J'ai testé la Porsche 911 Carrera 4 Cabriolet

J'ai essayé la plus emblématique des sportives allemandes : la Porsche 911 mais en version décapotable et en quatre roues motrices pour encore plus de plaisir et de sécurité.

Essai Porsche 911 Carrera 4 Cabriolet
911 carrera 4s pã©tales
 La 911 Carrera 4S est légère, légère comme Jovanka qui s'allonge sur le capot et envoie dans le ciel des pétales de tulipes. © Anne-Charlotte Laugier

Cette année, Porsche a mis 50 bougies sur son gâteau d'anniversaire. En un demi siècle, 700 000 modèles de Porsche 911 ont été vendus dans le monde entier. Pour tester cette sportive exceptionnelle, j'ai embarqué avec moi une femme exceptionnelle : Jovanka Sopalovic, ex miss Aubade et aujourd'hui réalisatrice et actrice. En découvrant ma Porsche 911 Carrera 4 à l'essai, Jovanka a naturellement trouvé la pose sur les courbes généreuses et légèrement retravaillées de l'automobile sportive. Petit changement inhérent à sa nouvelle technologie quatre roues motrices : l'arrière est un peu plus large, ce qui la dessine encore plus dans l'espace. La 911 Carrera 4 a également perdu 65 kg. Elle est légère, légère comme Jovanka qui s'allonge sur le capot et envoie dans le ciel des pétales de tulipes. Pendant la séance dans les champs ensoleillés de Bourgogne, des coureurs, des marcheurs et des cyclistes s'arrêtent, hallucinés par la scène insolite. Tous tombent en admiration devant cette voiture oeuvre d'art. Jovanka, elle, poursuit son scénario : l'actrice n'a pas de mal à faire son film avec cet objet incroyable entre les mains. Tantôt femme fatale, tantôt espiègle, amoureuse ou aventurière, Jovanka Sopalovic a simplement mis en route en bruit de fond le son magique de la Porsche 911. Son âme rauque, l'âme Porsche venu du pot d'échappement pour nous faire croire que l'on tourne sur une spéciale de rallye. 

 

porsche 911 carrera s
L'intelligence des quatre roues motrices permet d'envoyer aux roues avant les forces nécessaires pour amorcer n'importe quel virage sur n'importe quel revêtement. © Anne-Charlotte Laugier

Une voiture d'élite que l'on peut conduire tous les joursSoudain, Jovanka prend la clef des champs. Elle m'entraîne sur les petites routes de campagnes. Elle ne réfléchit pas : la Porsche 911 Carrera S est très équilibrée. L'intelligence des quatre roues motrices permet d'envoyer aux roues avant les forces nécessaires pour amorcer n'importe quel virage sur n'importe quel revêtement. Il fait chaud. Jovanka enlève la capote rouge de la voiture d'élite que l'on peut conduire tous les jours. La route devient un poème. On change de façon de conduire et d'univers. Chaque millimètre avalé devient un plaisir intense. Même à l'arrêt, on aimerait rester assises là, dans la sellerie cuir naturel enveloppante.

Pour pousser la belle sportive dans ses retranchements, je prends le volant. Jovanka, elle, a le sourire et les cheveux qui flottent dans le vent. La dynamique de conduite de cette Porsche à l'évolution améliorée est exceptionnelle. On a l'impression que la 911 Carrera 4 en garde toujours sous le pied. Douée, elle ne force pas. Un système de sécurité Porshe Active Safe (PAS) contribue à prévenir les collisions frontales. Avec une consommation d'un peu moins de 10l/100km, ce somptueux cabriolet de 350 ch apprécie beaucoup moins les virées familiales. Les deux places arrière relativement confortables en mode décapotée, deviennent sacrément rustres lorsque la toile se referme. La Porsche 911 Carrera 4 est faite pour une conduite égoïste. Seule au volant, on touche le firmament...
 
Modèle essayé : Porsche 911 Carrera 4 Cabriolet, 350 ch, 0 à 100km en 4.7s, vitesse max 280km/h, cycle mixte 8.7l/100km, émission CO2 205g/km
 
Prix : à partir de 111 863 euros
 
 
Grille de critères féminins
Critères Peut mieux faire Pas mal Parfait
Source : Journal des Femmes
Je me sens en sécurité     X
Je ne raye pas ma voiture     X
J'accélère     X
Je mets mes bagages X    
Je me maquille     X
Je n'ai pas mal au dos     X
Je consomme   X