Groseillier

Les groseilliers sont des arbustes s'adaptant à des climats frais. Ils ne supportent pas la chaleur. Attention aussi aux vents forts, surtout lorsque les plants sont jeunes car ils sont fragiles et cassants.

Quand planter un groseillier ?

La plantation des groseilliers s'effectue à l'automne et en hiver.

Comment planter un groseillier ?

Préparer le sol en enfouissant du fumier bien décomposé, longtemps avant plantation. Assurez-vous d'avoir des plants sains lors de l'achat. Laissez de 1,2 à 1,5 mètres entre chaque plant lors de la plantation.

Entretien du groseillier

Bien que n'aimant pas la chaleur, il faut s'assurer qu'il reçoive bien la quantité nécessaire de soleil en pratiquant une taille annuelle consistant à laisser passer les rayons du soleil jusqu'au coeur de l'arbuste. Les deux premières années sont très importantes en ce qui concerne la taille, de manière à bien former l'arbuste. L'idéal est de lui former un tronc court (environ 15 à 20 cm).

Il faut donner une forme qui va en s'élargissant. Ainsi, lors de la taille (fin d'hiver), il faudra supprimer les rameaux allant vers l'intérieur et vers le sol pour laisser ceux pointant vers le ciel se développer.

Au printemps, un paillis de fumier et un engrais (universel) sont les bienvenus.

L'arrosage se fera en période sèche, SAUF pendant la maturation des fruits qui pourraient s'abîmer.

Groseillier à maquereau

La culture est très similaire à celle du groseillier. Cette variété est épineuse donc il sera, au fil des années et de la croissance de l'arbuste, de plus en plus difficile d'accéder aux fruits se trouvant "dans" le groseillier. N'hésitez donc pas à supprimer 1 ou 2 grosses et veilles branches si nécessaire.

Groseilliers Également cité dans