La piscine biologique : écolo, saine, et tendance !

En cette période estivale, nombreux sont ceux qui rêvent d’une piscine pour se rafraîchir. En matière de baignade, la piscine biologique me semble être le choix idéal : respectueuse de l’environnement – cette piscine n’utilise aucun produit chimique – elle permet également de créer des bassins parfaitement adaptés à chaque jardin. Choix de la piscine, entretien… voici tous mes conseils de professionnel pour se jeter à l’eau.


Qu’est-ce qu’une piscine biologique ?

La piscine biologique, à l’instar de la piscine traditionnelle, fonctionne en circuit fermé. Toutefois, si une piscine classique utilise des produits chimiques pour assainir de l’eau, la piscine naturelle est équipée d’un système qui permet de cultiver de "bonnes bactéries" destinées à assainir le bassin. Un stérilisateur à UV permet en parallèle de neutraliser les "mauvaises bactéries" qui se développent en milieu aquatique.

Ce même système est utilisé pour les baignades naturelles, un modèle de piscine très proche qui nécessite toutefois davantage d’espace et d’entretien puisqu’il intègre une filtration par les plantes sous forme de lagunage, un espace où la végétation filtre l’eau et élimine les impuretés. La baignade naturelle demande une surface supplémentaire permettant l’intégration d’une lagune (filtration par les plantes), qui augmente considérablement la taille du projet et son budget. De plus dans certaines régions, la température extérieure plus chaude apporte une prolifération d’algues en nombre et difficile à réguler.

Une piscine écologique et source de bien-être

Un bon point pour l’environnement ! Le système de filtration biologique n’utilise aucun produit chimique, mais il est tout aussi efficace qu’un filtre de piscine traditionnelle et répond à des critères sanitaires très stricts. C’est également une avancée pour la santé et le bien-être : les produits comme le chlore, traditionnellement utilisés, abiment la peau, irritent les yeux et ont une forte odeur. Avec la filtration biologique, ces produits ne sont plus nécessaires. C’est pourquoi cette technologie intéresse également les piscines municipales, les campings, ou encore les écoles.

Pour ceux qui possèdent une piscine chlorée, mais rêvent d’une piscine plus écologique, sachez qu’il est généralement possible de transformer une piscine classique en piscine biologique. Les systèmes de filtration faisant la même dimension, il suffit de remplacer l’ancien système par un système de filtration biologique. Enfin, contrairement à ce qu’on pourrait croire une piscine biologique peut-être chauffée au même titre qu’une piscine classique. Néanmoins cela s’oppose à son ambition première, être écologique…

En ce qui concerne l’entretien, c’est également plus simple. La filtration du bassin étant entièrement automatisée au fil des saisons, l’intervention nécessaire est minime. Il suffit de surveiller le niveau des bactéries afin d’en réintégrer dans le filtre s’il en manque. Il faut également penser à nettoyer les parois de temps à autre. La piscine biologique à l’inverse de la piscine chlorée n’a pas besoin d’être vidée en hiver, c’est d’ailleurs l’un de ses avantages : une pompe garde l’eau en mouvement toute l’année, l’empêchant de geler en hiver. Si l’eau reste toujours propre saine, il est possible toutefois que des algues apparaissent au cours des saisons. J’insiste sur le fait qu’il s’agit d’un phénomène parfaitement naturel n’altérant en rien la qualité de l’eau. 

Une piscine biologique nominée pour les Victoires du Paysage

Cette piscine biologique réalisée chez un particulier il y a deux ans est aujourd’hui nominée pour les Victoires du Paysage. Le jardin de moins de 500m² était conçu autour d’une forêt de bambous. La demande du client était d’intégrer un bassin à ce jardin existant, en respectant son équilibre. Un vrai défi : il est toujours plus délicat d’intervenir sur un espace déjà existant. Nous avons choisi de jouer sur les couleurs, les matériaux et les formes afin de préserver cette atmosphère naturelle, avec cette végétation dense. Des massifs de végétaux ont été réalisés en bordure de la piscine derrière laquelle se dresse un mur habillé de pierres.


Les conseils à suivre avant de se jeter à l’eau

Il est essentiel de concevoir le projet dans sa globalité. Intégrer un bassin dans un jardin n’est pas une mince affaire, il faut harmoniser l’espace pour que l’aménagement soit à la fois pratique et esthétique.

Pour réfléchir à l’aménagement de votre jardin, le mieux est d’avoir recours à une entreprise du paysage qui vous conseillera : aménagement des bords du bassin, terrasses, espaces éloignés de la piscine pour plus de calme… De plus, les paysagistes sont habilités pour installer la piscine ainsi que l’ensemble des systèmes de filtration et de sécurité du bassin.

Pour la réalisation d’une piscine biologique, le budget – qui dépend surtout de la surface de la piscine – est plus onéreux que pour une piscine classique, du fait du prix du système de filtration. Cependant, l’entretien nécessaire sera moindre. Et surtout, le plaisir de la baignade sera beaucoup plus grand !


En partenariat avec l’Unep - Les Entreprises du Paysage.

Crédits Photos : (c) Paysages Catalans - Potrait : Olivier BOLTE - The Lightbox Photography