Que faire au jardin en octobre ? Au jardin

Les premiers signes de l'automne se font sentir : les arbres rougissent et les plantes grelottent sur le balcon.

cinéraires
Cinéraires © Michel Solito De Solis

Les bulbes rois
L’événement du mois, ce sont les plantations de bulbes. La période de plantation s'échelonne de septembre à novembre. Les narcisses se plantent fin septembre, les tulipes en octobre? Des anémones aux crocus, les bulbes apportent des couleurs fantastiques au jardin et c'est dès à présent qu'il faut y penser ! Pour agrémenter le jardin tout au long de l'année, pensez également à planter des vivaces ou à les diviser pour en ajouter dans d'autres coins de votre jardin. C'est également l'époque des choux décoratifs, des cinéraires maritimes ou des chrysanthèmes. Enfin, les asters se mettent en terre en octobre, à condition de les surveiller, notamment si le temps est sec.

capucines
Capucines © Jean-pierre Marro

Toutes à l'intérieur
Il est grand temps de rentrer les plantes les plus sensibles au froid à l'intérieur, dans la véranda ou la maison. Les orchidées, hibiscus et certaines plantes vertes ne supporteraient pas une grande diminution de la température. Taillez vos plantes avant de les conserver à l'abri et profitez-en pour effectuer des boutures.

En cas d'impatience ?
Si vous êtes pressés de voir vos fleurs épanouies, semez des soucis, des capucines ou des reines marguerites qui peuvent fleurir très vite si vous en prenez soin. Semez les annuelles qui résisteront au froid comme les bleuets ou les nigelles de Damas, ainsi que les vipérines, qui fleuriront au printemps.Enfin, profitez-en pour commencer un compost, avec les premières feuilles tombées des arbres.

Et aussi :
 10 bulbes pour préparer le printemps
 10 astuces naturelles pour votre jardin

Sommaire