5 étapes pour préparer son potager à l'hiver

Les températures chutent, le froid s'installe et le gel ne va pas tarder à s'attaquer à votre potager. Comment le préparer à l'arrivée de l'hiver ? Réponses en 5 étapes indispensables.

5 étapes pour préparer son potager à l'hiver
© Sergii Chepulskyi/123RF

Avant de remballer vos outils et de ralentir vos activités de jardinier, il faut préparer au mieux votre potager à l'arrivée de l'hiver et de la période de pluie et gel, qui s'annonce pour plusieurs mois. Ces longues semaines, particulièrement difficiles pour votre potager, peuvent lui être fatal si vous ne mettez pas en place un plan d'attaque efficace en amont. N'allez pas croire que votre potager arrête de vivre juste parce qu'il semble en hibernation. Retroussez-vous les manches, enfilez vos gants et hiverner votre potager avec ces 5 étapes aussi simples qu'indispensables

Etape 1 : La récolte

Les espèces les plus résistantes et qui s'épanouissent à l'automne donnent encore de jolis légumes. Il faut donc récolter ces derniers cucurbitacées, légumes oubliés, carottes, oseille et autres betteraves avant l'arrivée du gel. Notez que vous pouvez laisser en terre - à condition de les protéger, sous une serre ou dans un tunnel en plastique par exemple - les salades d'hiver, légumes à bulbe et autres choux. 

Etape 2 : Le grand nettoyage

A la maison, on fait le grand ménage de printemps, au potager, novembre est idéal pour un profond nettoyage. Retirez les végétaux morts ou déjà gelés et les feuilles mortes du jardin, désherbez la terre et nettoyez vos carrés. Il est important de conserver ces déchets organiques, qui vont vous servir de compost pour nourrir la terre pendant tout l'hiver. Pensez également à vidanger et mettre hors gel vos arrivées d'eau extérieures au potager. 

Etape 3 : Le travail de la terre

Une fois la terre débarrassée des végétaux morts, retournez-la, à l'aise d'une fourche bêche ou d'une grelinette, pour l'aérer. N'allez pas trop en profondeur et ne travaillez la terre que sur une vingtaine de centimètres. 

Etape 4 : Le compost

Récupérez le compost qui est arrivé à maturation et est prêt à être utilisé dans le potager. Étalez une bonne couche sur la terre afin de la nourrir et de favoriser le développement des micro-organismes et des auxiliaires, indispensables à une terre fertile. Nourrissez le compost restant, qui est en cours de maturation, avec tous les végétaux retirés du compost et continuez à le nourrir, durant l'hiver, avec vos déchets alimentaires quotidiens habituels.

Etage 5 : Le paillage   

Sciure, copeaux de bois, paille... Choisissez votre paillage et recouvrez la terre du potager et les plantes restées en terre avec cette couche protectrice qui gardera au chaud votre terre et la protégera du gel, de la pluie et de l'érosion de l'hiver qui fait perdre à la terre tous ses minéraux.