8 légumes à cultiver sur son balcon

Faire pousser un potager sur son balcon, c'est possible. Tomate cerise, courgette, cresson, radis... Voici des légumes dont la culture en pots et jardinières est très simple. De quoi transformer votre balcon d'appartement en mini potager.

8 légumes à cultiver sur son balcon
© federicofoto/123RF

Même si vous disposez de peu de place et de temps, vous pouvez envisager la culture de certains fruits et légumes. Renseignez-vous sur les variétés. Elles ne doivent pas être envahissantes et la récolte doit être à la fois rapide et aisée afin que la culture de votre potager reste à un vrai plaisir. Si vous souhaitez ajouter de la couleur à votre balcon ou terrasse, les capucines et les fleurs de courgette sont conseillées. Et vous n'aurez plus qu'à les cueillir quelques jours plus tard pour les consommer.

La tomate cerise

  • Pourquoi la cultiver ?

La tomate orne le balcon d'une façon originale avec, d'abord, de petites fleurs jaunes. A partir du mois de juillet, vous obtiendrez de beaux plants de tomates cerises, jusqu'en octobre. Riche en vitamine C et en lycopène, la tomate est connue pour ses propriétés antioxydantes.

  • Comment la cultiver ?

Commencez à semer vos tomates à la mi-mars, dans un sol pas trop riche en azote. Remplissez de terre quelques pots de petite taille et déposez vos graines en surface, que vous enfoncerez légèrement, à 0,5 cm de profondeur. Placez vos pots sur le rebord de votre fenêtre, à l'abri du vent. Ajoutez de l'engrais naturel et du compost de temps en temps. Au début du mois de mai, réduisez l'arrosage et exposez vos plants au soleil. Deux semaines plus tard environ, replantez-les en profondeur, à 15 cm environ, en les espaçant de 30 cm. Veillez à ce que votre plant soit bien enterré. Enfin, n'hésitez pas à recouvrir le sol de paille, afin de limiter l'évaporation de l'eau.

La courgette

  • Pourquoi la cultiver ?

La courgette contient 95 % d'eau, et elle est très bien pourvue en minéraux : potassium, phosphore, calcium et magnésium sont contenus en quantité importante. Les fleurs se consomment en beignets ou farcies, tandis que les feuilles peuvent garnir les salades composées.

  • Comment la cultiver ?

Prévoyez un pot ou une jardinière de 30 à 35 cm de diamètre ou de largeur. Le pied doit être au frais et la tête bien exposée au soleil. Vous pouvez semer à partir de fin avril dans un trou de 50 cm environ. La cueillette des légumes provoquent la production de nouvelles fleurs qui donnent un fruit. Il faut les cueillir le matin, de bonne heure, lorsqu'elles viennent tout juste de s'ouvrir au soleil. Choisissez les fleurs qui n'ont pas de renflement à la base de leur pédoncule et séparez-les de la tige.

L'oignon

  • Pourquoi le cultiver ?

Si vous avez des rosiers, sachez que l'oignon les protégera des maladies. Il est aussi réputé pour ses bienfaits contre les rhumatismes.

  • Comment le cultiver ?

L'oignon rocambole peut être semé toute l'année, tandis que les oignons blancs sont plantés en automne. Vous pouvez semer des oignons ou des caïeux, qui sont de petits oignons, surtout si le potager n'est pas encore votre spécialité ; la culture des graines d'oignons est plus laborieuse. Éliminez les mauvaises herbes et binez régulièrement entre les rangs. L'oignon doit seulement être arrosé très régulièrement, et ses feuilles coupées pendant la saison hivernale. Les oignons blancs seront récoltés les premiers à la fin du printemps, au fur et à mesure des besoins. Les oignons de couleur sont récoltés en une seule fois en été quand le feuillage est fané.

Le cresson

  • Pourquoi le cultiver ?

Le cresson possède des propriétés stimulantes et antiscorbutiques, et il est très riche en éléments minéraux.

  • Comment le cultiver ?

Le cresson a besoin de beaucoup d'eau, mais ne doit surtout pas stagner. Sous le pot, placez une assiette assez profonde afin de le maintenir les pieds dans l'eau, assiette que vous changerez deux fois par jour, à la même fréquence que l'arrosage. Le cresson aime la fraîcheur, donc placez des glaçons dans l'assiette. Il faut un terreau riche en éléments nutritifs et une exposition indirecte aux rayons du soleil. La lumière est essentielle, alors il faudra prévoir une petite lampe durant l'hiver, lorsqu'il s'épanouira dans votre intérieur. Les fleurs blanches apparaissent tout l'été, de juin à septembre.

Le radis

  • Pourquoi le cultiver ?

Sa culture est très facile. En été, votre radis produira de belles fleurs blanches ou roses. De plus, les extraits du suc du radis noir ont des vertus thérapeutiques pour certains troubles digestifs.

  • Comment le cultiver ?

Les variétés les plus appréciées sont le "radis de tous les mois", le radis d'été et le radis d'hiver, et toutes sont faciles à cultiver. Le radis n'a pas d'exigence particulière quant au terrain. En pleine terre, vous pouvez semer certaines variétés à partir de mars. Il existe des radis ronds à semer en surface, et des radis longs à semer à 2 cm de profondeur. Le sol doit être très bien tourné et exempt de grosses mottes, et bénéficier d'une très bonne exposition au soleil. La récolte se fait entre trois et cinq semaines après le semis, sauf pour le radis dit "de 18 jours". Pour le radis d'hiver, la récolte se fait trois mois après le semis.

Le haricot vert

  • Pourquoi le cultiver ?

Les haricots accomplissent leur cycle de vie en un temps record. Ils sont aussi connus pour lutter contre l'hypertension, le diabète, les troubles rénaux et les démangeaisons.

  • Comment le cultiver ?

Le haricot pousse en hauteur, prévoyez des contenants assez profonds. Il aime la terre fraîche et aérée, sans humidité, ainsi qu'un terreau faible en azote. Pour semer vos haricots, le sol doit être suffisamment réchauffé : la mise en terre est idéale en avril pour ceux qui bénéficient d'une température au sol d'au moins 10°C. Pour les autres, patientez un mois, mais la mise en terre peut se réaliser jusqu'à la mi-juillet. La veille du semis, baignez vos haricots afin de les faire ramollir. Planter les graines avec un bon espacement, à 3 cm dans un sol émietté. Binez deux jours après, puis au bout de deux semaines. Semez tous les quinze jours.

La capucine

  • Pourquoi la cultiver ?

La floraison de la capucine a lieu de juin à octobre, et elle est très généreuse. La fleur de capucine se déguste en bouton ou pleinement épanouie. Cueillez les boutons floraux ou les graines qui apparaissent après la floraison. Lavez-les, séchez-les et faites-les ensuite macérer dans du vinaigre d'alcool. Quelques semaines plus tard, vous pourrez les consommer comme des câpres. Pour la fleur, séparez les pétales délicatement. Posez les pétales pour décorer une salade.

  • Comment la cultiver ?

Choisissez une variété naine. Les graines se sèment habituellement de février à mai. Faites tremper les graines une nuit dans un verre d'eau. Semez-les dans des godets individuels, dans un terreau léger, à une profondeur de 2 cm. Arrosez-les généreusement et placez-les à l'abri du gel et à la lumière. Attention, les capucines attirent systématiquement les pucerons. Et sachez que les capucines traitées avec des pesticides ne doivent pas être consommées.

L'ail

  • Pourquoi le cultiver ?

L'ail éloigne efficacement les insectes nuisibles, sans compter ses nombreuses propriétés pour lutter contre les maladies cardio-vasculaires.

  • Comment le cultiver ?

Vous devez veiller à choisir la variété qui correspond le mieux au climat de votre région. La plantation a lieu au printemps pour la variété Allium sativum Blanc d'Italie par exemple, ou à l'automne, pour l'Allium sativum Blanc de Beaumont et les variétés d'ail d'ornement. Un sol neutre, aéré et non sableux, une très bonne exposition au soleil sont recommandés. La terre ne doit pas être trop humide, ou vos bulbes risquent de pourrir, mais attention, l'ail est exigeant en eau. Arrosez de temps en temps par petites quantités. Replantez les gousses au printemps, en les espaçant de 15 cm. Vous pourrez récolter à partir de la mi-juillet, lorsque les feuilles commencent à sécher.