Préparer ses plantes d'été à passer l'hiver

Elles ont fait votre bonheur cet été mais les premiers frimas pourraient bien leur être fatals. Quelques gestes simples pour aider vos plantes à aborder l'hiver.

© Ornella Bonomini/123RF

Misez sur la fertilisation

Chaleur, arrosage, sécheresse... L'été n'est pas une saison de tout repos pour vos plantes. Dès septembre, il est important qu'elles se refassent une santé en prévision des mois rigoureux. Premier geste : fertilisez une dernière fois vos plantes en pot et vos jardinières. Si vous avez des géraniums, apportez-leur de l'engrais liquide spécial géraniums, en moyenne lors d'un arrosage sur deux.

Protégez vos plantes

Pensez à protéger vos végétaux les plus fragiles, sans attendre l'arrivée des premières gelées. Dès qu'une chute de température menace, placez vos plantes en pot tout près des murs de la maison. Elles seront ainsi un peu abritées et profiteront de la chaleur des murs.

Si le froid promet de s'installer durablement, optez pour une vraie protection. Il en existe de toutes sortes : voiles de forçage, voiles synthétiques ou paille de riz. L'important est de privilégier des matières qui laissent passer la lumière et l'eau. Mieux vaut également ne pas trop les serrer autour de la plante pour ne pas l'étouffer.

Enfin, attention à vos bulbes : une méthode toute simple consiste à recouvrir la terre d'une couche de feuilles mortes. Elle les protégera du froid et de la moisissure.

Rentrez les espèces les plus fragiles

Dès septembre, il faut penser à mettre à l'abri les végétaux les plus délicats. Donnez la priorité aux agrumes et aux lauriers roses. Rentrez également les plantes d'appartement installées dehors pour l'été, comme les orchidées ou les azalées, sans oublier les plantes grasses et les cactées qui ne supporteraient pas les premières gelées.

On les oublie souvent mais il faut aussi abriter les boutures, effectuées pendant l'été, qui restent sensibles au froid.

Quoi qu'il en soit, profitez-en, à chaque fois, pour surveiller la présence de cochenilles ou l'apparition d'oïdium sur vos végétaux, afin de les traiter avant qu'ils passent l'hiver bien au chaud.