Que faire au jardin en octobre ?

Les premiers signes de l'automne se font sentir : les arbres rougissent, les feuilles tombent et les plantes grelottent sur le balcon. Voici tous les conseils pour prendre soin de votre jardin au mois d'octobre.

Que faire au jardin en octobre ?
© 123RF/Katarzyna Biaasiewicz

Les travaux au jardin au mois d'octobre

L'événement du mois, ce sont les plantations de bulbes. La période de plantation s'échelonne de septembre à novembre. Les narcisses se plantent fin septembre, les tulipes en octobre? Des anémones aux crocus, les bulbes apportent des couleurs fantastiques au jardin et c'est dès à présent qu'il faut y penser ! Pour agrémenter le jardin tout au long de l'année, pensez également à planter des vivaces ou à les diviser pour en ajouter dans d'autres coins de votre jardin. C'est également l'époque des choux décoratifs, des cinéraires maritimes ou des chrysanthèmes. Enfin, les asters se mettent en terre en octobre, à condition de les surveiller, notamment si le temps est sec.

Il est grand temps de rentrer les plantes les plus sensibles au froid à l'intérieur, dans la véranda ou la maison. Les orchidées, hibiscus et certaines plantes vertes ne supporteraient pas une grande diminution de la température. Taillez vos plantes avant de les conserver à l'abri et profitez-en pour effectuer des boutures.

Si vous êtes pressés de voir vos fleurs épanouies, semez des soucis, des capucines ou des reines marguerites qui peuvent fleurir très vite si vous en prenez soin. Semez les annuelles qui résisteront au froid comme les bleuets ou les nigelles de Damas, ainsi que les vipérines, qui fleuriront au printemps.Enfin, profitez-en pour commencer un compost, avec les premières feuilles tombées des arbres.

Les travaux au potager en octobre 

Les légumes d'été cèdent leur place aux légumes d'automne qui présagent des premières soupes délicieuses avec les meilleures récoltes du potager. Vous vous frottez les mains, car les haricots secs, les potirons et les carottes sont enfin à point ! Récoltez-les en début de journée, notamment pour les haricots secs, laissez les sécher à l'air libre puis conservez-les à l'intérieur, à l'abri de l'humidité. Profitez de la fin de la récolte pour poser votre compost à point sur les parcelles libérées des plantations et bêchez bien le tout.Semez les radis sous abri afin de les protéger du froid.

Les délicieux fruits et légumes d'automne font également leur apparition : pommes, poires et raisins rivalisent de saveurs dans notre palais. Conservez-les dans un lieu frais et aéré pour éviter le pourrissement. Ne tardez pas trop pour déguster le raisin. Les premières châtaignes sont l'occasion d'allumer les premiers feux de bois. Enfin, récoltez les kiwis et les dernières framboises et profitez-en pour couper les tiges des framboisiers à mi-hauteur. Nostalgiques des framboises, plantez dès à présent les fraisiers. Ne laissez surtout pas pourrir les fruits tombés au pied des arbres, cela pourrait contribuer au développement des maladies.

L'entretien des plantes d'intérieur en octobre 

Tout comme au jardin, un beau balcon au printemps se prépare dès octobre. Jaunes, rouges, violets, les bulbes donnent naissance à des fleurs de toutes les couleurs, à faire pâlir d'envie vos voisins au printemps prochain ! Crocus, tulipes, muscaris, n'hésitez pas à les marier ensemble, en dessinant un petit plan de votre balcon pour décider de l'harmonie des couleurs, vous pourrez améliorer ou changer cette disposition à l'automne prochain.Rentrez les plantes fragiles à l'intérieur, comme les orchidées et les plantes vertes, tout en les laissant à la lumière du jour, ainsi que les plantes exotiques sensibles au gel, tels que les bananiers, palmiers ou bougainvilliers. Pour les plantes restant à l'extérieur, pensez tout de même à les protéger, avec un paravent par exemple, ou à les entourer d'un voilage d'hiver.

Concernant l'arrosage, diminuez largement les doses et brumisez les plantes comme les orchidées, qui apprécient d'être humidifiées régulièrement. N'hésitez pas à ouvrir vos fenêtres ou votre véranda lorsque le soleil pénètre dans la maison. Faites la chasse aux feuilles mortes des plantes que vous avez rentrées.

L'entretien d'un bassin en octobre 

Les habitants du bassin vont avoir besoin de nourriture vitaminée pour les parer à un hiver rigoureux. Arrêtez cependant de les nourrir lorsque la température de l'eau dépasse les 10°C. Rentrez et protégez les plantes tropicales qui ne supporteraient pas le froid.

Si votre bassin est inhabité, il est désormais possible de le vider ou bien de disposer des bouts de bois à la surface afin d'éviter la formation de glace. Otez les plantes susceptibles de pourrir, car les gaz dès lors libérés dans l'eau gelée peuvent augmenter très rapidement.

Tableau récapitulatif des choses à faire au jardin en octobre

A faire Variétés
Source : Journaldesfemmes.com
A semer Centaurés, gypsophiles, choux, cinéraires, chrysanthèmes, Oseille, persil, poireaux, navets, radis roses
A planter Bulbes de printemps, rhododendrons, bruyères, camélias, arbres fruitiers, fraisiers
A bouturer Haricots secs, potirons, carottes, betteraves, radis noir, pommes, poires, raisins, noix, noisettes, châtaignes
A tailler Les panicules du buddleia, kiwis, framboisiers, pommiers, poiriers, fuchsias, anthémis
A protéger/traiter Protéger dahlias et cléomes contre le vent, pruniers et cerisiers