Comment éviter de tomber malade durant l'hiver ?

L'hiver est le terrain de jeu favori des virus qui affectionnent particulièrement les températures froides et nos défenses immunitaires affaiblies. Plusieurs mamans nous offrent des conseils faciles à suivre pour éviter de rendre visite à son médecin une fois par mois.

Le secret est dans une alimentation équilibrée

Manger plus gras pendant l'hiver relève du mythe. Aude, originaire de Savoie ne dit jamais non à une tartiflette mais elle mise sur un régime alimentaire équilibré. "On fait aussi très attention à acheter des fruits et légumes de saison, remplis de vitamines et de minéraux qui stimulent le système immunitaire ."

Prévenir plutôt que guérir

Dans son livre " Le guide de l'homéopathie ", le Dr Raynaud indique qu'un traitement homéopathique s'inscrit notamment " à titre préventif (…) et stimule les défenses immunitaires de l'organisme pour faire face à l'agression du virus ". Cécile a connu un hiver difficile pendant lequel sa fille a multiplié les rhumes. "J'ai fini par consulter un médecin. Après un interrogatoire très précis, il lui a prescrit un traitement homéopathique sur-mesure. Des tubes doses à prendre une fois par semaine pendant trois mois, d'octobre à décembre pour renforcer notre immunité. "

Ventiler, aérer, laver

"Tous les matins, quelque-soit le temps, j'ouvre les fenêtres de notre appartement pour renouveler l'air ", raconte Charlotte. Une pratique recommandée par l'Observatoire de la qualité de l'air intérieur (OQAI), l'air et les poussières au sol contenant des substances chimiques issues de produits de la vie quotidienne. "Pour éviter d'attraper les virus des uns et des autres, je me lave aussi très souvent les mains. " Un réflexe avéré puisque l'INPES estime que 80% des virus se transmettent par les mains.

La règle des trois couches

Avec le froid, le sang circule mal aux extrémités et la chaleur du corps s'échappe par le crâne. Chez Caroline, "dès que les températures baissent, je ressors bonnets et écharpes pour protéger le cou, la tête et la poitrine ". Mais elle fait aussi attention à ne pas trop se couvrir. "Je superpose trois couches de vêtements (synthétique, polaire, étanche), cela permet de faire circuler l'air entre chaque couche et de protéger du froid."

Pour les troubles de la circulation du sang qui entrainent des "sensations d'extrémités froides ", l'utilisation des médicaments homéopathiques peut être une réponse intéressante.

Dorloter son horloge biologique

Les chercheurs de la Carnegie Mellon University de Pittsburgh ont démontré que dormir moins de sept heures par nuit provoque une baisse des défenses immunitaires. Instinctivement, Fatou respecte son besoin de sommeil. "J'essaie de me coucher tous les jours à la même heure pour dormir huit heures par nuit."

L'homéopathie peut vous aider à mieux dormir, à faciliter votre endormissement et éviter les réveils nocturnes pour retrouver un sommeil de qualité.

Bouger même avec le froid

Pratiquer régulièrement une activité physique réduit le risque d'infections respiratoires d'environ 43 % selon une étude menée par le British Journal of Sports Medecine. Une hygiène de vie que Coralie suit scrupuleusement. "Je suis aussi sportive. Si je ne peux pas aller courir dehors quand il gèle, je fais 30 minutes de vélo d'appartement le matin et après le déjeuner, je vais me promener."

EN PARTENARIAT AVEC LES LABORATOIRES BOIRON

Partager cet article

RSS