J'ai testé la Volvo V60 Plug-In Hybrid

C'est trois enfants à l'arrière, parents devant et bagages dans le coffre que la Volvo V60 Plug-In-Hybrid taille la zone en mode "zéro émission" sur plusieurs kilomètres. Entrez dans ce break révolutionnaire !

Essai Volvo V60 Plug-In Hybrid

Prenez un gros moteur diesel, ajoutez une motorisation électrique et, première mondiale, agrémentez tout cela de batteries lithium-ion rechargeables sur une prise domestique classique... Génial ! Le temps d'un soin de peau, d'un brushing et d'un maquillage élaboré (soit 4 heures et demie), cette Volvo V60 Plug-In Hybrid, peut déambuler pendant 50 kilomètres en mode " zéro émission ". Résultat : la jolie suédoise consomme en moyenne 1,8 l/100km de gazole en mode hybride... et diffuse 48 grammes de C02 au kilomètre seulement, beaucoup moins que la Citroën DS5 hybride diesel...
En ville, dans les bouchons, la Volvo V60 Plug-In Hybrid se met tranquillement en mode tout électrique jusqu'à 60 km/h. Du coup, avec une consommation de 2l/100km à peine, on oublie vite l'existence des méchantes stations essence. Bien sûr, si vous décidez de mettre les gaz, le diesel se réveille et prend, sans à coups, le relais de l'électrique. C'est ce qui se passe sur l'autoroute. Heureusement, une petite touche "Save" est là pour aider les batteries à se recharger un peu plus. De quoi récupérer une bonne somme d'autonomie électrique en roulant à 130km/h.

 

volvo v60 plug in hybrid 1
En ville, dans les bouchons, la Volvo V60 Plug-In Hybrid se met tranquillement en mode tout électrique jusqu'à 60 km/h. © Volvo
Plaisir au volant sans voler beaucoup de carburantLe bon point niveau agrément de conduite, c'est qu'on ne porte pas sur nos épaules le poids de l'écologie. On oublie très vite que l'on évolue dans une hybride rechargeable et on file énergiquement, comme s'il s'agissait d'un modèle thermique. Quel tonus ! Sans consommer plus de 8l/100km ! Et c'est là l'énorme atout de cette Volvo V60 Plug-In Hybrid : elle donne du plaisir au volant sans nous voler trop de carburant. A mentionner : un bouton " 4x4 " pour bénéficier des quatre roues motrices. On affronte, sereines, la neige et les chemins boueux.

Un très joli physique 

Allure élégante. Discrets monogrammes dévoilant qu'il s'agit d'une hybride. A l'intérieur, c'est chic. Cossu. Feutré. La console centrale nous fait un clin d'oeil très "high-tech". La Volvo V60 Plug-In Hybrid nous attire sur ses sièges en cuir souples et agréables au toucher.  Le siège conducteur mémorise 3 positions différentes. Prêterions-nous ce beau break à des ami(e)s ? A l'arrière, trois vraies places confortables. Et une touche particulièrement appréciable : le toit ouvrant peut s'ouvrir de deux façons différentes. 
 

Priorité à la sécurité 

Capteurs d'angle mort, détection du franchissement de ligne, un indicateur de distance de sécurité dynamique avec une série de diodes rouges sur le tableau de bord qui s'illumine et se reflète sur le pare-brise. L'intensité augmente selon la vitesse et la distance par rapport au véhicule qui se trouve devant. Et également un régulateur de vitesse dynamique : L'outil parfait pour écrire un texto au volant (non conseillé) :  vous voilà maintenu à la même distance que la personne devant, qu'elle accélère ou qu'elle ralentisse.
 

J'ai aimé : son allure sophistiquée et ses ambitions écologiques

J'ai moins aimé : la taille de son coffre
 
Prix du modèle essayé : 65.485€

  

Puissance : 215ch (diesel bi-turbo) + 70ch (électrique)
Consommation mixte : 1,8L/100Km

Pour aller plus loin

Lire le dossier "C'est quoi une Hybride" ?
 
 
 

 

Prix du modèle essayé : 65.485€
Modèle essayé : Volvo V60 D6 AWD Plug-In Hybrid – finition Pure Limited Edition