Hortensia : 5 compositions florales pour le mettre en valeur

Avant que l'hortensia ne prenne ses couleurs d'automne, on cueille ses gros pompons fleuris pour en faire de généreux bouquets ou des compositions plus épurées.

L'hydrangea, appelé plus communément hortensia, évoque souvent la Bretagne et ses maisons en pierre bordées de cet arbuste à fleurs en boules. Pourtant, même si l'Hydrangea macrophylla (le vrai hortensia) est le plus connu, il en existe de nombreuses variétés dont la floraison ne se présente justement pas sous cette forme : il existe des variétés grimpantes, à fleurs allongées, à feuilles semblables à celles du chêne, etc. Sa floraison allant jusqu'en octobre, on profite de ce début d'automne pour cueillir les fleurs qui n'auraient pas encore séchées pour confectionner des bouquets de saison. En effet, l'hortensia ne fane pas vraiment, il sèche et change de couleurs. Du bleu au violet, du rose au vert... il offre une palette de couleurs vives qui deviennent alors plus sourdes et sombres - mais tout aussi magnifiques ! - en automne. On pourra ensuite retirer les bois morts et les fleurs vraiment abîmées, fanées et séchées, puis le tailler à la fin de l'hiver pour les variétés macrophylla, paniculata et arborescens.

Comment conserver des fleurs d'hortensia en bouquet ?

Pour garder son bouquet d'hortensia le plus longtemps possible, il est important de couper l'extrémité des tiges en biais sur 3 à 5 cm avec un sécateur, de retirer les feuilles qui pourraient tremper dans l'eau du vase et d'ajouter de l'eau afin de maintenir un bon niveau (les hortensias boivent beaucoup !). On évitera aussi de placer le bouquet en plein soleil, près d'un radiateur ou exposé à des courants d'air.