Bien arroser ses plantes d’intérieur

L’eau, qu’elle se trouve dans l’air ou dans le sol, est indispensable à la croissance des plantes. Pourtant, les erreurs sont fréquentes ; or, elles peuvent compromettre la bonne santé des végétaux. Voici quelques réponses aux questions les plus fréquentes.

Bien arroser ses plantes d’intérieur
© anikasalsera/123RF

La bonne fréquence d'arrosage

C'est sans doute dans ce domaine que vous vous posez le plus de questions. En effet, il n'est pas toujours facile de déterminer le bon moment pour arroser une plante. Généralement, c'est lorsque la surface du substrat commence à s'assécher. Mais tout dépend du type de plante. Ainsi, vous remarquerez qu'une orchidée a besoin d'être arrosée une fois par semaine environ, tandis que les cactus peuvent supporter une absence d'arrosage pendant trois semaines. Mais cela dépend aussi de la saison. La même orchidée devra être arrosée plus souvent au moment de la floraison.

Pour ôter vos éventuels doutes, vous pouvez aussi sonder votre terre en la creusant, et vérifier qu'elle est bien humide. Vous pouvez vous aidez dans cette opération d'un tuteur en bambou.

Des signes extérieurs vont indiqueront également qu'une plante manque d'eau. Ainsi, en cas de problème vous verrez les feuilles flétrir, perdre de leur tenue. Cela doit vous alerter.

Mais sachez également qu'un excès d'eau peut être tout aussi nocif pour une plante, puisque des champignons peuvent alors faire pourrir les racines. Les symptômes sont alors proches de ceux d'une plante qui manque d'eau ; les feuilles ramollissent mais surtout vous verrez apparaître des tâches marron sur les feuilles. Cessez alors tout arrosage, gardez la plante dans un endroit bien aéré. Ensuite rempotez-la en veillant bien à mettre un matériau drainant au fond du pot, comme des billes d'argile.

La bonne eau pour arroser une plante

Le plus souvent, les plantes sont arrosées avec de l'eau du robinet. Malheureusement, celle-ci est riche en calcaire et en chlore. Plusieurs méthodes existent pour pallier ce problème. Ainsi, après avoir rempli votre récipient d'eau, vous pouvez la laisser reposer quelques heures avant de la verser sur la plante ; ce qui permettra au chlore de s'évaporer. La meilleure solution consiste néanmoins à recueillir l'eau de pluie. Sachez qu'il existe des systèmes simples à installer sur les gouttières permettant de récupérer l'eau tombée, idéale pour la santé de vos plantes.

Enfin, la température de l'eau a, elle aussi, son importance. En effet, les plantes vertes n'aiment pas les variations de température. Aussi, laissez reposer votre eau à température ambiante avant l'arrosage.

La bonne méthode pour arroser une plante

Il existe plusieurs méthodes d'arrosage : par le dessus, avec un arrosoir, et par le dessous, en trempant la plante.

La solution la plus courante est sans doute par le dessus. Préférez alors un arrosoir. Verser de l'eau jusqu'à ce que le substrat soit complètement imbibé. C'est le cas lorsque de l'eau coule dans la soucoupe. Vider alors cette dernière pour ne pas provoquer un excès d'humidité.

Vous pouvez aussi tremper vos plantes dans l'eau pendant quinze à vingt minutes, jusqu'à ce que la terre soit bien imbibée. Replacez la plante à son endroit habituel et regardez de temps en temps qu'il n'y ait pas d'eau qui se soit écoulée dans la soucoupe.

Départ en vacances

A chaque départ en vacances, la même question se pose. Comment arroser les plantes ? Sans voisin conciliant, c'est souvent mission impossible. Pourtant, il existe un moyen simple de les arroser pendant son absence. Il suffit de remplir une bouteille d'eau (de 2 litres de préférence, pour partir plus longtemps !) et de planter son goulot dans la terre. De cette manière, l'eau s'échappera du goulot petit à petit selon les besoins de la plante.