Ludivine Vaillant et Florence Bouchard : "Un rallye pour revenir à des valeurs oubliées"

Rencontre avec l'équipage 103 composé de Ludivine Vaillant (Lulu) et Florence Bouchard (Flo) qui s'élanceront le 4 octobre prochain dans le nouveau phénomène de rallye dans le désert : le Cap Femina !

Rallye Cap Femina 2012

 "Nous conseillons le Rallye Cap Femina à toutes les femmes, sans exception. On en revient déboussolé, mais en bien ! ". Ludivine, 34 ans, agent à la Poste, " sportive depuis... le 17 septembre 2012 " seulement, mariée, deux enfants, sera la pilote de la Team 103. Florence, 31 ans, Assistante commerciale dans l'immobilier, "modérément sportive ", fonceuse et obstinée, "un poil trop sensible", sera la copilote de ce duo d'enfer.

 

Florence, vous avez déjà participé au rallye des Gazelles, la grande sœur du Cap Femina. Quelles sont vos attentes en participant à son petit frère ?

Flo : Sur le Cap Femina, j'attends les mêmes sensations que sur le rallye des Gazelles que je n'oublierais jamais bien sûr, avec toutes les joies, les pleurs qui transforment nos vies... Je rêve tout simplement de vibrer autant sur le Cap Femina Aventure, avec, peut-être plus de temps pour échanger et apporter un peu de notre soutien et expérience aux habitants des zones que l'on traverse. Je m'attends à un rythme un peu moins sur physiquement lié aux distances parcourues moins importantes que sur le Rallye des Gazelles. On aura du temps pour nous consacrer au bénévolat et pour partager humainement plein de choses.

 

 

 

"Grâce au Cap Femina, j'ai découvert ce qu'était réellement la solidarité".

 

 

 

 

Ludivine, quel bilan tirez-vous de votre 1ère participation au Cap Femina l'an dernier? Qu'est-ce que cela vous apporté ? Impatiente de repartir ?

Lulu : Ma première participation s'est faite avec ma meilleure Amie, Aline, avec qui nous avons partagé une expérience extra. Je me suis découverte et j'ai également découvert ce qu'était réellement la solidarité. J'ai rencontré des personnes qu'il me tarde de retrouver, même si nous n'avons pas attendu le Cap Femina pour le faire. Les rires, les larmes, la fatigue, les joies, font les souvenirs qui reviennent absolument tous les jours, mais tellement bons que l'envie de repartir se fait avant même d'être revenue !

 

 

 

 

 

 

ludivine 2
"Nous allons traverser un pays tout en nous rendant utiles et pas seulement pour y faire le Rallye". © Ludivine Vaillant

Pourquoi avoir choisi de participer au rallye Cap Femina ? Lulu : Parce que nous allons traverser un pays tout en nous rendant utiles et pas seulement pour y faire le Rallye. Le Cap Femina est une organisation qui a fait ses preuves sur d'autres Rallyes, du coup, nous sommes sûres qu'ils connaissent bien le pays et les besoins des Marocains. Alors oui, nous avons craqué pour l'aspect humanitaire qui est valorisé : nous interrompons la course pour toutes nous réunir, et distribuer nous-même nos dons. Cette année, on va même repeindre l'école de Merzouga. C'est cette dimension qui nous a attirées.


Flo : Parce que l'aspect humanitaire de ce nouveau rallye qui semble très complet et bien organisé. Mais également par fidélité et confiance totale en l'agence MAIENGA, l'organisateur et concepteur en plus du Cap femina du Rallye des Gazelles (ndlr, Dominique Serra à la tête du rallye des Gazelles est également à l'initiative du Cap Femina). Toute l'équipe a une expérience indiscutable dans le monde des rallyes - raids et cela rassure autant les participantes que les sponsors.

 

 

"J'ai trouvé mes sponsors en allant démarcher principalement les personnes que je connaissais".

 

 

 


Comment avez-vous trouvé vos sponsors ?

Lulu : J'ai trouvé mes sponsors en allant démarcher principalement les personnes que je connaissais. Par le biais de notre profession mais aussi grâce à l'avantage de vivre dans un village, (Criquetot l'Esneval) où tout se sait surtout quand c'est une femme qui roule en 4X4 coloré (rires). Autocriq , Agent Renault qui me prépare mon véhicule et également Jeeperstore, tombé du ciel, alors que je cherchais des pièces sur internet pour Baby Jeep. Mais ce n'est pas tout. J'ai trouvé Intermarché (endroit où je vais 2 à 3 fois par semaine afin de nourrir la petite famille ) ; ICS/ICSI, un client ; SA cressent, PF Villamaux, artisans de mon village fidèlent a l'aventure et Perles and Co, fournisseurs de ma Maman créatrice de bijoux. Sans oublier Organipose, Reynald et Nicole qui m'aident beaucoup. Mais avant tout il faut remercier les proches, (famille, amis, amis des amis..) sans qui cela ne se ferait pas. Un soutien moral très important est nécessaire pour ne jamais baisser les bras...

Flo: En relancant les sponsors des années précédentes comme je l'ai fait entre autre avec une étude notariée qui a signé une nouvelle fois, les yeux fermés, pour nous accompagner à nouveau dans cette aventure .

 

 

 

 

 

 

ludivine vaillant
"La ceinture dorsale et les abdos peuvent être sollicités lors de la course" © Maïenga

Vous êtes-vous préparé physiquement ?Lulu: Pas trop de préparation physique, j'avoue. Juste une inscription au sport dès le 17 septembre. Cela dit, je cours tellement tous les jours entre le travail, les enfants, le garage où il faut de temps en temps donner un coup de pouce, et le Rallye, que le sport n'a pas trop sa place.

Flo: Par l'usage presque quotidien du vélo pour commencer, ensuite quelques footings sur courtes distances (car je n'aime pas vraiment ça ) et la natation pour renforcer la ceinture dorsale et les abdos qui peuvent être sollicités lors de la course !
 

L'avenir de ce jeune rallye selon vous ?

Lulu: Je mets tout en oeuvre pour le faire connaitre. Nous sommes nombreuses dans ce cas, alors le temps fera les choses en espérant que ça reste un rallye convivial.

Flo: Selon moi tous les ingrédients du succès sont là! On va toutes contribuer à le faire connaitre et à en parler. Je suis certaine que d'ici quelques années il détrônera même le Rallye des Gazelles dont le succès n'est plus à contester !

 

 

"Croyez toutes en vos rêves et foncez ! C'est un challenge que chacune d'entre nous est capable de relever".

 

 

 

 

Un mot pour donner envie de participer au rallye Cap Femina ?

Lulu : Je ne peux qu'encouragez toute femme de participer à cette aventure, il y a un réel challenge, et si nous l'avons fait, nous en sommes toutes capables.

Flo: Croyez toutes en vos rêves et foncez ! C'est un challenge que chacune d'entre nous est capable de relever. Il suffit de se donner les moyens, de se battre et d'agir avec son coeur. L'organisation et la solidarité entre "cap fées" sont formidables; même en cas de coup dur, de baisse de moral, il y toujours quelqu'un pour vous épauler vous n'êtes jamais seule. Profitez à 200 % de chaque période, avant , pendant et après et surtout partager votre expérience c'est ça aussi l'esprit rallye !