Le pouvoir des fleurs, une expo dédiée aux dessins botaniques de Redouté

Le Musée de la vie romantique à Paris présente une collection d'œuvres inspirées de la botanique. Intitulée "Le pouvoir des fleurs", l'exposition s'articule autour de l'art de Pierre-Joseph Redouté, peintre qui a consacré sa vie à dessiner des végétaux. Devant le succès des premiers mois d'ouverture, l'exposition a même été prolongée d'un mois supplémentaire !

Le pouvoir des fleurs, une expo dédiée aux dessins botaniques de Redouté
© Musée de la vie romantique

Pendant six mois, le Musée de la vie romantique célèbre la peinture florale. L'exposition temporaire Le pouvoir des fleurs, dédiée au peintre et dessinateur du XIXe siècle Pierre-Joseph Redouté, prend place dans un cadre extraordinairement vert de la capitale. L'artiste, d'origine belge, s'invite pour la première fois dans ce magnifique musée-maison qui lui consacre une exposition de ses plus belles œuvres, empruntées notamment au Muséum national d'Histoire naturelle. Les visiteurs pourront y admirer ses dessins botaniques d'espèces et de plantes diverses réalisés sur vélins (peau de veau) ou papier, avec l'utilisation de différentes techniques, comme le crayon graphite, l'aquarelle, ou encore la gravure au pointillé.

Exposition temporaire "Le pouvoir des fleurs" © Musée de la vie romantique

Du dessin scientifique à la peinture artistique

Au fil de l'exposition, on découvre l'éclosion du talent de celui que l'on appelle le "Raphaël des Fleurs". L'artiste qui a petit à petit abandonné le dessin scientifique pour se diriger vers la peinture décorative aura beaucoup inspiré. Devenu professeur de peinture florale à l'école des Beaux-Arts de Lyon, Pierre-Joseph Redouté enseignera son art à une majorité d'artistes féminines, contribuant ainsi à l'évolution du statut de la femme.

Dessin de fritillaire impériale par Pierre-Joseph Redouté, 1807 © Muséum national d'Histoire naturelle

Plusieurs de ses toiles avec des compositions florales luxuriantes et couleurs vivifiantes, de ses peintures sur porcelaine ou encore sur ivoire sont offertes aux yeux du public. Dans cette exposition, on retrouvera aussi de la vaisselle, des broderies, des bijoux mais aussi des brocatelles, des bordures de papier peint fleuri ou encore des éventails, réalisés notamment par ses élèves. Pour rester dans le même thème, des œuvres florales de fleuristes et artistes contemporains s'immiscent dans les salles des collections permanentes et dans le jardin du musée : à découvrir !

La Jardinière de Saint-Jean Simon, 1837 © Musée des beaux-arts de Lyon
Herbes Folles d'Alexandra Caron, faïence © DR
Verdure de Stéphanie Martin, porcelaine et laine, 2016 © Maxence Gross
L'assaut de Christine Coste, céramique, 2010 © DR

Petite biographie de l'artiste

Pierre-Joseph Redouté est né en 1759 dans les Ardennes belges. Sa formation artistique en tant que peintre commence dans les Flandres et en Hollande. Ce n'est qu'en arrivant à Paris en 1783 qu'il se rapproche de l'univers végétal. Cet artiste, ainsi fasciné par la végétation, a acquis au cours de sa carrière une maîtrise parfaite de la peinture florale, d'un point de vue technique et artistique. Avant de s'essayer à la peinture, celui-ci s'est consacré de longues années au dessin botanique. Très remarqué alors par les professionnels de la flore pour ses reproductions d'espèces végétales d'une incroyable précision, Redouté s'est s'associé avec des botanistes. Exécutés avec minutie et sens du détail, ses dessins ont retenu l'attention de naturalistes qui s'en sont servi pour illustrer leurs recueils scientifiques. Plus tard, ce sont les amateurs d'art qui commencent à s'intéresser à ses peintures décoratives.

Portrait de Pierre-Joseph Redouté par Baron François Pascal Simon Gérard © Musée de la vie romantique
  • Où ? Au Musée de la vie romantique, 16 rue Chaptal, 75009 Paris
  • Quand ? Jusqu'au 29 octobre, du mardi au dimanche de 10h à 18h
  • Prix : entrées gratuites pour les collections permanentes. 8 euros l'entrée plein tarif et 6 euros le tarif réduit (destiné aux 18-26 ans notamment) pour les collections permanentes. Entrées gratuites pour visiteurs à mobilité réduite ou en situation de handicap, (sur présentation d'un justificatif) et pour les moins de 18 ans.
  • Site : www.museevieromantique.paris.fr