J'ai testé le D-Max avec Bruno Solo

Essayer le nouveau pick-up Isuzu D-Max avec Bruno Solo au volant, c'est autant en apprendre sur l'acteur de "La vérité si je mens" que sur "Maxou" le 4x4 baroudeur...

People Bruno Solo : Essai Pick-Up Isuzu D-Max

J'ai toujours rêvé d'essayer un pick-up mais de là à le découvrir avec Bruno Solo, il y avait un monde... A peine arrivée à Madrid, on prend en main le D-Max et il n'aura pas fallu 5 minutes pour se perdre ! Tête brûlée, Bruno Solo en a profité pour monter directement un talus de 70°, histoire de passer le temps et de se faire une première idée de "Maxou" (le surnom du D-Max dans le milieu). Entre son look de baroudeur robuste, son option 4x4 et ses suspensions adaptées (sans oublier ses 6 Airbags standards sur tous les modèles), il fallait bien le pousser un peu. Résultat des courses : après un petit tour de molette sur la position 4 roues motrices, on grimpe ça comme Miguel Indurain le Mont Ventoux.

bruno solo vign une jdf
Et voici Bruno Solo transformé en Mike Gyver © Anne-Charlotte Laugier

Petite remarque de mon acteur de pilote : "Faudrait visser la plaque d'immatriculation un peu plus haut, sinon elle accroche le sol au moindre franchissement". Et voici Bruno Solo transformé en Mac Gyver : allongé par terre sous la voiture en train de refixer la plaque... Premier enseignement : le D-Max Isuzu passe partout et est idéal en montagne par exemple. C'est là que le pick-up se vend le mieux en France bien sûr : dans les Pyrénées, les Alpes et la vallée du Rhône. 

Une tonne de petits rangements

Après cette distraction offerte par Bruno Solo, nous étions toujours perdus au milieu de la pampa Espagnole. Ce qui nous a permis de constater à quel point le D-Max est un pick-up confortable dans lequel on peut piquer un roupillon sans avoir les gambettes compressées. Pendant que je fermais l'oeil, j'entendais vaguement Bruno énumérer tout ce qui lui plaisait. Je ne sais pour quelle raison il est resté scotché sur l'accoudoir central arrière (c'est ça les artistes !) et a pensé à tous les rangements disponibles pour sa femme qui participera l'année prochaine au rallye des Gazelles avec Isuzu. Deuxième enseignement : les finitions sont correctes et l'habitacle fonctionnel. 

 

En mode loisir ou pro

Ce sont finalement les organisateurs Isuzu qui sont venus nous délivrer et nous remettre sur la bonne route (nous étions vraiment à l'ouest avec Bruno !) à bord de leur pick-up D-Max aux coloris noir, blanc, bleu marine, rouge et gris, en version ouverte (style plus utilitaire) ou fermée(style plus SUV).

isuzu jdf
 "Maxou" : le surnom du D-Max dans le milieu du 4x4. © Anne-Charlotte Laugier / Journal des Femmes

Dernier enseignement : un pick-up c'est bien. Polyvalent, robuste (jusqu'à 1000 kg de charge) et fiable,  le D-Max est aussi bien adapté à la famille pour les loisirs (les enfants adorent être en hauteur), qu'aux professionnels, pour un usage quotidien en manutention. Mais avec Bruno Solo comme pilote, c'est encore mieux : "c'est Isuzu jusqu'au bout !"

Tarifs : à partir de 20 000 euros (compter 30 000 euros pour la gamme moyenne)

Pour aller plus loin

Consommation : mixte – 8,4l/100km, extra urbain – 7,3l/100km, urbain – 10,1l/100km