Concevoir une rivière sèche

Devenue un effet de mode emprunté aux jardins japonais, la rivière sèche est une conception paysagère reprenant la forme et les caractéristiques d'une rivière dépourvue d’eau. Et si, à première vue, créer une rivière sèche semble facile en éparpillant quelques gros cailloux, du gravier et des plantes, il n’en est rien ; bon nombre de photographies montrent qu'il n'est pas si facile de concevoir de belles rivières sèches.

Conception et réalisation Sandrine Milic pour Jardin Japonais

En effet, reproduire un paysage naturel est complexe. La réussite de ce projet repose sur le tracé de la rivière et le choix des pierres. Pour ce faire, il est impératif de :
  • se représenter la rivière en eau avant qu'elle ne fut sèche ;
  • regarder une rivière et ressentir ses eaux s'écouler, à toutes les périodes de l'année ;
  • comprendre le sens du tracé avant de tenter de le reproduire.

Quand l’écoulement des eaux n’aura plus de secret pour vous, il conviendra alors de placer les plus grosses pierres d'abord, puis d'imaginer le parcours de l'eau entre les pierres, afin de placer les galets et les graviers.

Aux abords de la rivière, les pierres rejetées sur les côtés lors de la montée des eaux seront placées avec précision. Elles auront des arêtes plus marquées que celles qui se trouvent dans le lit de la rivière ; polies pendant des centaines d'années, elles seront alors plus rondes et plus douces.

Conception et réalisation Sandrine Milic pour Jardin Japonais

Il n'est pas utile de placer un drain pour l'évacuation des eaux de pluie. En effet, le sol creusé au préalable aura été recouvert de film géotextile laissant l'eau pénétrer dans la terre. Et si un déluge s'abattait empêchant la terre de tout absorber, quel plaisir de voir l'eau revenir quelques heures habiter le lit de la rivière !

Quant au choix des pierres, il est nécessaire de les accorder avec le paysage existant, tant au niveau de leur couleur que de leur matière, et de les harmoniser entre elles. Il conviendra aussi de prendre 3 groupes de tailles différentes :

  • de grosses pierres pour les abords et le lit de la rivière,
  • des pierres de taille moyenne dans la rivière,
  • de petites pierres de type galet de rivière pour son lit.

Si vous souhaitez avoir une rivière "presque sèche", il sera possible de garder quelques centimètres d'eau, au lieu de naissance présumé de la source ou sur toute la surface de la rivière.


Conception et réalisation Sandrine Milic pour Jardin Japonais

Dans les jardins japonais, à l’endroit de la source se trouve une fontaine agrémentée le plus souvent d'un bassin de pierre.

Un circuit fermé doté d'une pompe sera alors mis en place sous la rivière et une bâche remplacera le géotextile à l’endroit où l’eau devra être présente. La pompe revêt une réelle importance car elle permet à l'eau de ne pas stagner afin de limiter le développement des moustiques.

Conception et réalisation Sandrine Milic pour Jardin Japonais

Pour les abords de la rivière sèche, le thym ou l'helxine selon l'exposition du jardin, feront de parfaits couvre-sols et parcourront de façon aléatoire les premiers centimètres du contour de la rivière, pour un effet des plus naturels !

Thym    Helxine