Terrasse et balcon : beaux et “fréquentables” même en hiver

L'arrivée de l'hiver entraîne souvent avec elle une vague morosité. Des journées froides et sombres prennent peu à peu la place des longs jours d'été où les rayons de soleil côtoyaient une végétation luxuriante. Les extérieurs sont peu à peu désertés du fait des températures mais aussi parce que la végétation semble moins intéressante. Il existe de nombreuses solutions végétales pour conserver en cette saison un intérêt esthétique à votre terrasse ou votre balcon. En voici quelques-unes. Au moins pourrez-vous en profiter au chaud depuis votre séjour ou votre chambre.

La solution la plus évidente, souvent réclamée contre le vis-à-vis, est de privilégier des arbustes au feuillage persistant. Il en existe de nombreuses espèces aux volumes et aux teintes variés. On veillera donc à jouer en particulier sur les nuances de vert des feuillages pour compenser un fleurissement moins présent et ne pas tomber d'une monotonie à l'autre. Ces essences permettront par ailleurs de conserver une certaine présence visuelle lorsque d'autres libèreront des perspectives nouvelles. On peut citer la surprenante Griselina et son feuillage vert vif ou l'Oranger du Mexique et son exceptionnelle fragrance. Des espèces résistantes et faciles d'entretien qui sauront trouver une place sur votre terrasse dans des contenants adaptés à leurs besoins racinaires (profondeur 50 cm minimum).
Cette verdure hivernale peut également être déclinée dans la catégorie des plantes vivaces qui elles aussi fournissent leur lot de surprises hivernales. Les hellébores, bien nommées "Roses de Noël" fleurissent de décembre à mars/avril selon les cultivars, dans des teintes allant du rouge au blanc et gardent leur feuillage toute l'année. Les hostas et les heuchères se développent très bien à l'ombre ou au pied des plus gros sujets de votre terrasse, arbustes ou arbrisseaux. Leurs feuillages panachés apportent une touche de lumière dans des registres de vert, ou d'originalité dans des tons bruns pourpres tendant vers le noir.

Les graminées continuent d'apporter du volume et de la légèreté en hiver et peuvent être associées aux vivaces. Ne faites donc pas l'erreur esthétique de les rabattre (tailler) après l'automne mais fin février/début mars au-dessus des repousses. Leurs feuilles et leurs fleurs (épis) brunissent peu à peu dans différentes nuances dorées ; et se couvrent de givre de façon magique à cette saison. Elles maintiendront l'aspect sauvage de votre paysage.

Pour égayer l'hiver, on peut aussi s'appuyer sur le côté graphique du tronc de certains arbustes ou petits arbres adaptés aux terrasses et aux balcons. Les érables en sont une bonne illustration. Leur écorce se desquame, laissant apparaître une couche inférieure neuve plus vive. Les bouleaux et leur tronc blanc apportent eux aussi une touche très décorative. Les cornouillers découvrent quant à eux des bois rouge vif ou vert anis selon la variété, lorsque les frimas arrivent. Quand ce n'est pas la couleur, c'est la forme : le noisetier et le saule tortueux nous divertissent par leurs bois sculpturaux. Le Mahonia 'Charity' se distingue tant par son port érigé puis étalé, que par son feuillage persistant au coloris changeant l'hiver et ses fleurs jaunes parfumées de décembre à février.

Les arbustes se montrent intéressants pour d'autres aspects encore : les Pyracantha, les Cotoneaster, le Callicarpa pour leurs baies colorées; dans les ports grimpants, le Jasmin d'hiver fleurit jaune vif directement depuis ses branches de décembre à février et le chèvrefeuille arbustif dès le début d'année avec des fleurs blanches qui embaument au coeur de l'hiver; le Forthysia blanc de Corée et les Daphnée fleurissent aussi parfumée en fin d'hiver. Parmi les arbustes, nous n'oublierons pas les bruyères pour leur floraison de décembre à avril et jouer les couvres-sol le reste de l'année au soleil ou à la mi-ombre.

Qu'ils soient en pot ou en pleine terre, tous ces végétaux nous offrent un paysage permanent, intéressant en toute saison. Ils créent des variations insoupçonnées. Il n'y a donc aucune fatalité à déserter sa terrasse ou son balcon, l'hiver venu : un paysage bien conçu conserve un intérêt en toute saison. Parapluie-chauffant et braseros aideront à profiter des rayons de soleil lorsqu'ils feront leur apparition et l'éclairage à profiter plus longtemps de ces tableaux végétaux bien pensés.

Image © Balcoon Paysagistes