Lutter contre les limaces et escargots au naturel

Avec le printemps et la pluie arrivent de terribles ennemis pour vos plantes. Les limaces et leurs cousins escargots prennent votre jardin d'assaut. Ces nuisibles du jardin s'attaquent aussi bien aux tiges qu'aux feuilles, et ne vous laisseront pas en paix avant l'hiver. Voici comment lutter contre les limaces et escargots le plus naturellement possible.

Lutter contre les limaces et escargots au naturel
© blueone/123RF

Si les escargots sont facilement repérables, et peuvent être ramassés facilement. Lutter contre les limaces nécessite en revanche un peu plus de travail. Il existe à peu près autant de méthodes que de jardiniers. Et chacune n'a pas la même efficacité en fonction, notamment, de la taille des gastéropodes.

Les limaces n'étant pas les seuls nuisibles du jardin, il peut être intéressant d'utiliser une astuce qui touche d'autres espèces. Ainsi, l'odeur de l'ail et la ciboulette font fuir de nombreux insectes, et l'absinthe vous libérera des limaces et des pucerons.

Enfin, il n'y a pas de miracle : c'est en vérifiant tous les jours si vos ennemis ne sont pas arrivés que vous pourrez le mieux les empêcher de rester.

Limiter l'usage des engrais

Les engrais, qu'ils soient naturels ou non, ne favorisent pas uniquement la croissance de vos plantes. Tout le sol en profite, y compris les mauvaises herbes ! Et celles-ci cachent et protègent les nuisibles. Désherbez régulièrement, et distribuez les engrais avec parcimonie. Si vous avez recourt au paillage, faites sécher les matériaux avant de les poser.

  • Avantage : le terrain est moins favorable aux limaces.
  • Inconvénient : certaines plantes risquent de ne pas pousser correctement.

Vérifier le compost

En se servant du compost, il est possible de transférer des œufs de gastéropodes qui attaqueront plus tard vos plants. Il sera alors beaucoup plus compliqué de vous en débarrasser. Vérifiez que votre compost n'est pas porteur d'œufs, et utilisez un terreau neuf, non contaminé, pour les jeunes plantes.

  • Avantage : on évite d'éparpiller des nids de limace dans tout le jardin.

Travailler la terre

On trouve les escargots sur les sols peu travaillés. Ils s'y installent et pondent. Toutefois, les oiseaux sont de grands amateurs d'œufs, et pourraient vous aider. Travaillez la terre pour mettre les œufs en évidence, et laissez les oiseaux s'en nourrir.

  • Avantage : on attaque avant invasion.
  • Inconvénient : certains oiseaux peuvent parfois s'attaquer à votre jardin, notamment en été.

Repousser limaces et escargots par les odeurs

Limaces et escargots ont l'odorat sensible. Certaines plantes, telles que l'ail, le bégonia ou l'achillée les éloignent. Alternez les plants que vous cultivez et ces plantes odorantes est une solution. Faute de place, vous pouvez arroser les cultures à protéger d'extrait d'ail ou d'achillée. Enfin, le marc de café, en plus d'être un engrais efficace, agit comme répulsif s'il est déposé autour de vos plants.

  • Avantage : vous protégez vos plantes de façon totalement bio.
  • Inconvénient : qu'il s'agisse d'extraits d'ail ou de marc de café, il faut renouveler les répulsifs tous les jours ou presque, et ne pas lésiner sur la dose.

Ralentir la progression des limaces et escargots

Si malgré tous vos efforts, vous découvrez des feuilles trouées, des bulbes et légumes attaqués, c'est que la lutte contre les limaces et escargots n'est pas terminée. Il faut désormais essayer de les éloigner. Si elles éprouvent des difficultés à parvenir jusqu'à vos plantes, les limaces peuvent laisser tomber. Certains matériaux, notamment lorsqu'ils ne sont pas assez lisses, les empêchent d'avancer. Cendre, aiguilles d'épicéa, paille d'orge : tout ce qui peut gêner les limaces dans leur progression est à étaler sur le sol, autour des plants et sur de larges surfaces.

  • Avantage : les matériaux n'ont pas un coût élevé.
  • Inconvénient : ils doivent être renouvelés très souvent.

Les empêcher d'atteindre les plantes

N'oubliez pas que ces animaux rampent, ils ne peuvent donc pas passer tous les obstacles. Certaines méthodes les empêchent d'atteindre vos plantes les plus fragiles. Il est possible d'installer des barrières à limaces, de petites structures qui les bloquent d'un côté du terrain. Plus économique, une bande de cuivre enroulée autour de la plante la protègera durablement.  

  • Avantage : très efficaces, et sur le long terme.
  • Inconvénient : plus coûteuses que d'autres méthodes.

Mettre en place un guet-apens

C'est de nuit qu'ils attaquent nos plantes, c'est donc de jour que nous allons les attraper. Alors qu'elles dorment, il suffit de les trouver dans leur cachette. Posez par exemple des feuilles de rhubarbe ou des planches dans votre jardin. Cela constitue un abri très recherché par les limaces et escargots. Durant le jour, alors qu'elles dorment, il suffit de soulever les planches pour les ramasser.

  • Avantages : c'est très simple à mettre en place, et vraiment efficace.
  • Inconvénient : on ne sait pas forcément quoi faire de notre récolte.

Attirer ces nuisibles ailleurs

Les mollusques, gourmands, se délectent de blé et de seigle. Ces ingrédients les appâtent. Des petits tas de son de seigle ou de blé à bonne distance de vos cultures les éloigneront. Le matin de bonne heure ou le soir, il vous sera possible de ramasser les limaces et escargots qui se seront agglutinés autour.

  • Avantage : vos plantes seront moins attaquées.
  • Inconvénient : vous risquez d'attirer toutes les limaces des environs.

Installer des pièges pour lutter contre les limaces et escargots

Vous avez beau les repousser aux confins du jardin, ils reviennent toujours ? Il est temps de vous en débarrasser pour de bon. Les armées de limaces et escargots ont encore un point faible : la bière, c'est leur péché mignon. Et en plus d'appeler les gastéropodes, la bière les noie. Remplissez un petit ramequin ou un accessoire adapté de bière. Enterrez-le quelque part dans le jardin, pour qu'il soit accessible aux limaces. Attirées, elles vont s'y jeter. Attention toutefois à ne l'utiliser que lorsqu'une forte population a envahi le jardin. Ces animaux, en petite quantité, gardent une utilité, il ne faut donc pas les exterminer. Plus efficaces et plus jolis, d'autres types de pièges à bière existent. Les escargots en céramique se posent directement sur le sol, et décorent le jardin. Ou les dômes, qui protègent la bière de la pluie, et permettent de ne pas diminuer son effet.  

  • Avantages : ça marche, et vous débarrasse définitivement de ces nuisibles.
  • Inconvénient : comme le son de seigle, la bière pourrait attirer les mollusques des autres jardins.

Adopter des volatiles

Les oiseaux sont les prédateurs naturels des limaces. Posséder un canard ou des poules protègera vos plants. Si vous n'avez pas le temps de vous occuper de poules ou de canards, il est toujours possible de poser des mangeoires pour faire venir des oiseaux. Hérissons, salamandres, crapauds ou musaraignes se montrent eux aussi de redoutables prédateurs.

  • Avantage : un jardin protégé en permanence de la surpopulation de limaces.
  • Inconvénients : les dégâts que peuvent faire ces plus gros animaux, et le coût d'entretien.

Ne pas oublier de nettoyer les pièges

Les limaces sont des charognards, il ne faudra donc pas les inciter à revenir pour manger les cadavres de leurs congénères. Après votre chasse à la limace, ramassez et jetez tous les morts... et pas dans le compost !