours que vous pouvez réaliser. Le moteur émet son joli bruit de trois cylindres. Vous pouvez choisir entre un moteur haut de gamme, aidé d'un turbo offrant 90ch ou un de 70ch, moins vaillant, mais pourtant largement suffisant pour un usage courant. Il transforme un trajet quotidien en une sympathique virée, tellement cette citadine sait se montrer maniable et joueuse.

La nouvelle Renault Twingo 2014 dispose vraiment de tout ce qu'il faut pour dominer le marché des petites autos. Et même de tarifs très légèrement en deçà (entre 10800 et 15700 euros) de ses concurrentes VW Up, Peugeot 108, ou Citroën C1 ou Toyota Aygo.

 
Si vous cherchez une petite citadine qui a un grain de folie en plus, tournez vous vers cette nouvelle Renault Twingo super maniable qui a retrouvé ses lettres de noblesse.
 
J'ai aimé : sa maniabilité
J'ai moins aimé : les vitres arrière à ouverture à compas