Ces plantes d'intérieur qui sont tendance

Elles fleurissent sur les réseaux sociaux, sont en tête de gondole chez les fleuristes. Mini cactus, crassula, Pilea Peperomioides, orchidées, tillandsias... Quelles sont ces plantes d'intérieur dans l'air du temps ? Petite leçon de verdure pour rester à la page, même dans le choix de ses végétaux d'intérieur.

Ces plantes d'intérieur qui sont tendance
© Truffaut

Véritable élément de décoration à elles toutes seules, les fleurs et plantes d'intérieur subissent à leur tour le même sort que les objets : elles se fanent comme les tendances, au sens propre et figuré. Pour garder un intérieur moderne et chaleureux, mieux vaut donc choisir avec précision ses végétaux. A l'image des ambiances de décoration design, certains pots de fleurs (trop) colorés sont parfois délaissés au détriment d'un ensemble vert, plus sobre. Découverte de ces plantes qui n'ont rien à voir avec les fleurs de mamies et qui trouvent leur place dans les intérieurs "trendy". 

Les cactées

Il existe plus de 2 000 espèces différentes de cactées. De quoi trouver facilement le cactus parfait pour habiller son chez-soi... S'il y a bien une chose à savoir sur les cactées, c'est qu'elles ont à tout prix besoin de lumière. Inutile d'acheter un cactus pour l'enfouir dans un coin car il ne risque pas de durer bien longtemps. Le meilleur emplacement pour un cactus est donc derrière une fenêtre ou en exposition directe à la lumière du jour.

Concernant l'entretien du cactus, rappelons qu'il s'agit d'une plante qui a besoin de garder un terreau relativement sec. C'est avant tout une plante habituée aux climats arides. Il ne vaut mieux donc pas accumuler trop d'eau dans son pot car elle n'en a de toutes façons pas besoin.

  • C'est tendance : plus c'est mini, plus c'est joli ! Nul besoin d'opter pour des grands formats, en détail, un mini-cactus fera autant d'effet qu'un grand pot. 
Mini-cactus en pots et petites fleurs © Nongnuch Leelaphasuk /123RF
Cactus et pot B.For Soft Duo d'Elho (5,99 euros, vendu sans la plante) © Elho

Les plantes grasses

Parmi les plantes grasses les plus communes, on retrouve notamment le Crassula, l'Aloe vera, l'Aeonium, l'Agave ou encore le Lithops. Egalement appelées plantes succulentes, elles ont l'avantage de stocker l'eau et n'ont pas besoin d'un arrosage fréquent. Une fois par semaine voire une fois par mois suffisent à les maintenir en vie.

  • C'est tendance :  tout comme les cactus, les plantes grasses habillent chaque recoin inoccupé de leurs versions mini. Les petits pots composés de mélanges de plantes grasses et de cactées sont également très en vogue dans les magasins de jardinage et fleuristes huppés.   
Plantes succulentes Aeonium © Maksim Shebeko /123RF
Petit aloe vera en pot © Noppharat Prathumthip/123RF

Les plantes tombantes

Souvent associées à la décoration d'extérieur, les plantes tombantes sont de plus en plus bienvenues au sein de la maison et la mode des pots suspendus a certainement son rôle à jouer dans l'histoire. Grâce à leur facilité d'entretien, ces plantes plairont même à ceux qui n'ont pas la main verte. Le Ceropegia est la plante à suspendre qui fait sensation avec ses feuilles fines, Parmi les autres espèces de plantes suspendues, il y a l'Aeschynanthus, le Tradescantia ou encore le Rhipsalis.

  • C'est tendance :  on s'arrache les jardins suspendus en métal ou en corde (à réaliser soi-même ou à trouver en boutique), qui pousseront les invités à lever les yeux.. 
Les plantes tombantes dans toute leur splendeur © Ma plante mon bonheur

Les filles de l'air 

Les Tillandsias sont des plantes amusantes, ne serait-ce que par leurs divers surnoms. Egalement appelées filles de l'air, mousse espagnole ou barbe de vieillard, les Tillandsias se caractérisent par la légèreté de leurs feuilles un brin frisées et qui s’entremêlent. De la catégorie des Borcéméliacées, elles incluent 400 espèces différentes. La particularité des Tillandsias est leur faculté à s'entortiller sur à peu près tout et n'importe quoi. Plantes d'extérieur à l'origine, les filles de l'air migrent sans difficulté sur un fil électrique, une branche d'arbre et maintenant elles viennent s'intégrer à nos intérieurs. Les Tillandsias proviennent d'Amérique. On en trouve notamment en Floride et en Argentine. Parmi ses atouts, outre son aspect esthétique, elles absorbent l'humidité. Il vaut mieux donc les placer dans un espace frais et les exposer directement à la luminosité. Pour les accrocher, il est possible d'opter pour des pots suspendus, mais aussi des fils de fer ou de laiton afin d'orienter leur pousse...

  • C'est tendance :  on combine la mode des terrariums suspendus et la plante fille de l'air pour un 2-en-1 qui ne manquera pas d'apporter de la valeur à un coin du séjour. 
Filles de l'air en terrarium suspendu © Eric Krouse /123RF

Les plantes dépolluantes

Souvent appréciées dans les appartements en plein centre ville, les plantes dépolluantes auraient l'avantage d'assainir l'air des intérieurs tout en apportant une petite touche déco. Il n'y a pas que la pollution de l'extérieur et l'odeur du tabac froid qui s'infiltrent dans nos pièces à vivre puisque les produits ménagers aussi ont leur responsabilité dans l'histoire. Afin de débarrasser les pièces de ces particules nocives pour la santé et mieux respirer, on peut compter sur des plantes comme le ficus, l'Areca, le Chlorophytum, le Phoenix, le lierre ou encore la Fougère de Boston.

Attention cependant à ne pas prendre à la lettre cette information car toutes les plantes dépolluantes ne le sont pas toujours. Même si certaines espèces ont un impact sur l'assainissement de l'air, rien ne vaut d'aérer fréquemment son intérieur et d'infliger un bon nettoyage routinier.

  • C'est tendance :  on habille ses plantes dépolluantes de caches-pots colorés ou ethniques pour surfer en douceur sur la tendance Jungle City, tout en améliorant l'air de la maison. 
Fougère de Boston, une plante dépolluante © Ma plante mon bonheur
Plante dépolluante Ficus Ginseng (en bas à gauche de l'image) © Truffaut

Les orchidées 

Fleurs élégantes par excellence, les orchidées prennent leurs aises dans des vases contemporains. Elles s'improvisent fleurs coupées en guise de bouquet et fleurs suspendues pour des compositions florales artistiques. Aussi belle soit-elle, cette fleur s'épanouie uniquement dans des conditions climatiques précises puisque celles-ci doivent se situer entre 18 °C et 21 °C. Cette fleur apprécie également quand on espace ses arrosages. Ses racines ne doivent pas rester humides en permanence. Au niveau de la luminosité, on se rend compte de ce dont elle a besoin en observant ses feuilles. Lorsque l'orchidée est bien placée dans la maison, ses feuilles restent bien vertes. Dans le cas contraire, ces dernières virent au jaune. Une orchidée qui ne fleurit plus peut prendre deux mois avant de refleurir de nouveau, vaut mieux donc s'armer de patience.

  • C'est tendance : on accumule les différentes espèces d'orchidées pour avoir un mélange de couleurs estival et captivant. Ne pas hésiter à combiner les orchidées aux couleurs uniformes comme les Phalaenopsis (blanches) ou encore les Cattleya (roses) à des versions tâchées comme les Paphiopedilum.   
Bouquet design d'orchidées © La joie des fleurs
Composition florale originale avec des orchidées © La joie des fleurs

Les terrariums

Sorte d'aquarium pour plantes ou encore de mini-serre, les terrariums servent de vitrine de présentation pour mettre en valeur ses plus jolies plantes. S'intégrant parfaitement à n'importe quelle pièce de la maison, le terrarium, tout en transparence, peut s'acheter et se créer soi-même. Autrement appelés des jardins de verre, les terrariums peuvent se trouver avec une plante dans les marques spécialisées Green Factory ou encore Grow Little ou bien vides comme chez Ikea. Pour les amateurs du hand-made, sachez que le tillandsia est une des plantes qui s'adapte particulièrement bien aux terrariums. Pour l'entretien des serres, il suffit de se munir d'une pipette ou d'un spray pour vaporiser un peu d'eau sur les plantes.

  • C'est tendance : on craque pour des terrariums aux formes diverses et variées avec structures en verre ou en métal, à disposer dans un même coin. Ne pas avoir peur de l'effet "fouillis" qui ne fera que de donner de la vie à une pièce un peu terne.    
Des terrariums bien verts pour un joli jardin d'intérieur © Pumidol Leelerdsakulvong /123RF
Un terrarium de Pilea Peperomioides © Fairy Girl P. /123RF
Terrarium "pyramide" de l'Avant Gardiste à 29,95 euros © L'Avant Gardiste