Les tendances outdoor 2012 "En 2012, la tendance sera au synthétique."

Robin Ramousset, paysagiste-designer, nous livre son expertise sur les grandes tendances outdoor des prochaines années. Rencontre avec le fondateur de Cardinal Jardin.

robin ramousset
Robin Ramousset © Cardinal Jardin

Quelle sera la grande nouveauté de 2012, côté jardin ?

Robin Ramousset : Cette année, la tendance sera au synthétique. Nous avons été surtout surpris par le succès de la résine. Elle sera notamment utilisée pour les revêtements de sols. Les revêtements en résine sont déjà très à la mode aux Etats-Unis. Elle va ainsi succéder à la mode des granulats. Sa résistance et sa facilité d'entretien sont ses deux atouts majeurs. Cale correspond bien aux besoins de la clientèle actuelle.

A partir de quelles informations vous basez-vous pour établir les grandes tendances qui marqueront l'univers du jardin en 2012 ?

Robin Ramousset : Nous nous basons sur notre réseau et notre expertise. La méthode est simple. L'année qui précède la publication de ces tendances, nous expérimentons de nouveaux aménagements ou encore de nouveaux matériaux auprès d'un large panel de personnes représentatif de la population et nous observons ce qui plaît ou qui ne plaît pas. Nous les testons ensuite, nous faisons des ajustements si besoin et à partir de là, nous arrivons à établir un carnet de tendances pour l'année qui suit. On a besoin d'avoir ce genre d'informations pour répondre aux besoins de nos clients et être performants et innovants. Comme auparavant, personne ne proposait dans l'univers du jardin ce type de données, nous avons décidé de faire ces études nous-mêmes. Ces tendances, c'est nous qui les créons d'une certaine manière. Actuellement, nous travaillons déjà sur 2013/2014 et je peux déjà vous dire que l'eau sera au cœur des aménagements des jardins en 2013. Exit les murs végétalisés et place aux murs d'eau.

jardin au style épuré
Jardin au style épuré © Cardinal Jardin

Les jardins zen auront-ils toujours autant la cote cette année ?

Robin Ramousset : Les clients sont de moins en moins tentés par le style jardin zen. Ils ont  souvent peur que cela fasse Rococo. Les clients ont envie d'un jardin différent de celui du voisin. Du coup, c'est plutôt le style jardin designo-japonico qui séduit la clientèle. Cette dernière souhaite avoir un jardin à la fois zen et contemporain. On y installera moins de végétaux mais on en privilégiera un qui soit imposant, type gros érable. On constate également un fort engouement pour les jardins au style épuré. Par contre, 2013 promet d'être une année très surprenante en terme d'aménagement de jardin avec le développement des jardins carrés/cubes.

 

Quelle sera la grande tendance pour le mobilier outdoor ?

Robin Ramousset : Les meubles en rotomoulé très en vogue ces dernières années vont laisser place à ceux alliant béton et métal. Ces meubles-là ont trois avantages : ils sont design, résistants et demandent peu d'entretien. C'est ce qui va faire leur succès en 2012. Par contre, pour 2013, il est fort probable que la demande se tourne plus vers du mobilier mêlant bois et inox. Côté coloris, le flashy sera très à la mode en 2012. Ainsi la terrasse idéale sera en résine et disposera d'un tapis de gazon synthétique couleur violine et d'un mobilier en béton et métal.

Et au niveau des plantes ?

Robin Ramousset : Les jardins vont se parer de plantes graphiques. On va privilégier des végétaux très verticaux et plus fonctionnels. L'equisetum sera la star des jardins 2012. Elle devrait détrôner les bambous qui sont trop volumineux. Dans les bassins, on optera pour les joncs fleuris.

Justement, pourriez-vous nous dresser le portrait type du jardin 2012 ?

Robin Ramousset : Tout d'abord, le jardin ne devra pas demander beaucoup d'entretien. Le gazon naturel sera donc de plus en plus délaissé car trop contraignant. Ensuite, les clients veulent un espace esthétique et qui soit multifonction dont on peut se servir plus de trois mois par an. Du coup, des structures type pergolas et voiles fleuriront. De même, les couleurs flashy viendront mettre du peps dans les jardins. Ces derniers devront être uniques et ne ressembler en aucun cas à celui du voisin.

Les piscines ont le vent en poupe. Qu'est-ce que l'année 2012 nous réserve comme surprise dans ce domaine-là ?

Robin Ramousset : Une chose est certaine : les clients ne veulent plus uniquement une piscine. C'est piscine plus plage plus terrasse, par exemple. Elle ne doit plus être " la verrue " du jardin mais au contraire, s'y intégrer parfaitement et se fondre dans le décor. La piscine miroir sera un des modèles phares de l'année. Le style piscine miroir avec sur un côté un mur de couleur se reflétant dans le bassin devrait faire fureur. Ce n'est plus l'aspect pratique qui prime mais l'esthétisme. La piscine se veut déco. Elle se conçoit comme un écrin de design. Les piscines avec un fond amovible devraient également séduire les clients. En effet, beaucoup ne veulent plus que la piscine soit apparente et préfèrent la dissimuler. Ils souhaitent également qu'elle requière le moins d'entretien possible et que d'un simple clic sur son portable, par exemple, elle soit prête à l'emploi. La domotique le permet aujourd'hui et cela devrait jouer sur l'aspect fonctionnel des piscines. Pour 2013/2014, la tendance devrait être à la piscine inox qui a l'avantage d'être plus hygiénique et plus esthétique.

Le marché de l'aménagement du jardin se porte-t-il bien actuellement ?

Robin Ramousset : C'est un secteur où tout va bien et où on embauche. Les indicateurs sont au beau fixe. Le nombre de demandes ne cesse de croitre. Les particuliers investissent de plus en plus dans l'aménagement de leur jardin. Le budget qu'ils consacraient avant à l'aménagement de leur cuisine, ils l'investissent aujourd'hui dans leur extérieur.

 

Autour du même sujet