Maladies et autres parasites du gazon : quels traitements ?

Les pissenlits, le trèfle, la pâquerette, le chardon, la renoncule rampante et le mouron des oiseaux sont les espèces les plus communes des indésirables du gazon. Un gazon bien entretenu, bien nourri, bien arrosé et bien tondu est la meilleure des armes pour éviter qu'elles ne s'installent.

Maladies et autres parasites du gazon : quels traitements ?
© Roksana Bashyrova/123RF

Les végétaux parasitaires sur une pelouse

Les pissenlits, le trèfle, la pâquerette, le chardon, la renoncule rampante et le mouron des oiseaux sont les espèces les plus communes des parasites du gazon. Il faut s'en débarrasser dès leur apparition et surtout avant qu'ils ne se développent par rhizomes ou pire par leurs graines. Il faut donc attaquer manuellement dès que possible afin d'éviter d'avoir à utiliser des herbicides chimiques, bientôt interdits par la législation.

Si le gazon est envahi de mousse, c'est qu'il y a trop d'humidité. Pensez à aérer votre gazon et veillez à ce qu'il soit bien drainé. La fin de l'hiver est la période la plus propice à l'élimination de la mousse.

Les maladies du gazon

Trop d'humidité, un engrais mal équilibré ou des tontes avec une lame mal affûtée sont souvent les causes de maladies. Certaines maladies sont facilement curables grâce à de l'engrais. C'est le cas notamment du fil rouge, de la rouille, de l'oïdium et de l'helminthosporiose. Les maladies plus graves comme la fusariose et la pourriture à Pythium nécessitent l'emploi d'un fongicide.

Attention, toutes les taches que l'on peut trouver sur un gazon ne proviennent pas forcément de maladies, il peut également s'agir de l'urine d'un animal par exemple. De plus, en se recoupant lors de l'épandage d'engrais ou en ne respectant pas les doses prescrites, il est possible de brûler son gazon. En d'autres termes, le gazon jaunit par bandes.