DIY : un chemin de table avec sapin et cymbidium pour Noël

Entre tendance cuivrée et élégance florale, ce chemin de table pour Noël se prépare simplement à partir d'une branche de sapin. Découvrez comment le réaliser avec ce tutoriel en vidéo.

DIY : un chemin de table avec sapin et cymbidium pour Noël
© Léo Colas/CCM Benchmark group

Pour réaliser ce chemin de table en sapin pour une table de Noël et un soliflore assorti, il faut :

  • Du fil à bonsaï coloris cuivre
  • 7 boules de Noël coloris cuivre, de 6 cm de diamètre (4 mates et 3 brillantes)
  • Une boule de Noël coloris cuivre brillant, de 13 cm de diamètre
  • Un sécateur
  • Une pipette à orchidée
  • De la colle en spray et des paillettes coloris cuivre
  • Une branche de sapin Nordmann d'1 mètre
  • De l'ornithogale
  • Des fleurons de cymbidium vert
  • Du skimmia blanc

(Tout ce matériel est disponible chez les fleuristes Monceau Fleurs. Il faut compter en moyenne 34,95 euros pour un chemin de table d'1 mètre et 4,95 euros pour un soliflore.)

Etape 1 : disposer la branche de sapin sur une table préalablement protégée.
Vaporiser la colle en spray sur la branche. A défaut, on peut utiliser de la laque pour cheveux. Puis saupoudrer les paillettes qui viendront se fixer instantanément. Astuce : recouvrir l'ouverture du flacon de paillettes de tulle. Cela permet de bien tamiser les paillettes et facilite le saupoudrage.

Etape 2 : préparer les mini vases à partir des boules de Noël.
Retirer le capuchon d'une boule. Couper 20 cm de fil à bonsaï. L'entourer autour de la collerette en serrant bien pour que la boule ne glisse pas.
Le restant de fil sert à fixer le mini soliflore à la branche de sapin.
Procéder ainsi pour chacune de 7 boules et les fixer, en alternance de côté, séparées de 10-15 cm. Et en intercalant boules mates et brillantes.

Etape 3 : remplir les mini vases d'eau. Un petit entonnoir peut faciliter la tâche et permet d'éviter de renverser de l'eau partout.

Etape 4 : prendre la branche de cymbidium et couper trois fleurons en biseau, en partant du plus bas. Une tige coupée en biseau permet une meilleure hydratation du végétal.
Disposer le fleuron dans un des mini soliflores. Bien écarter les pétales de la fleur pour lui donner du relief et du volume.

Etape 5 : prendre la branche de skimmia et couper un petit bouquet.
Puis couper une fleur d'ornithogale de la même taille que le skimmia. Disposer ce petit bouquet ainsi obtenu dans une seconde boule.
Dans les mini soliflores, alterner cymbidium et duo de skimmia et ornithogale.

Résultat : très tendance avec ces notes cuivrées, cette branche de sapin fleurie pourra servir de chemin de table de Noël. Il trouvera aussi sa place sur une console ou une cheminée.

Pour confectionner le soliflore assorti à cette branche décorative, c'est simple, il suffit d'enrouler le fil à bonsaï autour de la moitié de la boule de façon à former un support pour le soliflore. Faire plusieurs tours. Stabiliser la boule en tordant le fil. Retirer ensuite le capuchon de la boule. Couper un fleuron de cymbidium en biseau. Remplir la pipette à orchidée d'eau, jusqu'au bord, pui le reboucher. Glisser le fleuron de cymbidium dans la pipette. C'est normal si quelques gouttes d'eau débordent. Enfin, couper l'excédent de pipette de façon à bien la faire rentrer dans le mini soliflore.
Ce soliflore est déclinable. On peut par exemple utiliser une boule argentée et un lys rose foncé. Ou une boule dorée et un anthurium.

La rédaction remercie Monceau Fleurs qui a permis la réalisation de ce tutoriel.