Potager et verger : comment les cultiver ?

Aujourd’hui, le potager et la culture des arbres fruitiers symbolisent un retour à la nature et aux valeurs traditionnelles. On les trouve à la ville et à la campagne.

Simple et bon

Préparer une salade avec la laitue qu’on a soigneusement encouragée à pousser, faire goûter ses propres radis, réaliser une salade de tomates odorantes, récoltées à la saison idéale. Depuis toujours, le potager a ses adeptes et il continue de faire des émules. Jardin royal à Versailles, jardin de curé dans une abbaye, jardin de grand-mère et jardin ouvrier : le potager est ce prodigieux carré nourricier qui réunit des légumes, des herbes aromatiques et des plantes médicinales. Son esprit se décline dans la décoration de nos cuisines, avec des dessins inspirés des herbiers, et des ustensiles, comme l’arrosoir, pour jouer le rôle d’un vase improvisé.

Le potager de la région

Un potager est l’expression de ce qu’on peut faire pousser sous le climat de la région que l’on habite : courgettes, tomates, haricots, pommes de terre, pois et salades se retrouvent du Nord au Sud. Il convient ensuite de jouer la carte du local. En Provence, les plantes comme le basilic, le thym et le romarin parfument les légumes. Dans les régions de l’Est, des légumes oubliés font un retour remarqué sur le devant de la scène. C’est le cas des rutabagas ou du topinambour. Dans l’Ouest, les artichauts s’épanouissent tandis qu’au Nord, impossible de ne pas faire pousser des endives qu’on appelle aussi les chicons.

L’allégorie du verger

Peint et décrit avec lyrisme par les plus grandes plumes depuis l’Antiquité, le verger symbolise l’amour et le paradis, avec ses arbres fruitiers généreux et le doux pépiement des oiseaux. La fameuse pomme d’Adam lui confère une symbolique religieuse plus ambivalente. A l’époque médiévale, le verger incarne le concept de l’amour courtois. Dans cet écrin de verdure, on n’hésite pas à déclarer sa flamme à sa promise.

Choisir ses arbres fruitiers

Certains ont la chance d’avoir déjà un verger, d’autres souhaitent en créer un. Dans les deux cas de figure, il faut s’assurer que le sol est bien irrigué, car c’est de lui que dépend la floraison des arbres fruitiers. Les espèces végétales doivent correspondre au climat. Ainsi, les pêchers restent en Provence et les mirabelles en Lorraine. Pour celles et ceux qui ont un balcon ou une terrasse, les arbres fruitiers nains sont une bonne solution car ils se cultivent en pots et donnent des poires, des prunes, des citrons et des mandarines. De tout temps, les pires ennemis des arbres fruitiers sont le gel et la grêle. En un clin d’œil, ils peuvent anéantir une récolte.

Actualités Potager & arbres fruitiers

Claire Keim : tout ce que l'on trouve dans son potager

Dossiers Potager & arbres fruitiers

  • Que faire au potager en juin ?

    Au mois de juin, la douceur laisse progressivement place à la chaleur : l'été n'est plus qu'à quelques coudées de là. Pour le potager également.

  • Comment s'occuper du jardin quand on a la flemme ?

    On peut avoir à la fois la main verte et un poil dans la main ! Heureusement, plusieurs astuces existent pour optimiser au maximum son temps et obtenir un beau jardin comme on en rêve.

  • Que faire au potager en mai ?

    Au mois de mai, le printemps bat son plein. La nature s'est réveillée depuis plusieurs semaines et déjà la chaleur peut ponctuellement faire son apparition, prémices de l'été approchant. Il y a beaucoup à faire au potager !

  • Que faire au potager en avril ?

    Si tout va bien, en avril le printemps finit de s'installer et les grands froids sont derrière nous. La nature s'est réveillée et on pourra poursuivre les travaux commencés le mois précédent, en sortie d'hiver pour le tout début du printemps.

  • Que faire au potager en mars ?

    Mars est le mois qui marque normalement la fin de l'hiver et le passage au printemps. C'est donc le mois idéal pour démarrer ou reprendre les activités au potager. Prendre évidemment avant de faire quoi que ce soit la température : s'il est encore prévu des gelées tardives, il est préférable de réaliser ces tâches en toute fin de mois, ou même début avril.

  • Faire un épouvantail

    Traditionnellement installé dans un potager ou un verger, l'épouvantail sert à effrayer les animaux, en particulier les oiseaux, et à les éloigner des fruits et légumes plantés. Voici comment fabriquer un épouvantail tout simple.

  • Semer des radis

    Les radis poussent très vite. Il ne faut pas attendre avant de les récolter car ils deviennent piquants s'ils restent trop longtemps en terre. Il faut par conséquent leur donner le meilleur environnement possible afin qu'ils puissent bien se développer.

  • Cultiver de l'ail

    L’ail peut être planté au printemps mais aussi au cours de l’automne. Mis en terre à cette saison, il donne même un meilleur rendement. Mais attention, cela n’est pas possible dans tous les sols. Voici donc quelques conseils pour planter, récolter puis conserver votre ail.

  • Cultiver des aubergines

    L’aubergine est un légume originaire d’Asie et plus précisément d’Inde et de Birmanie. Sa culture nécessite un climat doux, c’est pourquoi elle pousse surtout dans les régions méditerranéennes ; mais en prenant quelques précautions, vous pourrez la faire pousser en pot ou en pleine terre, quelque soit le lieu où vous vivez.

  • Planter des fraisiers

    Dès le début de l'automne, il est temps de penser à l’été prochain. En effet, le mois de septembre est le moment idéal pour planter des fraisiers, si vous souhaitez qu’ils donnent des fruits dès la première année.

  • Conserver les fruits après la récolte

    Au cours du mois de septembre et du mois d’octobre, vous avez récolté vos pommes et vos poires. Afin de les conserver le plus longtemps possible, et de pouvoir ainsi profiter de fruits frais pendant les longs mois d’hiver, voici quelques conseils.

  • La récolte et la conservation des pommes

    C’est au début de l’automne que commence la récolte des pommes. En effet, celles-ci seront ramassées au fur et à mesure qu’elles mûrissent, entre septembre et octobre. Voici quelques conseils pour ne pas abîmer les fruits et pour les conserver le plus longtemps possible.

  • Tailler une vigne

    L’hiver est la saison idéale pour tailler les vignes car elles sont alors au repos. Cette opération est essentielle pour obtenir une production importante et de bonne qualité.

    • Tailler les arbres fruitiers

      L’hiver est la saison idéale pour tailler les arbres à pépins (les arbres à noyau doivent être taillés au début de l’automne). Mais cette taille répond à des principes bien précis si vous souhaitez obtenir une production de qualité.

    • Tailler un olivier

      Arbre emblématique de la Méditerranée, l'olivier demande un peu d'entretien, pour rester en pleine forme. Zoom sur la taille de l'olivier.