Abri de jardin : les conseils pour bien choisir et construire une cabane de jardin

Les abris de jardin sont très pratiques pour entreposer du matériel ou bricoler. Les plus grands peuvent devenir une pièce à vivre supplémentaire. L’important est de choisir un abri de jardin d’une taille adaptée à vos besoins et à l’espace disponible. Il convient ensuite de choisir les bons matériaux (bois, métal ou PVC) et de connaître les éventuelles normes à respecter. Petit tour d’horizon.

La taille de l’abri de jardin dépend de son utilisation

Si vous disposez d’un espace extérieur, il peut être très intéressant d’y installer un abri de jardin. Celui-ci peut servir à ranger vos outils ou votre mobilier extérieur en hiver. Il peut s’avérer être un lieu idéal pour bricoler. Quant aux plus grands abris, ils peuvent devenir de véritables pièces à vivre (cuisine d’extérieur, petit salon, chambre d’amis…). Selon l'utilisation, le choix de la taille est prépondérant. Un espace de 3 à 5 m² peut être suffisant pour du stockage. Pour un atelier de bricolage, vous pouvez envisager un abri de jardin de 10 à 15 m². Au-delà de cette taille, il s’agira plus d’une pièce à vivre. Une hauteur d’environ 2,20 m est conseillée pour y évoluer à l’aise. Attention à ne pas installer un abri de jardin trop grand. Il doit être adapté à la taille de vos espaces extérieurs. Idéalement, choisissez un coin ombragé et près d’une haie ou d’un mur. L’abri de jardin n’a pas vocation à trôner au milieu d’une pelouse.

Les différents matériaux et normes à respecter

Les abris de jardin en métal (aluminium ou acier) ont l’avantage d’être résistants et très faciles à installer. Problème, ils sont souvent mal isolés. Pour remédier à cela, il existe des modèles avec double cloison, mais ils sont beaucoup plus onéreux. Le PVC est pour sa part très abordable, mais il est peu résistant. Il est plutôt conseillé pour de très petits espaces de stockage. Enfin le bois est le matériau le plus répandu pour les abris de jardin. Il faut dire que son côté naturel est parfait dans un jardin, même si vous pouvez choisir de le colorer. Attention de choisir une espèce plutôt résistante, de type cèdre ou épicéa. Plus chères que le pin, elles sont néanmoins rentables sur le long terme. Entre les deux, le sapin du Nord est un bon compromis. Avant d’installer un abri de jardin, pensez à consulter le PLU de votre commune (Plan Local d’Urbanisme) pour connaitre les normes en vigueur. Pour une surface inférieure à 20 m², une simple déclaration préalable de travaux est généralement suffisante. Au-dessus de cette surface, il faut le plus souvent demander un permis de construire.

Dossiers