Comment aménager un jardin de montagne ?

Les jardins de montagne évoluent au sein d'un climat rude. Le vent, la neige, un sol pauvre et le gel ne mènent pas la vie facile aux plantes. Cependant, en choisissant les bonnes espèces et en tirant parti de la pente, il est possible de réaliser un jardin agréable et fleuri. Voici quelques conseils pour aménager votre jardin à la montagne.

Comment aménager un jardin de montagne ?
© Yuriy Chertok/123RF

Le climat montagnard est parfois très difficile mais offre aussi sont lot de surprise fleuries ! Profitez des plantes locales qui subliment le jardin et se fondent dans le paysage magnifique qu'est la montagne. En plaine ou en altitude, voici notre guide pour vous approprier votre jardin de montagne.

Quelles plantes pour un jardin de montagne ?

Les plantes de montagne tolèrent des hivers vigoureux et des étés contrastés, entre des journées chaudes et des nuits fraîches. Très rustiques, elles n'en restent pas moins belle au coeur d'un paysage majestueux.

Les fleurs à planter en montagne

La belle saison arrive un peu plus tard en montagne et est accompagnée par son lot de fleurs. Les prairies se laissent coloniser par des essences locales aux couleurs intenses. C'est le cas de l'ancolie qui pousse aussi bien dans les Alpes que dans les Pyrénées. Ses fleurs bleues apparaissent en mai juin sous une exposition au soleil ou à la mi-ombre. Toujours dans les bleus, la clématite des Alpes, pousse en altitude mais se plaira aussi dans votre jardin. Cette grimpante affectionne les sols frais et léger avec une exposition partiellement ombragée. Comment parler des fleurs de montagne sans évoquer l'Edelweiss (Leontopodium alpinum) ? Cette espèce protégée est caractérisée par des fleurs blanches duveteuses. Dans le jardin, on choisit les variétés horticoles comme l'Edelweiss 'Mont Blanc' ou 'Matterhorn' qui illuminent les massifs.

Les plantes vivaces pour un jardin de montagne

Les vivaces de montagne évoluent dans un climat rude. De ce fait, elles sont rustiques et ne demandent que peu d'entretien. Chaque années, elles découvrent leur fleurs colorées et animent le jardin. La gentiane offre des fleurs en trompette d'un bleu soutenu, de mai à octobre selon les espèces. Certaines variétés se plaisent très bien en plaine, au sein d'une rocaille, le long d'un muret et même en jardinière. La digitale fait partie de ces vivaces que l'on apprécie croiser au détour d'une randonnée en moyenne montagne. L'avantage de cette fleur, c'est qu'elle a une véritable présence dans le jardin. Culminant à 1m de haut, ses grandes hampes florales sont peuplées de petites fleurs en forme de clochettes allant du blanc au pourpre. Le pavot jaune des Pyrénées a la même apparence qu'un coquelicot mais arbore un jaune lumineux. C'est une vivace qui se ressème toute seule, il ne faut donc pas espérer la cantonner à un massifs, mais la laisser évoluer au sein d'une prairie ou d'une rocaille. En pente, on pense aussi aux vivaces couvre-sols comme de l'érigeron ou du géranium vivace.

Les arbres à planter en altitude

Les premiers étages d'une montagne accueillent des feuillus, des forêts mixtes, puis des résineux, avant de n'être peuplé que de pelouse et de mousses en très haute altitude. À moins d'habiter au sommet de la montagne, vous pouvez planter des arbres au sein de votre jardin de moyenne montagne ou de plaine. Du côté des conifères, on trouve essentiellement du mélèze, des pins, des sapins et des épicéas. On évite les essences qui retiennent la neige comme le pin parasol, pour planter plutôt le pin sylvestre, dont les rameaux vont vers le sol. Chez les feuillus, on trouve des érables, des noisetiers, des aulnes et des sorbiers, entre autres. Si vous voulez recréer une ambiance de jardin de montagne dans un petit extérieur, pensez aux conifères nains qui s'accordent bien avec les vivaces fleuries ! 

Les arbustes de montagne

Les arbustes n'échappent pas à la règle, ils doivent résister au froid et tolérer des sols parfois pauvres. Les Cotoneaster, les Physocarpus et les Sambucus sont tout à fait adaptés pour une haie. Pour profiter d'une belle floraison, pensez aux Seringats ! Ce bel arbuste dévoile des fleurs blanches en juin, la variété Philadelphus 'burfordensis' offre même des fleurs parfumées. Dans des tons mauves, les lilas sont aussi de bons atouts pour les jardins de montagne et tolèrent les sols calcaires. Ils fleurissent aux alentours de mai et embaument le jardin. Si vous préférez le jaune, misez sur la corête du Japon dont la pluie de fleurs en pompons illumine le printemps.

Des aménagements qui domptent la pente

La pente peut être perçue comme une contrainte. Pourtant, avec des aménagement adéquats, il est possible d'en faire un atout ! On peut la dompter avec des terrasses desservies par un escalier. C'est l'occasion d'organiser le jardin en plusieurs parties. Une terrasse pour le salon de jardin, une autre pour un coin repas, un spa, un abris, un solarium. Vous pouvez même jouer avec les niveaux et créer des jardins à thème ou de couleurs différentes. On s'inspire des paysages caillouteux de haute montagne en aménageant des rocailles. Cet association de plantes et des roches est très décorative et habille facilement une pente. Si vous rêvez d'un point d'eau, pensez aux cascades ! En s'écoulant le long de votre jardin, l'eau apporte une ambiance relaxante.

Jardin potager en montagne

Le vent, la neige et le gel sont autant d'éléments qui ne favorisent pas la culture en montagne. Cependant, malgré un climat rude, il existe des solutions. On commence par limiter le vent grâce à des clôtures, des brises-vues ou des murets. Si on plante en pleine terre, on travaille le sol en aménageant des terrasses. La belle saison est plus courte à la montagne ! On préfère alors faire ses semis en intérieur ou en serre, avant de repiquer en pleine terre, une fois le risque de gel écarté. Il peut être intéressant de planter en hors sol. Dans ce cas, on favorise des carrés potager que l'on surélève pour ne pas avoir à se pencher. Le travail n'en sera que plus agréable ! On sélectionne des variétés qui poussent rapidement comme les courges, les haricots verts et les carottes de Colmar. Mais aussi les variétés résistantes au froid comme les choux, les chicorées, les poireaux et les navets. Enfin, pour les arbres fruitiers, qui donneront de savoureuses confitures, les cerisiers, les pruniers et les groseilliers sont tout à fait adaptés à un jardin de montagne.