Cultiver le poivron : semis, plantation, arrosage et récolte

Doux et savoureux, le poivron est un légume du soleil qui donne de la couleur à vos plats. Voici comment le faire pousser dans votre potager.

© Joelle

Où, quand et comment planter des poivrons ?

Les graines de poivron se sèment de février à avril, dans un intérieur chauffé ou sous une mini-serre. Dès le mois de mai, quand les gelées ne sont plus à craindre et que la température nocturne est supérieure à 10°C, les plants peuvent être repiqués en pleine terre, avec un espacement de 50 cm environ entre chaque plant.

On peut également choisir d’acheter des plants dans le commerce pour éviter l’étape délicate de la pousse des semis.

Le poivron est un légume qui apprécie les terres profondes et riches : un mélange de tourbe et de compost permet d’améliorer une terre trop pauvre. Légume du soleil et de l’été, comme l’aubergine, le poivron pousse idéalement dans un emplacement très ensoleillé et chaud.

Arrosage et entretien du plant de poivron

Dès la mise en pleine terre, le poivron a besoin de beaucoup d’eau pour bien pousser. En été, un arrosage très régulier est indispensable à ce légume. Assez simple à cultiver, le poivron ne nécessite aucune taille ni aucun entretien particulier. Tout ce dont il a besoin, c’est un arrosage sans faille ! Si vous souhaitez améliorer la production de vos plants, apportez un peu d’engrais organique à l’arrivée des premiers fruits.

Quand récolter le poivron ?

La couleur définitive d’un poivron est définie en fonction de la variété du légume. Cependant, un poivron commence toujours par être vert : il prend son éventuelle coloration au fil du temps, lorsqu’il arrive à maturité. Pour récolter un poivron vert au bon moment, vérifiez la peau du légume : elle doit être vernissée. Dès le mois de juillet, vous pourrez récolter vos poivrons verts. Pour les variétés rouge, jaune ou orange, la récolte s’effectue lorsque le légume est coloré et ce, jusqu’aux premières gelées.