J'ai testé l'Alfa Romeo MiTo et Giulietta

Les deux Italiennes Alfa Romeo MiTo et Giulietta possèdent la beauté éternelle. Elégance, charme insolent, finesse... au programme de cet essai en Champagne.

Essai Alfa Romeo MiTo et Giulietta 2014

Se réinventer. Alfa Romeo a fait sienne cette maxime avec ses deux Italiennes MiTo et Giulietta. Douces, belles élégantes, raffinées... Les versions My14 ne les ont pas écorché. Restylées finement. Affirmatif. Repulpées à coup de Botox. Négatif. Grâce à son passé sportif et à son charme italien précieusement conservé, le constructeur Milanais a refait une beauté sans artifice à l'Alfa Romeo MiTo et Giulietta. 

 

alfa romeo giulietta 2014
Les évolutions les plus marquantes ont pris forme dans l'habitacle. © Alfa Romeo

MiTo et Giulietta : belles sans être ennuyeuses

C'est dans les vignes champenoises qui faisaient encore des bulles après un essai total look Jaguar, qu'Alfa Romeo a présenté ses dernières nouveautés, MiTo et Giulietta, au cœur de la galerie d'art contemporain Galleria Continua.. Respectivement cinq ans et trois ans après leur création, MiTo et Giulietta ont évolué après un restylage obligatoire pour toutes les autos qui rêvent d'un avenir.

 

Finesse intérieure

Les évolutions les plus marquantes ont pris forme dans l'habitacle. Des planches de bord joliment redessinées, une sellerie exquise pour un meilleur maintien latéral et une mise à jour technologique via un écran tactile et le système Bluetooth® de série. Extérieurement, les principales modifications portent sur le Scudetto (calandre historique de la marque) aux traits plus saillants et surlignés de chrome, une modification des optiques et de nouvelles jantes et teintes disponibles comme le "Perla", "Bronze" et Bleu envoûtant appelé "Adriatico".

 

giulietta mito vignette
MiTo a un tempérament affirmé quand Giulietta joue à la fille sage. © Alfa Romeo

MiTo et Giulietta : des personnalités différentes Comme deux belles femmes qu'on ne pourrait départager, les deux italiennes vivent chacune un style qui leur est propre et qui ne ressemble à aucun de leurs concurrentes. MiTo a un tempérament affirmé. Plus poète, la Giulietta joue à la fille sage. Une attitude sans doute lié à sa vocation plus familiale.  

On retrouve cette différence de personnalités sur la route. MiTo est joueuse. Giulietta plus posée. Du moins en apparence... Car elles partagent le même système DNA (Dynamic, Natural, All weather) permettant de sélectionner le mode de conduite. Sacrément efficace, cette option permet de modifier les paramètres de la direction, du moteur et de la boîte de vitesse (sur les modèles équipés d'une boîte automatique). Finalement, vous avez le choix entre une conduite souple et économique ou au contraire, dynamique. Allié à certaines des motorisations proposées (5 moteurs essence de 70 à 170 ch et deux diesel de 85 et 120 ch sont disponibles pour MiTo et 4 moteurs essence de 105 à 235 ch et 4 diesel de 105 à 175 ch pour Giulietta), vous pourrez ainsi associer l'élégance au confort ou à la sportivité. 
Enfin, MiTo accueille désormais sous son capot le moteur twin air inauguré sur la Fiat 500 et porté ici à 105 ch. Point positif de ce nouveau moteur : sa sobriété. Point négatif : il est un peu bruyant. Aurions-nous Farinelli dans notre auto ? Malgré cela, avec ces deux nouvelles versions de MiTo et Giulietta, nous restons dans du Grand Alfa Romeo.

J'ai aimé : les intérieurs raffinés, le système DNA
J'ai moins aimé 
les rangements trop petits 

Prix : A partir de de 21 000 € en essence 105 ch et 24 300 € en Diesel JTDm 105 ch.
Garantie : 5 ans sur toutes les Alfa Romeo Giulietta jusqu'au 31 décembre 2013.