Quel revêtement de sol choisir pour la terrasse ?

Indispensable sur le terrasse ou le balcon, le revêtement de sol extérieur prend plusieurs formes. Lattes de bois naturel ou composite, résine, carrelage, pierre naturelle... On fait le point sur les avantages, les inconvénients et le prix moyen de chacune de ces solutions.

Quel revêtement de sol choisir pour la terrasse ?
© CarréSol

Le carrelage

Solution fréquemment choisie, le carrelage extérieur peut être en céramique, en grès ou encore en carreaux de ciment. Facile à entretenir et pérenne, il fait un revêtement de sol au rapport qualité-prix séduisant. Choisissez-le antidérapant et dans des coloris plutôt traditionnels pour être certain de ne pas vous en lasser avec les années. 

  • Les + : facile à poser, grand choix de motifs et couleurs, intemporel
  • Les - : glissant s'il n'est pas antidérapant, poreux s'il s'agit de céramique
  • Le prix : de 5 à 50 euros le m²
Carrelage en grès cérame, 19,95 euros le m² © Leroy Merlin

La résine

Moderne et permettant mille possibilités, la résine (époxy ou polyuréthane) se coule sur un sol parfaitement lisse (bois, béton, ciment). Il faut donc veiller à la planéité de votre terrasse ou balcon, et au besoin les lisser. Motifs, couleurs, aspects : la résine se plie aux envies et peut être facilement personnalisée.

  • Les + : résistance aux intempéries, grand choix de motifs et couleurs, entretien facile
  • Les - : pose par un professionnel vivement conseillée
  • Le prix : de 50 à 200 euros le m² (selon le type de résine et la finition) pose comprise

La pierre naturelle

Matériau appréciable pour son aspect naturel et irrégulier, la pierre pave les terrasses les plus traditionnelles comme les plus audacieuses, selon le modèle choisi. À l'image du carrelage, la pierre naturelle est un matériau minéral durable qui séduit le plus grand nombre et donne du cachet, notamment dans les maisons provençales. À ne pas négliger dans le cas d'un revente ou si vous mettez en location votre bien. 

  • Les + : résistance, produit naturel et intemporel
  • Les - :  prix élevé
  • Le prix : environ 100 euros le m²
Dalles Collonges en pierre naturelle du Maroc, prix sur demande © Carré d'Arc

La pierre reconstituée

Proche de l'aspect de la pierre naturelle, la pierre reconstituée est fabriquée à partir de pierres concassées mélangées à des liants et moulée à l'envi sous la forme de dalles. Résistante et plus facile d'entretien que la pierre naturelle, elle coûte aussi moins cher et permet d'imiter de nombreux matériaux tels que l'ardoise ou le béton. 

  • Les + : résistance, variété de choix, facile à poser
  • Les - : le rendu peut être moins séduisant que pour une pierre naturelle
  • Le prix : à partir d'une trentaine d'euros le m²
Dalle Cérès en pierre reconstituée de France sur plots, prix sur demande © Idéal Jardin

Le bois naturel ou composite

Recouverts de bois naturel ou composite, la terrasse et le balcon prennent des airs chaleureux et intemporels. Si le bois naturel est moins coûteux que le composite, il nécessite plus d'entretien et a tendance à "travailler" et donc bouger. En caillebotis, l'installation de ce revêtement de sol n'est pas compliqué. Pour les lattes, il est souvent nécessaire de créer un lambourdage : une structure (en béton et bois) sous les lattes qui assure la planéité de la terrasse et l'isolation des lames de de bois. Avec le temps, le bois se patine et gagne en charme. 

  • Les + : grande variété de bois, facile d'entretien (bois composite), intemporel
  • Les - : le bois naturel demande un entretien méticuleux pour tenir dans le temps, besoin de créer une structure pour les lames de bois
  • Le prix : de 50 à 100 euros selon le type de bois
Lame de bois composite, 36,90 euros la lame de H x L 14,0 x P 320,0 cm © Lapeyre
Lames de terrasse en boix Ipe du Brésil, à partir de 49,90 euros le m² © CarréSol

Terrasse en bois : 43 ambiances canon à copier

Le caoutchouc

Prenant la forme d'un rouleau de lino outdoor ou de dalles pratiques à poser ou clipser, les revêtements de sol en caoutchouc et autres plastiques sont peu onéreux, résistants et s'impriment de nombreux motifs et permettent les imitations. 

  • Les + : facile à poser, résistant aux chocs et changements de température, entretien facile
  • Les - : peut se décolorer à cause des UVs
  • Le prix : à partir d'une quinzaine d'euros le m²
Dalles Blacknite imitation ardoise, fabriquées en polypropylène injecté, lot de 6 dalles 26,30 euros (40x40cm) © Nortene

Les matériaux composites

Les lames ou dalles composites s'obtiennent par l'utilisation de plusieurs matériaux ce qui permet un produit solide, résistant à l'usure et pérenne. Facile d'entretien et imperméable, ce revêtement se pose facilement, sans l'aide d'un professionnel. En plus, elles imitent de nombreux matériaux, comme le bois ou l'ardoise.

  • Les + : facile à poser, entretien facile, grand choix de finitions
  • Les - : la qualité est très variable
  • Le prix : d'une vingtaine à une cinquantaine d'euros le m²
Dalles composites clipsables, 66,39 euros le m² © Leroy Merlin

Le gazon synthétique

Les gazons synthétiques offrent l'esthétique de la pelouse, sans les inconvénients d'entretien. Résistant à l'usure, aux passages et au rayonnement des UVs, l'herbe artificielle a tout pour séduire. Reste à choisir un produit de bonne facture, épais et touffu (environ 3kg au m²) pour un revêtement de sol pérenne. 

  • Les + : joli rendu, facile à poser (à dérouler ou dalles à clipser), entretien facile à l'eau
  • Les - : la qualité est très variable
  • Le prix : une trentaine d'euros le m²
Gazon artificiel Lubeck, 312 euros la dalle de 1x1,25 m © Nortene