Relooker un cache-pot

Si vous en avez assez des habillages courants de pots de fleurs, des cache-pots lambda qu'on trouve partout en jardinerie, il est temps de leur faire passer un petit relooking de rentrée ! Avec trois fois rien, ils s'en trouveront sublimés.

Pour réaliser l'habillage que j'ai fait, vous aurez besoin :
  • d'une plante en pot (ici, un petit olivier/ centre de table que j'ai acheté à 5 euros environ chez Lidl au printemps)
  • du tissu de type toile de jute (22 cm sur 86 cm environ), un petit métrage ou une chute de tissu suffit
  • de la toile de jute grossière pour le noeud (magasin de travaux manuels)
  • du fil beige et une aiguille

Etape 1 :
Couper le tissu au métrage indiqué ou bien dans la dimension requise par votre pot de fleur. Plier un rentré sur toute la longueur du tissu pour que la dimension du tissu colle à la hauteur de votre pot (ici 17 cm).

Etape 2 :
Faire un drapé autour du pot.

Etape 3 :
Fermer le drapé à l'aide de petits points et ajuster le drapé à la forme du pot par quelques derniers points sur les côtés.

Etape 4 :
Faire un noeud (pour ma part, j'ai récupéré le noeud qu'avait fait une fleuriste sur l'emballage d'un bouquet de fleurs que j'avais préalablement acheté / "rien ne se perd !") avec le ruban de jute.

Etape 5 :
Coudre le ruban sur le devant de l'habillage de votre pot.

Je prépare une table toscane donc j'avais besoin de cet effet naturel et rustique sur l'habillage de mon pot d'olivier mais vous pouvez choisir votre tissu en fonction de la plante que vous utilisez. Un rosier rose pourra s'habiller d'une "robe" cache-pot dans un tissu liberty fleuri assorti et vous choisirez alors un ruban de mousseline rose pour rappeler la délicatesse et la préciosité de cette fleur.

Une idée toute simple mais qui change vraiment l'aspect de nos pots de fleurs et renouvelle astucieusement le look des sempiternels cache-pots qu'on trouve dans le commerce.

A noter : je n'ai pas donné de photos étapes de réalisation car ce tutoriel est vraiment très facile à suivre et réaliser.
Images © Dominique Rowe