Végétaliser un petit espace vert

Si la végétalisation urbaine est d’abord l’affaire des villes, chaque citadin peut aussi investir les espaces extérieurs dont il dispose pour créer de véritables jardins miniatures : balcons, petites terrasses, … Quels gestes adopter pour avoir du vert à sa fenêtre toute l'année ? Alors qu’un Français sur deux imagine que la ville de demain sera végétale et écologique, voici mes conseils de professionnel pour verdir tous les espaces dont vous disposez, même les plus petits !

Créez de mini jardins urbains en ville, même en appartement !

Végétaliser les petits espaces disponibles apporte une réelle valeur ajoutée à votre logement : les plantations sont un moyen naturel et efficace de se protéger du vis-à-vis, tout en diminuant également les nuisances sonores, vous offrant un véritable confort supplémentaire au quotidien. Pour cela, nul besoin de créer un rideau de végétalisation opaque qui vous privera de lumière : quelques feuillages suffisent pour atténuer la visibilité de votre intérieur.

Ainsi, je conseille souvent à mes clients de végétaliser leur balcon, en privilégiant plutôt des jardinières pour habiller une rambarde ou un renfoncement de fenêtre. Mon astuce pour du vert toute l’année : mélangez les espèces persistantes qui garderont leurs feuillages et les caduques pour une floraison la saison venue. On peut ainsi prévoir des bacs de végétaux permanents, comme les orangers du Mexique ou le jasmin étoilé.

Autre plante très utilisée en terrasse : le bambou, qui pousse rapidement et offre un feuillage fin et aérien, parfait pour cacher une vue qui serait déplaisante. Pour un résultat parfait, privilégiez certaines variétés, comme les Fargesia, pour éviter les problèmes de rhizomes. Il est souvent aussi très agréable d’y ajouter des plantes aux origines exotiques : palmiers, lauriers roses… à condition d’habiter une ville où il gèle assez peu l’hiver. Enfin, pensez à inclure des plantes aromatiques. Thym, persil, ciboulette, cerfeuil… Le choix est large, et c’est à la fois facile à entretenir, utile en cuisine, et ludique pour les enfants !

Votre balcon est vraiment trop étroit ? Imaginez un mur végétalisé ! Si des projets d’envergure sont installés par les villes et les commerces, à l’image des murs du BHV à Paris réalisé par Patrick Blanc, végétaliser un mur à petite échelle est également réalisable. Il faut cependant travailler avec un jardinier paysagiste qualifié, qui saura vous conseiller au mieux. Autre solution intéressante pour un budget moindre : accrocher des treillis de jardin pour faire pousser des plantes grimpantes sur les façades.

Transformer votre terrasse en pièce-jardin à vivre

Pour un appartement comme pour une petite maison de ville, la terrasse constitue souvent une pièce supplémentaire, souvent visible de l’intérieur. Il est donc important de bien l’aménager. Le choix du mode de végétalisation dépend de la surface dont vous disposez. Si votre terrasse est spacieuse, des pots au sol vous permettront de planter des végétaux plus grands. Mais attention : tous les végétaux ne sont pas adaptés à la vie en pot, certains végétaux demandent plus d’espaces ou un entretien quotidien qui peut devenir trop important. 

A condition de respecter les normes de son immeuble, réaliser des terrasses en pleine terre est possible, en faisant tout particulièrement attention aux végétaux choisis. Certaines plantes sont à éviter car leurs racines prolifèrent et soulèvent le dallage. Cependant, le résultat peut être à couper le souffle, surtout lorsqu’on dispose d’une vue sur les toits de la ville, à l’image de cette terrasse que j’ai réalisée sur les toits de Paris. En jouant avec les treillages et la végétalisation des rambardes, la terrasse est très verte, sans pour autant masquer la vue et la lumière. L’installation du mobilier de jardin et des luminaires en fait un véritable espace de vie supplémentaire pour les habitants.

Jardins urbains : des astuces pour le transformer en havre de paix

Vous disposez d’un petit jardin de ville ? Vous avez de la chance, profitez-en pour vous créer un cocon harmonieux et tranquille. Pour cela, avant tout travaux, prenez conseil auprès d’un paysagiste qui vous aidera à agrandir et à optimiser votre espace. Bien souvent, il faut composer avec les éléments existants de votre espace : abri de jardins, jeux pour enfants, murs de clôtures, fenêtre du voisinage… L’exposition de votre jardin est importante également, il faut planter les bonnes plantes au bon endroit.

Pour cela, la première astuce est de jouer avec les perspectives et les jeux de lumière. Par exemple, les miroirs donnent une impression de profondeur et trompent l’œil. Deuxième astuce : créer plusieurs petits espaces séparés tels que des terrasses pour déjeuner ou pour prendre un bain de soleil selon son orientation. En effet, contrairement à l’aménagement d’une terrasse, on ne plante pas uniquement les végétaux en bordure de terrain : au contraire, il faut estomper la forme souvent très rectangulaire et rectiligne de votre jardin pour donner une impression de profondeur. La solution est de créer des îlots de végétation de différentes tailles qui feront office de séparation entre les espaces : terrasses pour déjeuner, jeux des enfants, espace sieste...  Privilégiez également le fond du jardin pour vous isoler au calme et loin des regards.

Finalement, même en ville, avoir un coin de verdure à soi est possible ! A condition toutefois d’adopter les bons gestes : avant de mettre les mains dans la terre, il faut bien réfléchir à la conception de son espace et au choix de ses végétaux pour créer un véritable havre de paix, loin du tumulte urbain…

1 Selon une étude IFOP réalisée pour l’Unep-Les Entreprises du Paysage réalisée en février 2016 : « Ville en vert, ville en vie : vers un nouveau modèle de société »

En partenariat avec l’Unep - Les Entreprises du Paysage.

Crédits photos : © Au Hasard d’un Jardin – Jean-Pierre Letellier http://www.auhasardunjardin.fr/