J'ai testé le Mercedes GLK restylé

C'est en Ardèche que le Journal des Femmes est parti essayer un SUV compact et luxueux : le GLK restylé de Mercedes. De quoi se mettre automatiquement le coeur en vacances et la tête dans les étoiles.

Essai du SUV Mercedes GLK restylé 2012

Après l'irrésistible Range Rover Evoque, j'ai encore attiré la sympathie des taureaux à bord du Mercedes GLK restylé à la robe d'un très beau rouge (Cornaline cette fois). On emmènerait bien ce robuste SUV compact à la bouille dynamique et rassurante un peu partout avec nous : en séance shopping entre copines, à la mer, à la montagne, sur une maison bleue accrochée à la colline... Pour ma part, j'ai assisté à l'enregistrement de l'émission Passion Auto de Karine Lima et conduit Michel Holtz sans écorner son sublime morceau de matière grise.

Un design cubique mais doux

Passé le coup de foudre physique pour ce GLK racé et toujours cubique (mais moins anguleux à l'oeil au sortir de sa cure de jouvence) je m'attaque à l'habitacle. L'intérieur confirme le concept esthétique de la carrosserie : ça respire la perfection avec des matériaux premium irréprochables et un nouvel agencement tiré à quatre épingles. Petit clin d'oeil à la nouvelle Mercedes classe A : les inserts chromés sur les buses d'aération. Sympa ! Le GLK restylé a même pensé à ma garde robe : crochets pour suspendre sacs et vêtements sont installés.

 

glk ok vignette
Chose surprenante : la boîte de vitesse se trouve au volant. On passe donc les vitesses à l'Américaine, les cheveux soufflés par le toit ouvrant ! © Anne-Charlotte Laugier

Une conduite ultra agréable
pour tailler la zone
Chose surprenante : la boîte de vitesse se trouve au volant. On passe donc les vitesses à l'Américaine, les cheveux regonflés par le toit ouvrant ! Après un petit temps d'adaptation (2 minutes), j'ai trouvé ce système ultra pratique et plus efficace que d'avoir à détacher ma main du volant pour passer en mode parking ou marche arrière. A part ça, sur la route, on est complètement rassurées, voire les plus fortes du monde. On assure avec la tonne d'équipements intégrés au GLK : détection d'angle mort, de somnolence, régulateur adaptatif, aide au parking... Et pour mettre en défaut le GLK nouvelle génération, il faut se lever tôt ! En effet, le SUV de la marque à la célèbre étoile trois pointes, taille la zone, que cette dernière soit lisse, caillouteuse, pentue, enneigée, verglacée... Pour les plus aventurières, le pack Offroad est parfait : protège carter, sélecteur tout terrain, aide a la descente... Sans oublier le programme exclusif Designo pour choisir vos assemblages de coloris extérieurs et intérieurs. Et oui, le GLK fait aussi dans la personnalisation. Dernière bonne nouvelle, ce sportif n'a pas un appétit d'ogre : 7l/100km seulement. Mais ce qu'il y a de plus remarquable dans le GLK, c'est vraiment son niveau de confort exceptionnel. On a l'impression de voyager tout en se faisant bichonner !

Le hic : pour posséder un tel engin, il faut débourser minimum 36 500 €.

Et pour mon modèle d'essai, le GLK 250 CDI Bluetec, prévoir environ 50 000 €.

 

J'aime :

Son confort exceptionnel
Son toit ouvrant
Les vitesses au volant

 

 

J'aime moins :

Le manque d'espace pour les genoux à l'arrière

 

 
Grille de critères féminins
critères pas top peut mieux faire pas mal ! parfait
Source : JDF
Effet "it car"     X  
Je mets la poussette       X
Je me maquille       X
Je n'ai pas mal au dos       X
Pas de torticolis en marche arrière       X
Je range mes affaires girly       X
J'emmène les enfants     X  
Je double en toute sécurité       X