Protéger son potager des nuisibles

Il existe de nombreux animaux prêts à attaquer les potagers : les oiseaux, les vers et autres limaces, mais aussi les taupes et les lapins. Voici comment les éloigner le plus naturellement possible

© victoroancea/123RF

Les escargots et les limaces

Ce sont les principaux "ravageurs" de potagers. Il existe de nombreuses techniques pour repousser ou éliminer les escargots et les limaces.

Techniques écologiques et peu onéreuses

Déposer des cendres de feu de cheminée tout autour du potager.

Remplir des récipients de bière à même le sol. Les limaces seront attirées par l'odeur et se noieront dedans.

Déposer du sable grossier tout autour des plantations à protéger. Les limaces et les escargots ont du mal à se mouvoir sur ce type de surface.

Il existe aussi la possibilité de déposer du pyrèthre en poudre sur et autour des plants à protéger contre les limaces et escargots (salade, fraisiers...) : très efficace, le pyrèthre de Dalmatie (Tanacetum cinerariifolium) est une plante qui est toxique pour tous les animaux à sang froid. Il agit comme un paralysant. Le pyrèthre en poudre se trouve en herboristerie pour un usage immédiat mais le mieux étant bien-sûr d'en planter pour pouvoir en disposer. Agissant contre tous les insectes, il peut être utilisé sous forme de macérât, de décoction, en pulvérisation ou dans l'eau d'arrosage, réduit en poudre et mélangé à la terre autour des racines pour protéger les bulbes et racines, des attaques d'insectes.

Il est aussi possible d'acheter des granules anti-limaces mais cette solution est plus chère et moins écologique. Elle n'est pas conseillée car son utilisation est dangereuse directement pour l'utilisateur mais aussi parce que les substances toxiques se retrouveront dans les aliments et même votre eau de robinet !

Il existe de nombreuses techniques pour éradiquer les limaces.

La méthode de la bière

Matériel

  • une barquette alimentaire en plastique (celles utilisées en grande surfaces pour la viande...)
  • de la bière

Préparation

Enterrer la de telle façon que les bords viennent affleurer au même niveau que le sol qui l'entoure. Remplir la barquette de bière ordinaire.

Autres méthodes

Il est aussi efficace de répandre des cendres de bois tout autour de la parcelle à protéger ou de disposer des rondelles de pommes de terre sous une planche.

Les pucerons

Les pucerons se logent principalement sous les feuilles des légumes des potagers. Pour les déloger, il est nécessaire de faire quelques gestes simples.

Arroser avec un jet d'eau puissant sur les zones où il y a des pucerons, cela les expulsera de leur lieu de résidence. Toutefois, il faut faire attention à ne pas endommager les légumes. Cette solution n'est donc pas recommandée pour les légumes les plus fragiles.

Attirer des coccinelles. Ces dernières se nourrissent de pucerons et sont capables d'éradiquer ce fléau en un rien de temps. Attention cependant si vous les acheter : prenez des coccinelles européennes (7 ou 2 points bien dessinés) et non asiatiques (plus grosse à points mal dessinés et beaucoup plus nombreux) qui ont depuis leur introduction mis en péril l'européenne et les cultures de fruits.

Si les pucerons reviennent à intervalles réguliers sur le potager, planter des plantes et légumes qui ont pour propriété de servir de répulsif pour les pucerons. Les pétunias et l'ail comptent notamment parmi ces plantes.

Les vers

Le ver de terre est l'allié précieux du jardinier : il ne s'attaque pas aux végétaux, ni aux racines ; il participe à la transformation du compost, fertilise la terre et l'aère, ce qui facilite la croissance des végétaux et de leur prise racinaire. Veillez à toujours avoir une bonne population de vers de terre dans votre potager et à les préserver en évitant l'usage de produits toxiques et de coups de pelle coupants trop brutaux. Plus vous aurez de vers de terre, meilleure sera votre terre.

Pour les vers et larves qui grignotent vos bulbes et rhizomes, vous pouvez les protéger en les plantant dans une terre mélangée de macérât huileux ou de poudre de pyrèthre, en utilisant une forte concentration juste autour du bulbe (plus concentré c'est mortel, plus dilué cela agit comme répulsif).

Les oiseaux

Pour faire fuir les oiseaux loin d'un potager, utiliser la même technique que pour les tenir à distance d'un arbre fruitier. Disposer des objets brillants, reflétant le soleil, ou des objets qui bougent et font du bruit notamment en période de vent. Disposer des CD autour des légumes et des sacs plastiques en hauteur au niveau du potager sont de bonnes options. Les CD éblouissent les oiseaux et les sacs plastiques, attachées au bout d'un bâton par exemple, volent et font du bruit lorsqu'il y a du vent.

Astuce : plutôt que de coincer les CD à un endroit fixe, les suspendre au bout d'une corde ou les suspendre à un bout de bois de manière à ce qu'ils puissent changer d'inclinaison ou de positionnement. De cette manière, ils effraient plus les oiseaux car ils sont en mouvement. Aussi, cela empêche que les oiseaux s'habituent à leur présence. En effet, souvent, les oiseaux ont tendance à revenir au bout d'un certain temps malgré les installations.

Les taupes

Les taupes peuvent dévaster en quelques passages des mois de travaux dans un potager. Pour s'en prémunir, il est possible de planter quelques plantes aux alentours du potager qui ont réputation de les faire fuir : l'oignon, l'ail, la jonquille et la jacinthe sont notamment des plantes qui repoussent les taupes.

Si une taupe est déjà apparue dans le potager, il faut alors utiliser les grands moyens ! Il est possible de mettre une bouteille en plastique au bout d'un bâton et d'insérer le montage au fond d'une des galeries de la taupe. Avec le vent, la bouteille en plastique bouge et les vibrations et le bruit qu'elle produit fait fuir la taupe.