Quelles astuces pour lutter contre la chlorose du rosier ?

Les feuilles de votre rosier jaunissent ? C'est le signe qu'il est atteint de chlorose, souvent provoquée par un sol calcaire. Voici quelques conseils pour vous débarrasser de ce parasite et retrouver des roses éblouissantes.

Quelles astuces pour lutter contre la chlorose du rosier ?

La chlorose s'observe fréquemment sur les rosiers plantés en sol calcaire. Les feuilles jaunissent, pâlissent parfois entièrement, seules les nervures restent vertes. La chlorose indique que le rosier a des difficultés à assimiler certains nutriments du sol, d'où une carence. Si cette difficulté persiste, les feuilles continuent de jaunir et la croissance peut s'arrêter. En ce qui concerne les rosiers, les chloroses sont souvent causées par une carence en fer ou en magnésium, mais pas uniquement.

Faire une analyse minutieuse du sol

Ainsi, pour traiter une chlorose du rosier, il faut procéder méthodiquement, en déterminant tout d'abord l'origine de la chlorose. Pour cela, une analyse de sol doit être effectuée afin de trouver l'élément manquant. Inutile de faire une analyse onéreuse par l'intermédiaire d'un laboratoire, les kits d'analyses du sol vendus dans le commerce sont suffisants et fiables, elles vous permettront de déterminer avec précision les carences dont souffre votre sol.

carence fer
Un rosier vu à différents stades de la chlorose. © Gie Savoie

Une fois les causes de la chlorose trouvées, vous devez faire un apport avec l'élément manquant. Plusieurs solutions pourront vous permettre, une fois l'origine de la chlorose déterminée, de traiter votre sol pour soigner votre rosier.

La chlorose la plus fréquente dans un terrain calcaire est la carence ferrique. Pour y remédier, un apport de sulfate de fer est vivement conseillé, voire nécessaire.

Il arrive aussi fréquemment qu'un problème de structure de sol ou de pH soit la raison d'une chlorose. Dans ces cas-là, pour améliorer la structure du sol, il faudra amender avec la matière qui correspond. Par exemple, si votre sol est trop argileux, ajoutez, du sable de rivière accompagné de matière organique.

carence magnesium
Ici, on observe une nécrose internervaire. © Gie Savoie

Troisième possibilité, la chlorose peut être causée par une carence en magnésium. Cette carence est assez répandue, et occasionne un jaunissement des feuilles autour des nervures, suivi d'un brunissement précédent la chute des feuilles. Dans ce cas, pulvériser une solution de sulfate de magnésie sur les feuilles se révèle être le meilleur compromis.

Plusieurs facteurs de chlorose possibles

Autre facteur pouvant induire une chlorose, le manque d'azote, qui fait grandement diminuer l'intensité du vert du feuillage de votre plante. Cette carence peut être traitée en faisant un apport de sang desséché dans le sol, ce qui redonnera vigueur à votre plante, puis en incorporant un engrais complet à libération adaptée.

Un bon moyen de prévenir les carences susceptibles de favoriser les maladies pouvant toucher vos rosiers est de vous renseigner auprès d'un pépiniériste de la région au moment du choix de vos variétés. Ainsi, ce dernier saura choisir les porte-greffes adaptés au sol de votre région. Il est aussi très important d'incorporer un bon compost lors de la plantation.