Ils jardinent autrement Jean-Paul et Valérie Herbeth : "Nous avons une autre approche de ce qu'est un jardin propre"

jardin de jean-paul et valérie herbeth
Jardin de Jean-Paul et Valérie Herbeth © SNHF

Leur jardin : D'une superficie de 4 000 m² est un vaste jardin où "l'on se sent bien" et qui réserve de jolies surprises à ses visiteurs, avec son potager, son verger, son jardin d'aromatiques, ses prairies et un  bois. Pour partager leur passion, Jean-Paul et Valérie organisent des trocs aux plantes au printemps et en automne, ce qui leur permet d'échanger aussi sur les différentes pratiques. Ils organisent des portes ouvertes du jardin un fois par an et ne manquent jamais une occasion de discuter jardinage raisonné que ce soit lors de ces rencontres ou sur les forums de discussion sur internet.  
 

jardin de jean-paul et valérie herbeth
Jardin de Jean-Paul et Valérie Herbeth © SNHF

Leurs bons gestes pour le jardin :

  Favoriser la présence des amis du jardin qui mangent les insectes et régulent leur population (oiseaux, coccinelles, syrphes, chrysopes, hérissons, chauves souris...) et des insectes pollinisateurs qui assurent la bonne pollinisation des fruitiers et des autres plantes. 

 

  Bien nourrir le sol avec du compost et des amendements naturels.

  Limiter les zones de tonte, avoir une prairie plutôt que du gazon pour favoriser la biodiversité, nourrir et abriter les prédateurs des insectes nuisibles.

 Pailler pour protéger les sols.


Leur témoignage :
"Nous aimons avoir un jardin nourricier, nourricier pour nous, mais aussi pour les oiseaux, les insectes, les plantes, les mammifères... Nous aimons manger nos légumes, observer ce qui se passe, prendre du plaisir à le parcourir et s'y reposer, à le sentir, le regarder, le respirer... Nous avons une autre approche de ce qu'est un "jardin propre", pour nous les adventices ne sont pas "sales", alors qu'on entend souvent dire qu'un jardin non désherbé est "sale". Les plantes poussant spontanément en grande quantité à un endroit sont indicatrices d'un état du sol, nous intervenons donc sur ce dernier en apportant du compost ou d'autres amendements naturels."


 Pour en savoir plus, consultez le site   Jardiner autrement

 

Sommaire