Le plasticien du végétal Alexis Tricoire présente ses nouveaux projets

Au printemps et en été, découvrez les réalisations végétales de l'artiste en Île-de-France, à Lyon et à La Grande Motte.

Nouveaux projets du plasticien du végétal Alexis Tricoire
© S. de P. Alexis Tricoire
l'igloo vã©gã©tal
L'igloo végétal créé par Alexis Tricoire © S. de P. Alexis Tricoire
Du 31 mai au 3 juin 2012
, le Jardin des Tuileries accueille "L'igloo tropical et sa vasque flottante" d'Alexis Tricoire. En 2010, le designer de formation avait déjà imaginé un "Tipi" végétal. Cette année, il a créé un prototype de jardinière-luminaire hybride. Conçue à la fois pour l'intérieur et l'extérieur, cette réalisation est un écrin de verdure qui abrite en son cœur une vasque lumineuse comme en lévitation. Le nom de l'œuvre, "L'igloo tropical", est un oxymore qui symbolise le signe que nous courons vers un dangereux déséquilibre climatique.

alexis tricoire
Portrait d'Alexis Tricoire © S. de P. Alexis Tricoire
Le 4 avril 2012 sonnera l'inauguration du nouveau pôle de commerces et de Loisirs Confluences à Lyon. Signé par l'architecte Jean-Paul Viguier, il présente, dans un univers inspiré de la croisière fluviale, un design intérieur novateur à connotation végétale et aquatique. Dans cet espace baigné de lumière naturelle grâce à une toiture entièrement translucide, Alexis Tricoire s'est vu confier la conception de quatre sculptures végétales monumentales qui composent des tableaux vivants : le mur Confluences, les îles végétales, l'arbre à bulles et l'écran 3D. La plus graphique des interventions du designer se trouve dans l'espace accueil du lieu : le logo du centre est  auréolé d'une surface verdoyante. Suspendues au-dessus d'un escalator, les îles végétales consiste en une structure presque invisible de quinze mètres de haut qui soutient une quinzaine de jardinières lumineuses situées entre deux murs-miroirs d'eau. L'arbre à bulles est un garde-corps qui a été façonné à la manière d'un bateau, avec en son centre un mat incliné de plus de six mètres de hauteur. Il s'érige sur deux niveaux et se présente comme une mini serre composée de dix-sept bulles lumineuses avec des plantes grimpantes et retombantes. Enfin, l'écran 3D est un cadre métallique de 20 x 6 mètres qui met en perspective une scène de nature de près de 150 m². Tableau vivant, cette jungle reconstituée parait plus vraie que nature par la diversité des paysages et la centaine d'espèces qui la composent. Et comme au cinéma, un faux orage se déclenche régulièrement avec le son, la lumière, les brumes et le vent, reproduisant ainsi tous les effets d'une journée dans la jungle tropicale.

Les 12 et 13 mai prochains, rendez-vous à Fontainebleau pour découvrir trois réalisations d'Alexis Tricoire à trois endroits différents du centre ville : le Dais végétal, la colonne ADN et trois bulles jardinières dans une fontaine.

Pour clôturer ces nouveaux projets, en juin 2012, ce sera le moment de l'inauguration du "Pasino" Partouche à La Grande Motte dont l'espace central a été investi par une planète végétale géante sous une verrière ronde, et des végétaux plantés dans une colonne monumentale autour de laquelle s'enroule un escalier.

 Le site : Vegetal Atmosphère d'Alexis Tricoire