J'ai testé Tindog

Holidog, spécialisé dans le gardiennage d'animaux de compagnie lance Tindog : la première appli de rencontres pour chiens.

Tindog kesako ?
La version canine du Tinder. A savoir une appli pour iPhone et Android imaginée pour rencontrer les chiens que l’on croise, sans prêter attention, et plus si affinité. 
Crédit photo : Emma L.

Comment ça marche ? 
Il suffit au maître de télécharger l’appli sur son téléphone et de compléter un petit formulaire : nom, sexe, âge, recherches, traits de caractère, sans oublier d’ajouter une ou plusieurs  photos, histoire que l’on sache quand même à qui l’on a affaire et puis le physique ça compte. De son côté le maître peut donner quelques indications le concernant et indiquer ses préférences.
Crédit photo : Emma L.

Une fois l’appli activée, les photos des chiens alentours apparaissent, c’est là que ça devient intéressant. Ma maîtresse "like" ceux avec qui je pourrais bien m’entendre et partager de belles parties de rigolade : plutôt jeunes, grands et costauds, c'est comme ça que je les préfère. Mais les petits molosses ne me déplaisent pas.
Crédit photo : Emma L.

Si l’autre partie me remarque ça matche ! Et là on peut discuter.
Crédit photo : Emma L.

Le rendez-vous
Où habites-tu ? Par où te balades-tu ? Tu veux qu’on se rencontre…  Les maîtres sympathisent jusqu’au jour où le rendez-vous est fixé. Ma maîtresse a pensé qu’une première rencontre valait mieux, pour s’assurer de la compatibilité de nos caractères avant d’engager une belle balade en forêt. Ce week-end, j’ai donc rencontré Joky un petit bouledogue français, comme moi. Trop mignon avec sa cravate blanche. Nous entrons dans un petit parc désertique. Je le renifle, il me renifle et là ça fait « tilt », entre nous le courant est passé direct.
Crédit photo : Elodie J.

Et c’est parti pour 45 minutes de courses folles, entremêlées de joyeuses découvertes et de pauses tendresse. Pendant ce temps nos maîtresses font connaissance, j’ignore la teneur de la discussion mais je sais que je le revois le week-end prochain. 
Crédit photo : Elodie J.

Le plus  
Trouver des copains à côté de chez soi c’est bien pour les petites et grandes balades mais aussi pour se dépanner de temps en temps, on évite alors la grosse déprime, du "j’ai passé une trop longue journée seule" ou les frais d’une dog sitter. 

Le possible plus
Que ma maîtresse, à force de vouloir me trouver des copains, s’en trouve un.

Le moins  
Que certain(e)s confondent Tinder et Tindog … Cette appli est, avant tout, faite pour nous, les chiens !