Comment soulager le rhume de l'enfant ?

L'arrivée de l'automne rime souvent avec rhume à répétition pour les enfants et stress pour les parents qui doivent même dans certains cas s'arrêter de travailler pour en prendre soin. Quels sont les moyens préventifs et les traitements pour soigner la rhino-pharyngite ? Réponse avec le Docteur Popowski, pédiatre.

Le rhume, une infection banale jusqu'à 6 ans

La rhinopharyngite ou rhume est une infection qui se manifeste par une fièvre modérée et un nez qui coule. Bénigne, elle n'en est pas moins un tracas pour les parents dont les enfants enchainent rhume sur rhume. " Jusqu'à l'âge de 6 ans, les pédiatres considèrent que la rhinopharyngite n'est pas une maladie, c'est une période où il fait ses immunités. Il arrive qu'un enfant en fasse jusqu'à une centaine sans que cela soit considéré comme une pathologie qui nécessite des antibiotiques ", explique le Dr Popowski.

La prévention est fondamentale

Pour éviter de tomber malade, il est recommandé d'adopter des pratiques simples mais efficaces dans sa vie quotidienne. Comme tout d'abord éviter les pollutions intérieures et extérieures. " Mieux vaut par exemple ne pas sortir les nourrissons quand il fait très beau à cause des taux élevés d'ozone et autres polluants atmosphériques. " A la maison, pour se débarrasser des acariens, " il est conseillé d'aérer les chambres tous les jours, passer l'aspirateur sur les rideaux, la literie, la moquette et les oreillers " tout en maintenant une température ambiante de 18 à 20 degrés. L'humidité est aussi un ennemi car " elle cause des moisissures qui peuvent devenir toxiques par les molécules qu'elles secrètent ". Quant aux peluches, ces jolis nids à microbes, il conseille de les placer dans un sac plastique au congélateur toute une nuit et ce, tous les 15 jours. Attention aussi aux variations de températures, quitte à délester votre enfant de sa doudoune, son écharpe et son bonnet dès qu'il monte dans la voiture. Et le tabagisme, même passif chez l'enfant, a aussi un impact sur sa santé. " Il faut éviter de fumer dans des endroits où il va séjourner même brièvement comme la voiture car la fumée s'imprègne dans la sellerie. "

Bonnes ou mauvaises bactéries ? 

Pour les plus-petits, on peut tout d'abord se tourner vers les probiotiques, ces micro-organismes vivants qui ont un effet bénéfique sur la santé. Ces bonnes bactéries sont notamment présentes dans le lait maternel et aussi dans les laits infantiles. Un rhume peut être aussi causé par une carence en fer chez les petits âgés de 9 et 24 mois " que le pédiatre observera par une cassure de la courbe de poids ", d'où l'importance d'une alimentation saine. Pour les enfants qui vont à la crèche ou à l'école, la collectivité est " fournisseur de rhinopharyngites à cause du confinement et de la promiscuité, surtout en hiver ". Pour mettre toutes les chances de votre côté, il faut respecter des mesures d'hygiène comme se laver les mains, les dents et les cheveux pour éliminer les mauvaises bactéries ou les pollens et utiliser des mouchoirs en papier à usage unique. Quid du lavage de nez systématique en prévention, source de crises de larmes chez l'enfant ? " Cette pratique enlève le mucus, rempli de probiotiques, protecteurs de la muqueuse nasale. Il suffit donc d'aspirer avec une poire ou moucher pour éliminer les sécrétions vers l'extérieur, mais uniquement lorsque le rhume est là ! "

Pour chaque symptôme, un traitement adapté

La thérapeutique homéopathique soigne aussi le rhume de l'enfant dès son plus jeune âge. Sans danger ni effets secondaires, les médicaments homéopathiques existent sous plusieurs formes :

- Le tube granules (une ou plusieurs prises de 3 ou 5 granules par jour)  

- La dose globules (à prendre entièrement en une seule fois). Le traitement est facile à donner aux enfants puisqu'il suffit de laisser fondre les petites granules blanches sous la langue. " Quant aux plus petits, on peut diluer les  granules dans 60ml d'un biberon d'eau à boire dans la journée et en le secouant à chaque prise. "

- Et enfin, une nouvelle solution, l'unidose buvable (pratique et hygiénique), pour les enfants dès 18 mois. Elle se verse dans la bouche du tout-petit en une seule prise).

Mais qu'il s'agisse de granules, globules ou unidoses , le médecin (ou le pharmacien) proposera un traitement en adéquation avec le comportement du petit patient. Autre atout, l'homéopathie est une solution sur mesure qui soigne les différents symptômes du rhume, de l'écoulement nasal clair à celui plus irritant avec des rougeurs autour du nez en passant par l'écoulement verdâtre avec des croutes. " Mais lorsque les rhinopharyngites se compliquent par des otites ou des angines, cela peut être bactérien. C'est à ce moment-là que le médecin peut prescrire des antibiotiques ", conclut le Dr Popowski.

Dans tous les cas, n'hésitez pas à consulter votre médecin ou votre pharmacien qui trouvera le traitement homéopathique adapté au terrain de votre enfant et à ses symptômes.

EN PARTENARIAT AVEC LES LABORATOIRES BOIRON

Partager cet article

RSS