Comment soulager les poussées dentaires de l'enfant ?

L'apparition de la première dent est un événement digne d'une séance photo. Toutefois cette période de développement est souvent douloureuse pour le tout-petit et stressante pour les parents qui se sentent impuissants. Heureusement, il existe des méthodes pour atténuer la souffrance de l'enfant comme le démontre le Dr Popowski, pédiatre.

Différencier poussée dentaire et éruption dentaire

20. C'est le nombre de dents de lait qui vont migrer dans la gencive, préparer le chemin pour les dents définitives et tourmenter votre enfant. Un processus qui se divise en deux phases. La première est la poussée dentaire responsable de la gêne occasionnée. " Elle commence à partir du moment où l'enfant commence à baver vers 1 mois. Il salive beaucoup et bave car il ne déglutit pas encore sa salive. Cette première dentition dure jusqu'à environ 3 ans ". Une période de répit interrompue à l'arrivée des quatre molaires vers l'âge 6 ans. L'éruption dentaire elle, dure de 2 jours à 10 jours maximum. La dent sort enfin et la gencive est très dure. " Quand la dent ne veut pas sortir, il peut même y avoir une ecchymose. On peut frotter doucement la gencive avec une petite cuillère pour enlever ' le couvercle' au-dessus de la dent et ainsi l'aider à sortir " explique le Dr Popowski.

Soulager la douleur : à chacun sa méthode

Quand il s'agit de trouver des solutions pour apaiser sa souffrance, chaque enfant a ses préférences. Ce qui est efficace pour Léa ne le sera pas forcément pour Maxence, les parents vont donc tester différentes techniques. " On peut tenter l'anneau de dentition ou le froid. D'autres enfants aiment qu'on leur masse les gencives avec les doigts et certains se massent eux-mêmes ". Si l'enfant a  tendance à serrer les mâchoires, mettre les doigts dans la bouche ou mâchouiller énergiquement sa tétine, c'est qu'il essaie juste de se faire du bien.

L'homéopathie à la rescousse

Comme pour toutes les pathologies, la thérapeutique homéopathique peut apporter la réponse aux différents symptômes décrits. Elle est sans danger et ne présente pas d'effets secondaires. Elle peut tout aussi bien aider à la prévention de la douleur chez les bébés de 0 à 12 mois que gérer les crises de poussée dentaire et les symptômes associés (pleurs et irritabilité, provoqués par la douleur - Gencives douloureuses et enflées, voire tuméfiées - Salivation plus abondante (et tendance à mettre les doigts ou les objets à la bouche - Perte d'appétit - Joues rouges, souvent du seul côté de la poussée dentaire - Difficultés à s'endormir, voire sommeil perturbé).

Certains enfants étant plus ou moins sensibles à la douleur, les médicaments diffèrent. Ils peuvent entre autres soulager un tout-petit anxieux qui ne dort pas la nuit et se calme uniquement dans vos bras ou en voiture. Le médecin peut aussi administrer un traitement homéopathique à un nourrisson qui souffre de diarrhées acides avec des fesses très rouges ou à celui qui a des diarrhées jaunes sans irritation. L'homéopathie peut également aider un petit qui salive beaucoup et dont la gencive saigne légèrement. Et surtout pas d'inquiétude pour administrer le  traitement, les médicaments homéopathiques sont adaptés aux bébés avec plusieurs alternatives. Vous avez la possibilité de faire fondre des granules dans un biberon d'eau. Il existe également des unidoses buvables hygiéniques à usage unique. Elles sont pratiques à transporter et faciles à donner grâce à leur goût neutre.

Dans tous les cas, n'hésitez pas à consulter un pharmacien ou un médecin qui saura vous conseiller sur le traitement à suivre.   

EN PARTENARIAT AVEC LES LABORATOIRES BOIRON

Partager cet article

RSS