Cultiver du potiron : semis, plantation, entretien et récolte

Savoureux, riches en vitamines et très décoratif : décidément, le potiron a tout bon. Guide complet pour la culture de ce cucurbitacée.

Cultiver du potiron : semis, plantation, entretien et récolte
© Josiane Ferret

Semer les potirons

Même si le potiron se récolter en automne, il aime la chaleur ! Il se sème donc en godet, à l'abri, fin mars ou début avril. Déposez 3 graines dans chaque godet et sélectionnez le plus vigoureux lors de la levée. Attention à ne pas être trop pressée : si les graines lèvent en 4 à 5 jours, le plant doit être assez robuste avant d'être repiqué dans le potager. Attendez donc 3 semaines au moins avant de repiquer.

Vous habitez une région au climat doux ? À partir du mois de mai, semez directement en pleine terre. Veillez dans ce cas à bien ameublir la terre et à l'amender !

Repiquer les potirons

Choisissez toujours une parcelle ensoleillée. Afin de vous assurer une belle récolte, lors de la plantation, mélangez du compost à la terre pour combler les trous, puis arrosez généreusement. La température idéale pour la croissance des potirons se situe entre 15 °C et 20 °C. N'hésitez donc pas à les abriter sous un tunnel, au cours des premières semaines.

L'entretien des potirons

Arrosez vos potirons tous les jours, mais en douceur, car ils peuvent développer des maladies si les feuilles sont mouillées. Après 6 à 7 semaines, vous pouvez d'ailleurs pailler les plants : cela leur permettra de mieux conserver l'humidité tout en maintenant les fruits bien au sec. 

Pour que les potirons se développent dans les meilleures conditions, taillez-les : coupez la tige principale à hauteur de la 4e feuille. Lorsque les fruits font leur apparition, faites le tri. 

Pour produire des potirons de belle taille, les plants ne doivent pas être surchargés : sélectionnez 6 fruits par pied au maximum. Une fois que vous avez choisi les fruits, coupez les pousses au-dessus de chacun d'entre eux.

La récolte des potirons

Bien que les potirons soient généralement à maturation dès le mois de septembre, il est préférable de résister à la tentation ! Récoltez-les plutôt en octobre, lorsque les feuilles ont jauni et que le pédoncule est bien sec. Faites attention à ne pas les endommager : si leur peau est intacte, vous pouvez conserver les potirons pendant toute une année. Une fois la récolte terminée, pensez à éliminer les plants, sans quoi ils pourraient introduire des maladies dans le jardin.