Le plus grand herbier du monde enfin numérisé

Profitant de la rénovation de son herbier, le Muséum national d'Histoire naturelle a également numérisé la totalité de ses 6 millions de planches, désormais disponibles.

De 2008 à 2012, l'Herbier du Muséum national d'Histoire naturelle a été rénové, ses bâtiments rénovés et son classement modernisé pour répondre aux standards actuels de conservation. Dans un même temps, 5 400 000 spécimens de plantes vasculaires ont été numérisés, soit 90% du volume estimé de ce groupe conservé au Muséum. Chacun de spécimens est accompagné d'informations précises concernant son lieu de récolte (allant du pays ou d'une région jusqu'aux coordonnées GPS), son collecteur et sa date de récolte. Accessible aux botanistes et autres scientifiques effectuant des recherches, cette numérisation de l'herbier va améliorer considérablement les travaux sur la biodiversité. Et nous, on ne boude pas notre plaisir de pouvoir admirer ces espères !
Ce sont plus de 8 millions de spécimens, récoltés au fil des siècles et des expéditions, qui constituent l'Herbier national du Muséum, le plus important du monde. Cette collection riche de l'ensemble des espèces de plantes, lichens, algues et champignons que porte la planète est le résultat de plus de 350 ans d'activité botanique, depuis la création du Jardin royal des plantes médicinales en 1635.

Carex atrata L. subsp. pullata (Boott) Kük © © MNHN – Paris, Muséum National d’Histoire Naturelle, 2010
Cleome speciosa Kunth © © MNHN – Paris, Muséum National d’Histoire Naturelle, 2012
© MNHN – Paris, Muséum National d’Histoire Naturelle, 2013 © © MNHN – Paris, Muséum National d’Histoire Naturelle, 2013
Mastixia pentandra Blume subsp. cambodiana (Pierre) K.M.Matthew © © MNHN – Paris, Muséum National d’Histoire Naturelle, 2014
Astragalus clavatus DC. © © MNHN – Paris, Muséum National d’Histoire Naturelle, 2007