Associer les légumes dans un potager bio

Dans un potager biologique, certaines associations de légumes sont bénéfiques. Par exemple, deux variétés de légumes plantées l'une à côté de l'autre peuvent se protéger l'une l'autre de maladie ou "booster" leur croissance. Cependant, certaines associations de légumes, pour les mêmes raisons, sont à éviter. Voici une liste non exhaustive des associations de légumes à privilégier et à bannir.

Associer les légumes dans un potager bio
© Thierry VIALARD / 123RF

Un jardin bio est un jardin où les plantes et légumes vivent en harmonie les uns avec les autres et s'entraident entre eux pour favoriser leur croissance mutuelle ou se débarrasser des indésirables. Certaines plantes ont un effet bénéfique sur d'autres, stimulant leur croissance et les protégeant des différents parasites.

Le principe de la rotation des cultures permet en outre de favoriser la régénération des sols : il est donc important de changer la place de vos différents légumes d'une année sur l'autre. Certains vont en effet puiser profondément dans la terre, d'autres plus superficiellement : les alterner permet d'éviter l'épuisement de la terre.

De nombreuses fleurs ont en outre la capacité d'attirer les insectes utiles : gaillardes, soucis et autres asters attirent la syrphe, dont la larve dévore les pucerons, tout comme la coccinelle. Le sarrasin et la camomille attirent les insectes pollinisateurs. Certains parasites, comme la mouche de la carotte ou la teigne du poireau, fuient en présence de fleurs fortement odorifères, comme le poireau, l'oignon ou l'œillet d'Inde. Ces associations auront aussi pour objectif de rendre votre potager aussi beau et fleuri que le reste de votre jardin... pour le bien de la biodiversité !

Les associations de légumes à privilégier

Ail : betterave, fraisier, laitue, carotte, tomate, pomme de terre
Asperge : concombre, persil, poireau, pois, tomate
Aubergine : haricot
Betterave : céleri, choux, laitue, oignon, radis
Carotte : ciboulette, haricot, nain, laitue, oignon, poireau, pois, radis, tomate
Céleri : betterave, haricot, pois, radis
Choux : pois, betterave, céleri, haricot, laitue, mâche, pomme de terre
Concombre : asperge, céleri, chou, laitue, maïs, pois, haricot
Courgette : laitue, maïs, pomme de terre
Échalote : betterave, fraisier, laitue, tomate
Haricot : aubergine, carotte, céleri, chou, concombre, épinard, maïs, pomme de terre
Laitue : pois, radis, betterave, carotte, choux, chou-fleur, concombre, oignon, poireau
Oignon : betterave, carotte, fenouil, laitue, poireau, tomate
Poireau : betterave, carotte, céleri, épinard, laitue, oignon, pomme de terre tomate
Pois : radis, carotte, céleri, choux, concombre, laitue, maïs, navet, pomme de terre
Pomme de terre : haricot, pois, céleri, choux,
Radis : haricot, pois, betterave, pois
Tomate : asperge, carotte, céleri, maïs, oignon, radis 

D'autres associations à faire, notamment avec des fleurs et des fruitiers

  • Fraise et bourrache : ces deux plantes sont complémentaires et apprécient les sols riches et profonds. La bourrache attire les insectes pollinisateurs des fraisiers et est en outre un excellent condiment. Le fraisier reste en place plusieurs années et la bourrache se ressème seule, l'entretien est donc très limité. Une association gourmande et facile à mettre en place.
  • Poivron et géranium : pucerons et acariens peuvent être très néfastes pour le poivron. Celui-ci n'aime pas vraiment l'humidité mais quelques pulvérisations d'eau peuvent dissuader les parasites qui l'attaquent. Le parfum du géranium est un moyen efficace d'éloigner ces derniers. Les feuillages de ces deux plantes sont par ailleurs très décoratifs. Préférez les variétés de géranium à odeur forte qui éloignent plus efficacement les parasites. Arrosez ces plantes au niveau du pied sans mouiller le feuillage, au goutte-à-goutte par exemple.
  • Laitue, carotte et radis : ces trois légumes peuvent être associés car ils ont les mêmes exigences de sol et d'humidité. Ils se sèment donc simultanément et se récoltent à des moments différents : l'arrachage des radis permet de laisser une éclaircie favorable à la croissance des carottes et des laitues. La récolte des carottes permet ensuite de faire place nette pour les laitues. Cette culture permet d'assurer le couvert permanent du sol et de limiter les opérations de désherbage et d'arrosage. Le radis aurait également pour effet d'éloigner l'araignée rouge de la carotte. Mélangez les semences des légumes avant le semis en mélangeant éventuellement avec du terreau. Semez au printemps sur un sol réchauffé.
  • Artichaut et asperge : ils ont avant tout un intérêt décoratif lorsqu'ils sont plantés côte à côte. L'artichaut présente un feuillage gris bleuté et donne de jolies fleurs violettes ; les oiseaux dégustent les graines en fin de floraison. Il se complète avec le feuillage vaporeux de l'asperge, dont les plantes femelles voient apparaître de petits fruits rouges en fin de saison. Ils apprécient tous deux un sol riche en matières organiques. Ecartez de 80 cm l'asperge et l'artichaut. Plantez au soleil et l'asperge devant l'artichaut.
  • Chou de Bruxelles et souci : le souci est utile au potager pour faire fuir les insectes parasites. Si le chou de Bruxelles est d'ordinaire peu attaqué, il sera complètement à l'abri avec quelques soucis. Les soucis et leurs couleurs attrayantes constituent en outre des fleurs très décoratives au potager avec lesquelles il est possible de faire de jolis bouquets. Si le chou de Bruxelles apprécie peu les sols acides, trop humides ou trop riches, le souci n'est lui pas difficile. Semez le souci sous abri pour accélérer sa floraison et plantez-le quand vous semez le chou.
  • Courgette et dahlia : le dahlia est une magnifique fleur colorée et opulente qui peut vivre en harmonie avec les plantes basses, telle que la courgette. Cette association permet de maintenir la fraîcheur au niveau du sol et de prévenir l'apparition des mauvaises herbes. Choisissez des variétés de dahlias à grand développement pour qu'ils ne se retrouvent pas étouffés par la végétation dense de la courgette. Evitez les sols trop humides et enrichissez bien le terrain avant plantation.
  • Ail et pêcher : le plus grand fléau qui guette les pêchers est sans nul doute la cloque du pêcher, un champignon qui sévit lorsque le soleil est absent durant le printemps. Les feuilles s'enroulent et la maturation des fruits est perturbée. Il existe de nombreux traitements chimiques, mais quelques bulbes d'ail au pied d'un pêcher auront un effet tout aussi efficace et vous permettront de gagner un peu de place au potager ! Evitez les sols trempés et plantez les bulbes d'ail espacés de 30 cm.
  • Tomate cerise et œillet d'Inde : l'œillet d'Inde est idéal pour faire fuir les pucerons en particulier et les parasites en général. Au pied des tomates, il les mettra à l'abri de toute infestation. Ces plantes ont les mêmes exigences de culture. Lorsque les fleurs d'œillet d'Inde ont séché, il est possible de récupérer les graines pour les ressemer l'année suivante. Enrichissez le sol de compost avant plantation.
  • Panais et salsifis : ce sont deux légumes racines qui permettent par leur mode de croissance, d'améliorer la structure du sol. Originaux, ces légumes peu consommés et peu cultivés ont des saveurs incomparables, à (re)découvrir. Ils se sèment à la même période, à partir de la fin de l'hiver et jusqu'à la fin du printemps. Semez en plein soleil en ayant bien ameubli le sol avant et arrosez régulièrement en été.
  • Navet et fenouil : le fenouil est une plante aromatique assez dense qui peut faire de l'ombre à ses voisines au potager. Son odeur anisée parvient tout de même à éloigner l'altise ou la mouche du navet. Il convient donc de planter le fenouil à un bout du potager, en évitant de l'accoler au chou. Semez ensuite les navets le long de cet écran de verdure, pas trop près car le fenouil a besoin d'espace. Paillez le sol en été pour entretenir la fraîcheur.

Les associations à éviter

Ail : fève, haricot, pois, chou
Asperge : ail, betterave, oignon
Aubergine : pomme de terre
Céleri : laitue, maïs, persil
Choux : ail, oignon, poireau, radis, tomate,
Concombre : pomme de terre, radis, tomate
Courgette : radis
Échalote : fève, haricot, pois
Haricot : ail, betterave, échalote, fenouil, oignon
Laitue : épinard, persil, tournesol, maïs
Oignon : fenouil, laitue, poireau, tomate, haricot, choux, fève, haricot, pois, pomme de terre
Poireau : choux, haricot, pois
Pois : ail, échalote, oignon, poireau
Pomme de terre : aubergine, concombre, oignon, pommier, tomate, tournesol
Radis : choux, pomme de terre
Tomate : betterave, haricot, pois, pomme de terre