Petit jardin : quel aménagement choisir ?

Aménager un petit jardin peut être un vrai casse-tête car, avec un espace limité, chaque centimètre doit être utilisé de manière réfléchie. Conseils pour tirer le meilleur de ces quelques mètres carrés de verdure.

Petit jardin : quel aménagement choisir ?
© Cécile Debise/Journal Des Femmes

La conception d'un petit jardin, comme on peut en trouver en ville, doit être pensée avec soin car chaque mètre carré doit être optimisé. Que l'on dispose de 20 m², 30 m² ou 50 m², il faut d'abord déterminer ce que l'on veut en faire, mais aussi ce que l'on peut en faire. Plusieurs paramètres vont en effet guider le choix des végétaux et des couleurs : la région où l'on se trouve, l'exposition au soleil, au vent… La première question à se poser est donc de savoir si l'on veut faire de son jardin un carré de verdure que l'on pourra aussi admirer depuis son salon, aménager une terrasse pour manger dehors et recevoir ses amis, ou encore un coin détente avec quelques transats pour lire ou faire la sieste au soleil. Ensuite, il faut tirer profit du moindre espace.

Végétaliser les murs ou les clôtures de son petit jardin

L'avantage d'un petit jardin, surtout en ville, est qu'il est souvent délimité par un ou plusieurs murs. Les végétaliser va donner une impression d'ouverture avec une clôture qui respire, mais aussi dégager de l'espace au sol pour planter autre chose. Qu'il s'agisse de plantes grimpantes ou d'un véritable mur végétal (le support est alors directement installé sur le mur), pensez à y inclure quelques fleurs : les couleurs vives vont en effet agrandir l'espace visuellement et donner de la profondeur à votre jardin.

© Leroy Merlin

Planter plusieurs niveaux de végétaux

On va ici choisir les végétaux en fonction de leur développement, petit ou grand, mais un petit jardin ne signifie pas que tout doit être au format miniature. Pour créer de la perspective, il faut au contraire jouer sur les hauteurs. En fonction de la superficie, planter des arbres peut être compliqué car il faut en plus se conformer à la réglementation en matière d'urbanisme, et respecter les distances et les hauteurs imposées par la loi. On peut néanmoins choisir une jolie pièce - l'érable du Japon est apprécié pour ses couleurs flamboyantes à l'automne par exemple - et la mettre en valeur.

Un étage plus bas, pensez aux plantes vivaces et colorées (comme des agapanthes) ou encore aux jardinières, que l'on peut monter à des hauteurs différentes et même avec un accès à la terre naturelle. Délimiter une petite allée, ou planter quelques buissons à tailler peut aussi créer quelque chose de graphique qui va donner du relief au jardin.  

Aménager un coin terrasse dans un petit jardin

Une partie plus ou moins importante du jardin peut être aménagée en terrasse. Structure en bois, pierre reconstituée ou carreaux de béton naturel : ces matériaux s'intègrent parfaitement dans le paysage. Pour se protéger du vis-à-vis, privilégier quelques végétaux en hauteur, comme des bambous par exemple qui ont l'avantage de pousser rapidement. Pour faire de la terrasse un espace fleuri, pensez aussi aux fleurs en pots ou aux jardinières, qui permettent d'avoir des végétaux de différentes sortes dans de petits volumes, plus faciles à entretenir donc.

© Arcambal Villa Paysagère

Et pourquoi pas une petite piscine ?

Si vous êtes dans une région ensoleillée, pourquoi ne pas installer une petite piscine ? Un bassin d'environ 10 m² est réalisable même dans un jardin peu spacieux. Agrémenté de quelques transats, il aura ainsi des allures de plage privée. Un bassin d'agrément, avec quelques végétaux en panier par exemple, peut également trouver sa place. Attention toutefois à installer un système de pompage pour que l'eau circule et éviter ainsi les odeurs d'une eau qui croupit.

(Merci à Stéphane Archimbaud, paysagiste, www.arcambal-villa-paysagere.com, pour ses conseils.)