10 fleurs faciles à faire pousser

Avoir la main verte, ce n'est pas donné à tout le monde. Même lorsqu'on aime les fleurs, le manque de temps ou d'expérience peut nous conduire à des catastrophes florales. Pourtant, il existe des plantes qui fleurissent avec seulement de l'eau et de la bonne volonté... ou presque.

Il existe un certain nombre de plantes qui sont faciles à faire fleurir. Néanmoins, certaines demandent des conditions plus spécifiques que d'autres. Les quelques fleurs présentées dans ce dossier ne devraient pas poser de problème à cultiver. Mais il ne faut pas oublier que toutes les plantes doivent être entretenues ! Les conditions de température, luminosité et humidité sont capitales à la survie de vos fleurs. Il s'agit d'un B.A.-BA qu'il faut impérativement respecter. Lorsqu'une plante est bien située, cela se voit : rapidement, elle s'étend et se reproduit. L'arrosage est également un des points clés de la culture des plantes. Il doit être régulier et correspondre aux besoins de votre fleur. Trop arroser peut être aussi fatal que ne pas le faire. Sauf contre-indication, le terreau ne doit pas baigner dans l'eau, au risque que la plante pourrisse. Pour cela, il faut aussi retirer le plus souvent possible les fleurs fanées.

Le pois de senteur

Pois de senteur © alga38/123RF

Non seulement cette petite plante se pare de jolies couleurs vives, mais elle sent également très bon. Et pour combler le tout, le pois de senteur se cultive facilement et demande peu d'entretien.

Comment les faire pousser ?

  • Semer 3 ou 4 graines en avril-mai  dans un terreau pour géranium que vous pouvez mélanger à de la terre de jardin. Laissez bien un espace entre les graines.
  • Il peut être nécessaire de laisser les graines dans l'eau toute la nuit avant de les planter.
  • Il suffira d'arroser légèrement, de les placer au soleil, et quinze jours plus tard, les premières feuilles apparaîtront.

Le tournesol

Il existe des tournesols plus petits et plus faciles à cultiver que ceux qu'on croise dans les champs. Leur belle couleur jaune illuminera les jardins.

Comment les faire pousser ?

  • Il suffit de semer les graines en avril-mai à un endroit ensoleillé de votre jardin. Eviter les lieux trop ventés.
  • Les tournesols fleuriront tout l'été. Ils sont peu sensibles à la sécheresse. Il faut pourtant les arroser de temps en temps, surtout s'ils semblent commencer à flétrir.

La capucine

Capucine © Yaroslava Pravedna/123RF

Du printemps à l'automne, les capucines attirent l'œil avec leur orange vibrant. Avec elles, il est simple d'obtenir un bel effet de feuilles tombantes. Il existe des variétés naines très colorées qui demanderont peu de place dans les pots et les plates-bandes.

Comment les faire pousser ?

  • Choisissez un terreau "géraniums" dans lequel semer les graines fin avril. Par la suite, pensez à les arroser régulièrement.
  • Elles fleuriront en juin si on les laisse au soleil. Comme elles sont rampantes, un tuteur peut être nécessaire. Il faudra l'installer dès le semis.

Le géranium

Géranium © stokkete/123RF

Un grand classique ! Les géraniums garnissent généralement les fenêtres et balcons, et se sentent à l'aise pendant toute l'année.

Comment le faire pousser ?

  • En pot de préférence, semez les graines dans un terreau spécial "géranium". Mars-avril est une période idéale pour le semis. Il faudra bien sûr les arroser régulièrement, mais pas trop, car un peu de sécheresse peut les aider à pousser.
  • En plein soleil, les géraniums fleuriront de mai à novembre. Attention toutefois à ne pas laisser vos géraniums griller au soleil d'août, et gardez-les à l'abri du gel.

Le myosotis

Myosotis © Allan Wallberg/123RF

Le myosotis est une petite fleur discrète, mais aux beaux pétales bleus, blancs ou roses. On le trouve facilement à l'état sauvage, et il poussera dans tous les sols pas trop secs.

Comment le faire pousser ?

  • On le sème en mars ou avril. Il nécessite du soleil et un sol légèrement humide, mais aime la pénombre. Il ne faut pas le planter à moins de 30 ou 40 cm les uns des autres car il se reproduit rapidement.
  • Le myosotis donnera des fleurs d'avril à juillet, et peut-être quelques-unes à nouveau en septembre.

Le bégonia

Bégonia © Todsaporn Bunmue/123RF

Toutes les plantes à bulbes sont très accessibles aux jardiniers amateurs. Le bégonia ne fait pas exception à la règle. Très facile à cultiver en pot, il garnira aussi bien les allées du jardin que le rebord des fenêtres.

Comment le faire pousser ?

  • On utilise de préférence un terreau riche en humus, et on plante les bégonias dès la fin des gelées, au printemps. Il faut arroser régulièrement, mais ne pas utiliser une terre qui retient trop l'eau.
  • Les bégonias fleuriront en juin, et resteront en bonne santé aussi bien au soleil qu'à la mi-ombre. Il faut toutefois noter qu'elles supportent mal les grosses chaleurs et les gelées.

La pensée

Un nom poétique, des couleurs spectaculaires et une grande résistance au froid font des pensées des fleurs appréciées des jardiniers. Elles plairont tout particulièrement aux amateurs.

Comment la faire pousser ?

  • En pot ou en pleine terre, il est conseillé d'utiliser du terreau "géranium". On sème les pensées dès le début du printemps pour une floraison en été, ou au début du mois de juin pour les voir passer l'hiver. La terre doit être riche et légèrement humide.
  • Elles aiment autant la lumière que la mi-ombre, et fleurissent très rapidement. Elles supporteront des températures négatives, mais un peu moins les grosses chaleurs. Pour l'entretenir, il suffit de retirer les fleurs mortes afin de permettre à la floraison de se maintenir.

L'orchidée Phalaenopsis

Orchidée Phalaenopsis © Anna-Khomulo/123rf

L'orchidée est une plante d'intérieur délicate et raffinée qui nécessite de l'entretien et beaucoup de doigté. La phalaenopsis demande elle aussi un peu de travail, bien qu'elle soit beaucoup plus accessible aux jardiniers du dimanche.

Comment la faire pousser ?

  • Il faut planter vos orchidées dans un substrat adapté (qui rappelle leur milieu naturel, les écorces d'un arbre). Leur arrosage à l'eau de pluie ou déminéralisée doit être régulier, et plus fréquent au printemps. L'eau ne doit pas stagner.
  • En appartement, elles fleurissent toute l'année si elles profitent d'un bel ensoleillement, mais pas direct. Il faudra veiller à vaporiser de l'eau pour entretenir l'humidité, et ajouter un peu d'engrais.

Le coquelicot

Coquelicots © Nataliia Kravchuk/123RF

S'il pousse si souvent un peu partout, c'est qu'il s'agit d'une fleur facile à faire pousser et qui ne demande pas d'entretien particulier.

Comment le faire pousser ?

  • Le semis se fait dans de la terre fraîche, un peu humide. Plantés entre mars et avril dans un sol ou un terreau calcaire, les coquelicots nécessitent peu de soin.
  • Le coquelicot supporte la pénombre et aime le plein soleil. Il donnera des fleurs entre mai et septembre.

L'impatiens

Impatiens © V. J. Matthew/123RF

Ses couleurs vives et ses formes originales n'ont d'égale que sa capacité à fleurir rapidement. L'impatiens aime les jardins pas trop éclairés, les patios et les intérieurs.

Comment la faire pousser ?

  • On choisit un pot pas trop petit, qu'on remplit aux deux tiers de terreau "géranium" complété par de la tourbe. Les graines peuvent être semées pour la première fois, puis bouturées dans un simple verre d'eau. Il faut les arroser beaucoup, et ne pas les placer en pleine lumière.
  • Elle fleurira presque toute l'année à condition d'une exposition ni trop au soleil, ni trop à l'ombre. En hiver, on peut la placer sous la fenêtre.