Grégory Galiffi : "Je craque pour la Mini!"

Le Journal des Femmes a rencontré Grégory Galiffi au salon Rétromobile. Le présentateur de l'émission automobile de Direct 8 nous a présenté son coup de coeur.

Grégory Galiffi à Rétromobile

Sur le grand salon de l'automobile ancienne, des modèles plus exceptionnels les uns que les autres nous captent et nous étourdissent. Les visiteurs se massent autour des stands et font crépiter leurs appareils photos. Derrière une vieille DS au bleu profond scintille un autre bleu tout aussi puissant : celui des yeux de Grégory Galiffi, le présentateur auto de Direct 8, passionné de cuisine et de voitures. 

 

greg
Le présentateur télé Grégory Galiffi roule actuellement en John Cooper Works rouge, un modèle plutôt rare. © ACL

"Mini, c'est la voiture du siècle !"Souriant et énergique, il accepte de dévoiler au Journal des Femmes son coup de coeur du salon Rétromobile. Nous voilà parties en agréable compagnie en direction du stand "My Mini revolution", une entreprise spécialisée dans la restauration des Mini. "Pour moi, c'est la voiture du siècle, s'enthousiasme Grégory. Dans 3 mètres, on a tout ! Je mesure 1.89 mètres et je me sens à l'aise au volant. La Mini peut tout faire : féminin, masculin, décontracté, classe... Avec elle, je me vois aussi bien devant le Ritz en costume, que sur un terrain de foot en jean basket ! La Mini a même remporté des courses mythiques comme le Monte-Carlo!".
 

"Toujours élégante, jamais snob !"

Nous avons vite compris qu'avec une Mini, Grégory Galiffi irait au bout du monde. "Avec elle, on peut se permettre toutes les fantaisies et la customiser à l'infini". Niveau coloris, Grégory - qui a déjà eu 4 Mini et roule actuellement en John Cooper Works rouge - a un faible pour les coloris vintage comme le Old English White (un joli blanc cassé). "Toujours élégante mais jamais snob, la Mini attire toujours la sympathie", sourit Grégory complètement sous le charme mais emporté par de nouvelles sollicitations, doit conclure et nous lance : "On peut encore avoir aujourd'hui une belle Mini pour moins de 10 000 euros. Mais attention, la belle côte de plus en plus...".