Piscine : comment faire la remise en route au printemps

À quelques semaines de l'été il est temps de remettre votre piscine en route et de la sortir de son "hibernation". Si votre hivernage a été réussi, vous ne devriez avoir aucun mal à suivre les quelques étapes indispensables à vos baignades estivales.

Piscine : comment faire la remise en route au printemps
© Elodie Rothan

Après l'hivernage de votre piscine, vient le moment de la remettre en route pour l'arrivée des beaux jours. Première chose à savoir : il est indispensable de faire la remise en route de la piscine lorsque la température de l'eau se situe durablement entre 12 et 15 degrés (au dessous l'eau est trop froide, au dessus la température favorise le développement des microbes et des algues). Selon les régions et les années, le mois d'avril, voire début mai, est la période idéale.

Que faire si vous avez une eau verte et trouble ?

Lors de la remise en marche de votre piscine, vous pourriez avoir la mauvaise surprise d'avoir une eau verte et trouble. Notamment si vous avez opté pour un hivernage passif, qui favorise le développement des microbes et des algues, ou si vous attendez trop longtemps avant la remise en marche de votre bassin et que la température de l'eau augmente. Première chose à faire : vérifier l'état de votre système de filtrage et nettoyer efficacement votre piscine. Aussi, un traitement de choc par solution chimique peut être nécessaire. Plusieurs traitements existent et ils sont à acheter chez un professionnel et s'utilisent avec précaution. De façon générale, il est conseillé de renouveler chaque année 1/3 du volume d'eau de votre piscine pour favoriser une eau saine et propre.

Voici les quelques étapes à suivre, en fonction de votre type d'hivernage.

Remettre en route sa piscine après un hivernage actif

L'hivernage actif, privilégié dans les zones chaudes ou tempérées, consiste à laisser la filtration en marche  - mais au ralenti - durant l'hiver pour éviter le gel et le développement des bactéries. La remise en marche sera rapide : 

  • Augmenter la durée de filtration quotidienne en fonction de la montée des températures et de celle de l'eau
  • Remettre en place les équipements type régulateur de PH, traitement automatique de l'eau, système de chauffage de l'eau...
  • Activer le boitier électrique
  • Nettoyer les parois, le fond de la piscine à l'aide d'un robot, la ligne d'eau et les abords de la piscine 
  • Retraiter l'eau et filtrer non stop pendant 24 heures
  • Analyser l'eau (le TAC, pH, taux de stabilisant...) et ajuster si nécessaire

Remettre en route sa piscine après un hivernage passif

Dans les régions froides où le risque de gel est élevé, l'hivernage passif est privilégié. Plus long à mettre en place, l'hivernage passif exige également plus de travail au moment de la remise en marche de la piscine

  • Retirer la bâche d'hivernage de votre piscine, en veillant bien à avoir retirer l'eau de pluie stagnante (avec une pompe vide-cave) sur la bâche afin qu'elle ne tombe pas dans la piscine. L'aide d'une seconde personne peut être nécessaire pour retirer la bâche. Nettoyez-la et conservez-la au sec jusqu'à l'hiver prochain.
  • Retirer les équipements d'hiver (flotteurs, gizmos, bouchons...)
  • Remettre les buses de refoulement, la prise balai et le panier dans les skimmers
  • Avec les épuisettes de fond et de surface, nettoyer l'eau de la piscine
  • Remonter le niveau d'eau si nécessaire pour le fonctionnement de la pompe, qui pourrait avoir besoin d'être dégrippée (la faire tourner avec un tourne-vis pour éviter qu'elle ne bloque)
  • Réinstaller les différents éléments techniques et les recharger (filtre à cartouche, filtre à diatomée, filtre à sable...)
  • Activer le boitier électrique
  • Nettoyer les parois, le fond de la piscine à l'aide d'un robot, la ligne d'eau et les abords de la piscine 
  • Retraiter l'eau et filtrer non stop pendant 24 heures
  • Analyser l'eau (le TAC, pH, taux de stabilisant...) et ajuster si nécessaire 

Le cas d'une piscine hors sol 

Pour un modèle hors sol, les étapes de remise en marche de la piscine vont être les mêmes. En effet, c'est le type d'hivernage (passif ou actif) qui détermine les étapes à suivre au printemps, et non pas le genre de piscine (creusée ou hors sol). Les précautions seront donc les mêmes. Pensez surtout à vérifier que la bâche est bien en place pendant l'hiver et que les intempéries ne l'endommagent pas. Si vous possédez une piscine autoportante, assurez de l'état du boudin gonflable et du PVC de la piscine pour éviter tout risque d'effondrement. 
Certaines piscines, démontables, sont à installer et désinstaller à chaque saison. Gardez tous les équipements et boite d'origine et suivez les instructions.