Cultiver des melons : semis, plantation, taille et entretien

Frais et sucré, le melon est définitivement l'un des fruits emblématiques de l'été ! Et si on l'invitait dans notre potager ?

Cultiver des melons : semis, plantation, taille et entretien
© Laurence Forichon

Quand et comment semer les melons ?

Les graines se sèment entre le mois de mars et le mois de juillet. On effectuera le semis de préférence en intérieur, car le melon est définitivement un fruit estival : il a besoin de chaleur ! Pour réaliser le semis, utilisez des godets et du terreau. Comptez 3 graines par godet, en positionnant la pointe des graines vers le bas. Veillez à ne pas enterrer les graines trop profondément. Après la levée, attendez l'apparition de 2 à 3 feuilles avant de sélectionner le plant que vous allez conserver.

Planter les melons en pleine terre

Qu'il s'agisse des plants issus de vos semis ou de plants achetés en jardinerie, ils ne doivent être mis en terre qu'en mai, après les dernières gelées. Si vous habitez une région au climat un peu trop frais, prévoyez un tunnel pour les tenir bien au chaud. Choisissez une parcelle ensoleillée, de préférence à l'abri du vent. Souvenez-vous que les melons ont besoin d'espace : conservez 80 à 90 cm entre chaque plant, et au moins un mètre entre les lignes. Enfin, lors de la plantation, n'hésitez pas à enrichir le sol de compost.

La taille du melon

Afin de se développer correctement et de fructifier, les plants de melons doivent être écimés. Pour cela, attendez que le plant présente au moins 4 feuilles, puis coupez la tige principale, juste au-dessus de la troisième feuille. Le plant va pouvoir former de nouvelles ramifications. Certaines variétés de melon nécessitent de réitérer la taille sur les ramifications, toujours après la troisième feuille.

L'entretien du melon

Les melons demandent un arrosage régulier. Assurez-vous de toujours arroser le pied des plants, sans les inonder, afin d'éviter de mouiller les feuilles, car le melon est vulnérable à l'oïdium. Souvenez-vous enfin que l'arrosage joue directement sur la saveur des melons : s'il est mal dosé, le goût des fruits en pâtira.